« cappuccini caldissimi e con cacao… »

 » Et de fait, chaque matin, nous nous levons avec le soleil et prenons les petits chemins pentus à travers les prés pour aller jusqu’aux sources bouillonnantes tremper nos pieds et parfois plus. Le contraste entre l’air encore frais et l’eau très chaude est absolument délicieux, juste avant le petit déjeuner. Une légère brise souffle par moments, qui peut devenir un grand coup de vent, annonciateur d’une pluie qui va tomber en rafales sur la terre argileuse. Nous ôtons alors nos bottes et pataugeons dans la boue comme les deux enfants que nous n’avons jamais été, mais pouvons désormais être.

Quand nous avons vraiment trop faim, nous rentrons vite à la maison, essoufflés et sentant l’herbe et le thym, nous nous lavons, nous habillons et filons au village.

Au bout de quelques jours, le rituel est au point. Quand nous passons devant sa boutique, le boulanger et sa femme sont sur la route et nous tendent des morceaux de pizza bianca, de la pâte à pain très fine, trempée dans de l’huile d’olive, salée et passée au four une ou deux minutes. Nous les dévorons en grimpant la petite côte, trente mètres à peine, qui mène au Centrale. Là, nous nous installons au bar et commandons des cappuccini caldissimi e con cacao, brûlants, saupoudrés de cacao, avec une corbeille de croissants à portée de main.  » (p48)

Extrait de « Mille jours en Toscane » Marlena De Blasi - Mille jours en Toscane. Récit de Marlena de Blasi, éditions Mercure de France, 2011

Bon appétit ;0) et très belles fêtes de Pâques !! Et comme chaque année, pour Pâques, un tableau de David Kroll ; Roses and Blue and White Bowl, 2007  (source)

(Source des photos) Et pour le challenge des livres gourmands de Syl (clic) Des recettes chez ;

Syl – Iles flottantes et ses esquifs

Marion – La tomate-Mozzarella revisitée en œuf cocotte
Sandrion – Oeuf poché dans son petit pain
Louise – Oeufs lapins et œufs farcis au crabe et à la crème d’herbes
Asphodèle – Oeufs en photos !
Nahe – Frittata aux artichauts, aux oignons rouges et aux champignons
Hilde – Scotch egg pour Pâques

L’escalier de l’aile ouest

Ce matin, très tôt, j’ai marché longtemps dans la lande. Le vent s’infiltrait dans mes cheveux, le froid m’engourdissait mais ce n’était pas désagréable. J’avais peut-être besoin de cette sensation là pour me sentir encore vivante. Je marchais pour me vider l’esprit, soulevant mes jupes pour voir le bout de mes chaussures pointues. J’avais l’impression que je devais suivre ces pointes là et qu’elles me mèneraient quelque part. Pourtant le chemin était resté sans surprise, sans but précis. Le ciel était couvert, les oiseaux me suivaient de leurs cris. Malgré tout il y avait eu cette rencontre brève mais intense, le regard digne de ce cerf majestueux.Sa beauté avait, durant quelques instants, écarté les ombres. Mais cela n’avait pas duré.

Je pensais au havre douillet qui m’attendait au château. Je savais que dans quelques instants je succomberais au besoin de faire demi-tour. Je ferais allumer un feu de bois dans ma chambre, m’allongerais entre les draps blancs. Leur fraicheur me ferait du bien, calmant le feu de mes joues rougies par ces émotions impossibles à vaincre. Avant cela je monterais l’escalier de l’aile ouest et j’oublierais quelques heures ce temps qui joue contre moi. Je m’enivrerais de l’odeur de papier, je m’enfoncerais avec délice dans le bruit des pages tournées et pendant quelques minutes la douleur s’apaisera. Les mots m’emporteront dans leurs danses et je me laisserais me guider.

C’est, précisément, ce qu’ils ont toujours fait…

L’or

Bon dimanche !!! (source des photos)

Le coeur régulier au cinéma

Olivier Adam on l’aime ou on le déteste. Moi j’aime et cela résolument ! « Je vais bien ne t’en fais pas »(clic) est un roman qui m’a profondément touchée, j’ai adoré le film aussi (clic). Olivier Adam ce sont des histoires pas forcément joyeuses (non, vraiment pas franchement joyeuses ;0) mais très belles. « Le coeur régulier » est dans ma PAL et forcément avant de voir le film qui vient d’en être fait je le lirais, parce que c’est toujours ainsi que je procède. Je suis ravie parce que le film est avec la très douce et calme Isabelle Carré, une actrice que je prends toujours plaisir à voir dans les films, le choix du réalisateur me plait donc infiniment :0) Le film sortira le 30 mars 2016 (dans quelques jours donc ;0)

Voilà en quelques mots l’histoire du coeur régulier ;

« Un accident de voiture qui ressemble à un suicide : Nathan est mort. Depuis, sa soeur Sarah ne se reconnaît plus dans sa vie. Le coeur en cavale, elle s’enfuit au Japon dans un petit village au pied des falaises. Nathan prétendait avoir trouvé la paix là-bas, auprès d’un certain Natsume. En revisitant les lieux d’élection de son frère, Sarah a l’espoir de se rapprocher, une dernière fois, de lui. Mais c’est sa propre histoire qu’elle va redécouvrir, à ses risques et périls. »

Alors, avez-vous l’intention d’aller voir le film ? Avez-vous lu le livre ? N’hésitez pas à me donner vos liens en commentaires vers vos billets (clic sur le tout petit rond en dessous de mon billet)

Vos billets les plus tentateurs du mois de Février

Et comme d’habitude vous pouvez retrouver à tous moments ce qui me tente chez vous sur ma page consacrée à cela (clic)

Littérature

Wild chez Fondant Grignote

Le grand marin chez Clara (déjà noté)

La fin d’une imposture de Kate O’Riordan chez Cathulu, Clara

Peindre, pêcher et laisser mourir chez Gwenaelle

L’ombre de nos nuits chez Le carré jaune

Retour à Oakpine chez Aifelle, Gaël et Emma, Clémence,

Personne ne disparaît chez Framboise (Noukette), et chez Cathulu, Clara

La renverse chez Ludo ( Leiloona), chez Ptitlapin, chez Antigone, chez MicMélo, chez Véro, chez Cuneipage,

Illska chez Alex

La variante chilienne chez Aifelle

Celle que vous croyez chez l’IrrégulièrePapillon, Antigone, Cuneipage, Cathulu, Clara

Il reste la poussière chez MicMélo

J’ai toujours ton coeur avec moi chez  Jérôme, Cathulu

Vite, trop vite chez Lou (pas une nouveauté), et là encore (vidéo), là aussi

Ados

Plus froid que le Pôle Nord chez George,

In the After chez Chroniques littéraires

Intemporia, tome 1 chez Bladelor

Jeunesse

La belle et le fuseau chez Za

Grododo chez Nadaël

La piscine chez Za et chez Sabine

BD

Le retour de la Bondrée chez Mo’, chez Jérôme, chez Noukette, Le petit carré jaune,

L’apocalypse selon Magda chez Moka (qui ne m’a pas tentée de suite…), chez Hervé aussi

Voyage aux îles de la désolation chez Errances Immobiles

Au revoir là-haut chez Sylire

Films

Revoir Nos plus belles années avec l’Irrégulière

Snow cake chez Fondant Grignote

Recettes

Pasta magiques chez Louise

Un gâteau nommé désir chez Louise

Miroir au chocolat chez Véro, un autre par ici (avec glaçage framboise) un autre par là,

Un trianon au chocolat chez Douceurs exquises, un autre par là, un autre par ici

Gâteau moelleux à l’orange chez Asphodèle

Du soleil dans l’assiette chez Louise (salade et Kebbab)

Lasagnes façon Asphodèle (et avec des légumes)

Divers

Sophie qui remet les pendules à l’heure

Un voyage en Irlande chez Marion

Le bonheur fou d’une naissance chez Galea (et bienvenue à la petite Darling Third !!)

Un séjour féérique à Disneyland (et un retour en enfance) avec Fondant Grignote

Source des photos (clic)

Mon tableau du mois ; Mars

Piero Antonio Rotari, jeune fille au livre

« Les femmes qui lisent sont dangereuses » (clic) tout le monde sait cela ;0) Est-ce que les hommes ont peur des femmes qui lisent ?!! En tout cas ils s’en méfient, en effet une femme qui lit passe bien moins de temps en cuisine et au ménage, cela est tout de même regrettable, non ? Et puis une femme qui lit se laisse sans doute embobiner moins facilement. C’est peut-être cela qui déplait à ces messieurs. L’homme qui partage ma vie n’a pas peur des femmes qui lisent, est-ce pour cela que je l’ai choisi ?! Nul ne le sait…

Nous sommes résolument des femmes qui lisent et nous l’assumons, n’est ce pas ? J’adore précisément ce tableau, peut-être pour le regard terriblement mutin et moqueur même, disant avec aplomb ; « oui je suis une femme qui lit, et alors ? »

Voilà, c’était ma petite minute caustique et piquante, je vous embrasse et au mois prochain, pour ce petit rendez vous que j’apprécie de plus en plus !

(et un clin d’oeil à Sandrion (clic), pour qui ce tableau est l’avatar)

Marathon de lecture, RAT A Week, édition Winter 2016 (mise à jour au fil des heures et du week-end) + Le bilan du week-end mais aussi celui du mois complet de ce challenge !

Si vous me suivez attentivement vous êtes au courant de cela ; mon inscription au RAT A WEEK édition Winter entamé depuis le 05 février. Je suppose que quelques unes d’entre vous suivent mon avancée sur ma page du RAT  qui a sa propre page juste là (clic). Le voilà presque à sa fin puisqu’il se terminera le dimanche 06 mars (c’est à dire demain ;0) il y a juste une petite erreur sur le logo). J’ai pris un peu (pas mal même ;0) de retard que j’espère bien rattraper durant ces deux jours. Pas toujours évident de pouvoir trouver le temps de lire autant qu’on le voudrait. D’autres choses que la lecture interfèrent dans ma vie (;0) il y avait entre autres la visite de ma fille pour quelques jours… Bon, donc voilà, on y go ! L’organisatrice de ce RAT est Chroniques littéraires (clic) et vous trouverez la liste des participantes dans ses commentaires.

Samedi 05 mars, 10h 40 :  Donc toujours dans ma lecture entamée avant-hier (je viens de finir hier aussi « La plage » de Marie Nimier) à savoir une re-lecture ; les quatre soeurs Enid, tome 1, la version BD de Malika Ferdjoukh et Cati Baur Malika Ferdjoukh et Cati Baur - Quatre soeurs Tome 1 : Enid. Une relecture délicieuse et succulente, inutile de le préciser, non ?! ;0) C’est en lisant le billet de Marion (clic) que j’ai eu envie de me replonger dans cette série que j’adore, que cela soit en version roman ou en version BD ! A tout à l’heure et bonne lecture à toutes les inscrites (et aux autres aussi ;0) Bon samedi à tous et toutes.

Samedi 15h29 : Voilà, cette avant-dernière journée RAT s’écoule paisiblement, mais délicieusement aussi. J’ai fini le tome 1 des quatre soeurs en BD et (re)lue dans la foulée le roman du premier tome du même nom ; Enid Malika Ferdjoukh - . C’est toujours autant un régal, voilà une série qui est devenue incontournable pour moi (et ce n’est pas Marion qui me contredira ;0) Une série doudou et bienfaisante, aussi goûteuse et délicieuse en bouche qu’un bon chocolat chaud. Mais un très beau texte aussi (et une adaptation sincère, fidèle et respectueuse qu’en a faite Kati Baur) pas gnan-gnan pour un sou. Bref un délice ;0) A déguster sans modération :0) A lire et relire indéfiniment si l’envie s’en fait sentir. Un remonte-moi le moral aussi efficace (non, plus !!) qu’un film de Bridget Jones et qu’une tablette de chocolat ;0) Bonne lecture et bonne continuation à toutes et merci à Bianca, Fondant et Marion d’être venue m’encourager, merci les filles :0)

Samedi 19h26 : Me voilà de retour après une longue, très longue (trop ;0) pause. Partis à 16h30 je reviens seulement maintenant. Notre pause salon de thé s’est un peu prolongée, j’ai fait un petit tour dans le rayon culture du supermarché et j’ai craqué pour un titre (en poche) qui avait enthousiasmé Aifelle et Dominique, Jérôme aussi, à savoir « Grossir le ciel » de Franck Bouysse. Cela devrait être pas mal du tout, j’essayerais d’ailleurs de le lire durant ce RAT. Mais parlons plutôt de ce que j’ai lu juste avant de partir pour notre rendez-vous en famille ; le 2ième tome de Quatre soeurs, Hortense Malika Ferdjoukh - Quatre soeurs Tome 2 : Hortense. en romans (une relecture) mais je n’ai pas eu le temps de beaucoup avancer. De plus, je compte arrêter assez tôt ce soir puisque que, vous le savez, (j’en ai déjà parlé plusieurs fois par ici) je suis fan de l’émission de The Voice et à 21 h je ne manquerais pas d’être au rendez-vous devant notre télé ;0) Bonnes lectures à toutes celles qui font ce RAT (mais ouille, je me rends compte que je n’ai pas eu beaucoup de visites ou de commentaires depuis tout à l’heure :0(

   ***********************************************

Dimanche 06 mars, 11h15 : Je commence un peu plus tard aujourd’hui mais je suis là ;0) J’en suis à environ la moitié d’Hortense, Quatre soeurs, et toujours dans le roman. Je continue donc tranquillement. Je pense lire juste après cela le 2ième en BD. Et je vous donne rendez vous un peu plus tard pour la suite des évènements ;0) A tout à l’heure, bonnes lectures et un très bon dimanche à tous et toutes !

Dimanche 18h29 : Me revoilà ;0) Alors depuis tout à l’heure j’ai fini « Quatre soeurs T2 Hortense » le roman, j’ai commencé et fini dans la foulée « Quatre soeurs T2 Hortense » la BDCati Baur et Malika Ferdjoukh - Quatre soeurs Tome 2 : Hortense.  Je viens juste de terminer aussi un petit album jeunesse pour changer un peu ; « Les pigeons du Luxembourg » Dorothée Noyon et Arthur Le Diouris - Les pigeons du Luxembourg. et joie et bonheur je déguste enfin le tome 3 des « Quatre soeurs, Bettina » Malika Ferdjoukh - Quatre soeurs Tome 3 : Bettina. que lui, je n’avais encore jamais lu. Et du coup c’est un régal encore plus grand puisque là c’est une découverte totale et entière et je peux vous dire que je l’apprécie autant (sinon plus :0) que les deux autres tomes. Mais franchement j’ai bien fait de relire les deux premiers tomes juste avant, histoire d’être vraiment bien installée dans la maison Verdelaine. Sinon, je dois dire que faire un RAT toute seule, sans les copines, ce n’est pas aussi drôle… J’ai l’impression que l’action se passe surtout sur faceb..k pour ce RAT là et comme je ne suis pas inscrite sur Faceb..k, et bien je me sens un peu seule ;0) Et il me semble que pas grand monde n’est passé pour lire mon compte-rendu de ce week-end, Mais merci à celles qui sont venues m’encourager ; Bianca, Fondant, Marion, Sandrion (chouette, tu es de retour :0) et Marielle.

***************************************************************

Le p’tit bilan : 586 pages lues pour ce week end !

Maintenant le bilan du mois Rat a Week, édition Winter ;

Semaine 1 : 785 pages

Semaine 2 : 154 pages

Semaine 3 : 876 pages

Semaine 4 : 405 pages

+ le RAT du week end : 586 pages

= 2806 pages. Challenge non réussi :0(  Quel dommage, il me manquait moins de 200 pages à lire pour le réussir… Mais voilà, c’est le jeu ma pauvre Lucette ;0)

Mais voilà ce que j’ai lu durant ce mois de lecture et ce RAT a Week édition Winter ; (quand même pas si mal que ça, non ? ;0)

Connie Willis - Passage.Claude-K Dubois et Emile Jadoul - Ca sent bon la maman.Claude Ponti - .Scott McCloud - Le sculpteur.Asa Hellberg - Amusez-vous en pensant à moi. Peyo - Les Schtroumpfs Tome 1 : Les Schtroumpfs noirs ; Le Schtroumpf volant ; Le voleur de Schtroumpfs.Marie Nimier - La plage.Malika Ferdjoukh et Cati Baur - Quatre soeurs Tome 1 : Enid.Malika Ferdjoukh - .Malika Ferdjoukh - Quatre soeurs Tome 2 : Hortense.Cati Baur et Malika Ferdjoukh - Quatre soeurs Tome 2 : Hortense.Dorothée Noyon et Arthur Le Diouris - Les pigeons du Luxembourg.Malika Ferdjoukh - Quatre soeurs Tome 3 : Bettina.

Source des photos par là (clic)

Bilan du mois – Février

Trois lectures sortis de ma PAL pour ce mois de février. Voilà qui me réjouis, si je continue comme ça ma PAL devrait descendre un peu cette année. Mais il ne faut pas non plus que je laisse s’accumuler les nouveautés, il faut donc que j’alterne. Alors, qu’ai-je donc lu ? Tout d’abord deux albums « Schmélele et l’Eugénie des larmes » de Claude Ponti ; je ne suis toujours pas lassée de Claude Ponti, alors je vais continuer encore un peu avec lui ;0) L’autre est tout tendre et met en scène d’adorables petites taupes « ça sent bon la maman » de Claude K. Dubois et Emile Jadoul ; un album sur le thème de la séparation du soir et le coucher des petits. Un livre de science fiction (cela faisait si longtemps que je n’avais pas lu de science-fiction) « Passage » de Connie Willis ; un énorme pavé (925 pages) pas mal du tout mais des longueurs et une fin un peu décevante. Une BD que je voulais lire depuis longtemps « Le sculpteur » de Scott Mc Cloud ; encore un gros pavé (pratiquement 500 pages) un thème que j’avais hâte de découvrir et une très bonne surprise. Presque un coup de coeur :0) Pour finir une lecture légère et vraiment sympa « Amusez-vous en pensant à moi » d’Äsa Hellberg ; j’ai beaucoup aimé cette histoire d’amitié et en plus une lecture de plus pour le challenge Nordique ! Voilà c’est tout, rendez-vous au mois prochain et bonnes lectures à tous et toutes.

Claude Ponti - . Connie Willis - Passage. Claude-K Dubois et Emile Jadoul - Ca sent bon la maman. Scott McCloud - Le sculpteur. Asa Hellberg - Amusez-vous en pensant à moi.

Source de la photo (clic)