Mon top 10 littérature 2016

Je ne connais pas de meilleure façon de mettre un terme (mais gentiment ;0) à une année passée que de se tourner vers ses lectures les plus marquantes. Il n’y en a pas eu des masses en 2016 (mais il faut dire que j’ai beaucoup moins lue, alors, forcément…) Mais il y a vraiment eu de belles pépites lus pour cette année 2016, surtout ces trois là ;

Mes 3 plus belles lectures sont  ;

Lena de Virginie Deloffre Virginie Deloffre - Léna.

Appartenir de Séverine Werba Séverine Werba - Appartenir.

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby Valentine Goby - Un paquebot dans les arbres.

(Je vous parle très vite de la première et de la dernière puisque, pour les deux, les billets sont déjà en forme de brouillon, il n’y a plus qu’à finaliser :0)

Ces trois là viennent juste après ;

La plage de Marie Nimier Marie Nimier - La plage.

La variante chilienne de  Pierre Raufast Pierre Raufast - La variante chilienne.

Repose toi sur moi de Serge Joncour Serge Joncour - Repose-toi sur moi.

Pour ces deux là, je les mettrais juste un cran en-dessous mais ils méritent d’être là  tout de même ;

Les nuits de laitue de Vanessa Barbara Vanessa Barbara - Les nuits de laitue.

Les vacanciers d’Emma Straub Emma STRAUB - Les vacanciers.

Et pour finir, et cela dans une autre catégorie, celle que j’ai nommé à la fois lectures doudous et bonbons au miel, j’y inclus ces deux dernières lectures ;

La petite boulangerie du bout du monde et Une saison à la petite boulangerie de Jenny Colgan Jenny Colgan - La petite boulangerie du bout du monde. Jenny Colgan - Une saison à la petite boulangerie.

***Les top littérature 2016 de Sandrion, de Noukette, de Jérôme, de Moka (clic sur les noms)***

Mon top BD par ici et mon top jeunesse et album par là (clic)

 

Le tableau du mois ; Avril

Etretat, la porte d’Aval – Eugène Boudin 1890 (source)

Alors que je tente un autre retour, un vrai celui là, espérons le, le temps est au beau fixe mais il est conseillé de ne pas se découvrir d’un fil (il fait froid, gla, gla :0) Voilà le type même du paysage que j’aimerais contempler lors de promenades printanières ; la mer et sa vaste étendue, des falaises abruptes et, mais c’est très accessoire ; des bateaux. Je rêve de sentir un vent frais (mais pas trop) sur mon visage et du sable sous mes orteils. Si vous rajoutez à cela quelques embruns ça serait juste parfait. Bref quelques jours tranquilles entre moi et moi, ou avec mon homme, ou encore avec mon homme, mes enfants et ma mère, et bien ça serait juste topissime… En me relisant je me rends juste compte de l’énormité de mon mensonge, non, le top serait de pouvoir partir encore une fois, juste une dernière, avec mon  père aussi. Mais il faut se rendre à l’évidence, il y a juste des choses, maintenant, qui resterons de l’ordre de l’impossible. Mon état d’esprit d’aujourd’hui est de profiter le plus possible des moments que je passe avec ma mère, mais aussi avec ma famille, et des p’tits moments de bonheur tout simplement…

Je vous embrasse et vous souhaite un très beau printemps.

Encore un retour…

Ce blog, depuis ses débuts, en aura connu des retours après d’interminables pauses… Mais c’est peut-être grâce à cela qu’il tient depuis si longtemps… Comme d’habitude, lorsque je traverse des perturbations et que je me sens changée, j’ai choisi une nouvelle présentation, celle là ne sera peut-être pas définitive, je verrais là où je me sentirais le plus à l’aise, pas sûre non plus que je ne reviendrais pas à celle d’avant.

Il y aura certainement d’autres changements aussi, je pense faire des billets plus brefs, et je ferais probablement, toutes les semaines, le programme pour la semaine suivante avec la date et le titre du bouquin dont je parlerais, histoire d’être un peu plus organisée. J’essayerais de parler le plus vite possible de mes dernières lectures.

Pour finir je voudrais remercier très chaleureusement toutes celles qui m’ont laissés un gentil commentaire, cela ne comble pas un certain vide mais cela réchauffe un peu, mais assurément.  Alors mes remerciements et mes réponses à ;

estellecalim ; oui, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, merci pour ton soutien

lectriceencampagne ; merci pour tes douces pensées

Catherine : merci à toi aussi pour tes pensées, bises aussi 

keisha41 : merci Keisha, et tu as tellement raison, il faut dire à ceux qu’on aimes qu’on les aimes avant qu’ils ne partent

Chicky Poo : Merci Chicky Poo, oui j’ai pris du temps comme tu le vois, et je suis vraiment désolée pour ta maman, 21 ans c’est terriblement jeune pour perdre son père ou se mère, je t’embrasse

Arieste : Merci à toi Arieste

Violette  : Merci Violette, oui on espère que les mois à venir seront plus doux.

Sandrine : Merci Sandrine, j’ai pris volontiers ton réconfort même s’il n’est que virtuel.

Caroline Doudet (L’Irrégulière) : Merci l’Irrégulière, je t’embrasse aussi.

Mokamilla : Merci Moka, moi aussi je t’ embrasse.

noukette : Même si on s’y attendait un peu ça a tout de même été un choc, merci pour tes pensées Noukette et moi aussi je t’embrasse.

aifelle  : Merci Aifelle, pas facile non, moi aussi je t’embrasse très fort.

sandrion : Merci Sandrion et ne t’inquiète pas, cette chaleur bienveillante est tout à fait arrivée vers moi, et oui nous prenons soin de ma maman, je t’embrasse moi aussi

Alex ; toujours difficile oui mais tu as raison ; il sera toujours dans mon cœur.

Nadège : Merci Nadège, je t’embrasse moi aussi.

Syl. : Merci Syl, moi aussi je t’embrasse très fort. 

Suzanne Fortin : Merci Suzanne, bisous aussi.

Lily  : Confiance et amour, c’est ce que je ressesn oui, bisous aussi et merci Lily.

claudialucia Ma librairie : Douloureux oui forcément, moi aussi je t’embrasse, merci Claudia Lucia.

lewerentz : J’ai pris mon temps oui, et c’est gentil de dire que je vous manquerais :0) Bisous aussi et merci Lewerentz

Margotte : Merci pour tes amicales pensées, bien volontiers pour un prochain RAT, bises aussi.

Marielle  : Merci pour tes douces pensées, et moi aussi je suis désolée pour ton papa, mais tu as tellement raison, toujours ils seront présents dans nos cœurs, bisous

FondantGrignote : j’ai pris volontiers tes mille, mille, mille affectueuses pensées pour nous tous, et comme tu le vois j’ai pris mon temps, j’en avais besoin en fait, merci Fondant, moi aussi je t’embrasse (et un double merci pour ton double passage ici pour prendre de mes nouvelles :0)

Touloulou  : Merci Touloulou, moi aussi je t’embrasse très fort (et à toi aussi un double merci pour ton double passage, je suis touchée les filles :0)

Valérie  : Merci pour tes douces pensées Valérie et moi aussi je suis navrée pour toi, je t’embrasse.

madeleinemiranda  : Merci Madeleine, bises.

Louise  : C’est gentil de sortir de ton silence pour me laisser un gentil mot, oui tu as raison, toujours je le garderais, bisous (dis, et si tu revenais ? ) 

didi  : Merci Didi, et moi aussi je t’embrasse tendrement (et tu n’as pas absolument pas à t’excuser )

Mya Rosa : Merci MyaRosa pour tes douces pensées

Asphodèle : Merci Asphodèle, oui faire son deuil c’est tout un travail et ça ne se fait pas en un jour, on passe par diverses étapes et ça va lentement. Oui effectivement j’ai écris, tout un carnet rien que pour lui, j’en avais besoin. Moi aussi je t’embrasse fort.

ptitlapin : Merci pour cette belle image que tu as dessiné pour moi ; celle de mon père près de moi et souriant en lisant mes mots :0) je t’embrasse.

Soukee : Merci pour ton soutien et je t’embrasse moi aussi très fort, merci pour votre patience aussi :0)

Et un double merci pour Fondant, Touloulou, Didi et Chicky Poo qui sont même revenus par ici prendre de mes nouvelles, et un triple pour Violette qui est passée 3 fois, waou ;O)

Puisque tu pars…

Papa,

Je n’oublierais jamais ces heures que nous avons pu, ce dimanche matin, passer avec toi. Toi dont nous sentions encore la présence, alors même que tu étais déjà parti.

Je t’aime mon petit papa et ça ne changera jamais. Je te souhaite un beau voyage.

Et je suis intimement convaincue que nous nous retrouverons un jour, tous, au moment venu.

Tu as, pour ta part, déjà rejoins ta maman que tu avais perdu trop jeune, mes frères et ces anges que tu voyais dans les derniers jours.

Maman sera tellement triste sans toi, ça ne sera pas facile, mais ne t’inquiète pas, on prendra soin d’elle, comme nous l’avons toujours fait pour vous, et comme vous l’avez toujours fait pour nous, bien avant ça. Vous étiez, non, vous êtes un si beau couple tellement uni et complice, encore amoureux. Tout le monde le disait et c’est quelque chose que tout le monde admirait.

Il y a eu parfois des tensions, comme dans toute les familles, mais avec toi jamais. Avec toi c’était impossible, tu étais la gentillesse incarnée. Tu étais le plus gentil papa du monde, tes trois filles peuvent le confirmer.

Tu as été aimé et entouré, toujours, et tu seras aimé encore.

Tu as eu tes douleurs bien sûr, comme nous tous, mais tu as été un homme heureux. Tu as eu une vie longue et bien remplie et j’ai eu le bonheur de t’avoir près de moi le plus longtemps possible, même si j’aurais bien pris encore un peu de rab.

Pars tranquille, tout ira bien…

Pour toi, pour maman cette photo de ce petit village du lac Léman que tu aimais tant et où vous aviez passés votre voyage de noces. Et où nous avons eu le bonheur de t’emmener, et cela jusqu’à ton dernier été sur cette terre.

Ta fille, la petite dernière.

cropped-p40606061.jpg

Mon papa est parti dans la nuit de samedi à dimanche, le 15 janvier.

Il est parti dans son sommeil.

Je ne sais pas quand je reviendrais par ici mais je pense que je reviendrais, mon blog c’est mon petit bol d’oxygène. Dans les jours à venir il y aura peut-être encore d’autres billets pour lui, parce que j’en ressens le besoin. Après cela je me mettrais en pause. Prenez soin de vous.

Mon top 4 BD 2016

Toujours aussi heureuse de me plonger dans cette catégorie là :0) Et beaucoup de bonheurs m’attendent encore pour cette année 2017 puisque ma PAL regorge encore de petites (grandes) pépites !

Le sculpteur de Scott Mc Cloud Scott McCloud - Le sculpteur. Un gros gros pavé qui se dévore, une histoire qui ne se lâche pas, un amour qui prend une dimension à laquelle je ne m’attendais pas, une immersion dans l’art contemporain, une part de fantastique, une balade dans la grande ville de New York, bref beaucoup de choses dans ces nombreuses pages, je vous le conseille fortement.

Juliette, les fantômes reviennent au printemps de Camille Jourdy Camille Jourdy - Juliette - Les fantômes reviennent au printemps. un univers à la fois doux et piquant, la famille et ses complications, la vieillesse, le mal de vivre, les erreurs et les doutes, les rapports parfois conflictuels mais aussi les rencontres et l’arrivée du printemps, bref une vraie réussite et un gros coup de cœur pour moi !! J’ai trouvé aussi que tout cela avait un vrai goût réaliste.

Le retour de la Bondrée d’Aimée de Jongh Aimée de Jongh - Le retour de la Bondrée. A la fois sombre et assez violent. Pas très joyeux mais un voyage que je ne regrette pas. Un libraire et son enfance qui reste accroché, des livres et des oiseaux, un drame qui fait revenir des souvenirs, là aussi on trouve beaucoup de choses à se mettre sous la dent ;0)

Joséphine Baker de Catel et Bocquet José-Louis Bocquet et Catel - Joséphine Baker. Bon, là d’abord, tout simplement pour Catel et Bocquet ; j’adore leur association et je suis fan de leurs gros pavés qui parlent des femmes avec beaucoup de passion (et qui parlent de femmes passionnés aussi :0) Je ne connaissais rien à l’histoire de Joséphine Baker et j’ai été surprise plusieurs fois. Saviez vous qu’elle avait pris part à la résistance ? Qu’elle a eu une vie amoureuse extrêmement (vraiment extrêmement) bien remplie ? Il y a tant à découvrir encore, Un ouvrage vraiment riche et bien documenté.

J’ai pour projet de relire tout cela au cours de l’année, histoire de pouvoir vous en parler plus longuement…

Petit rajout ; les coups de cœur BD de Moka, Noukette et de Jérôme

Mon bilan jeunesse et album est juste par là (clic) et mon top littérature est à venir.