Publié dans Bilan du mois

Bilan lecture ; mars, avril et mai

Comme je vous le disais ici même, j’avais pour projet depuis déjà un petit moment de reprendre nos petits rendez vous mensuels, à savoir celui là ; mes bilans lectures. Dès le mois prochain j’essayerais de les publier d’une façon régulière et passer à de vrais bilans mensuels, donc comme le nom l’indique, le faire CHAQUE mois ;0)

Parlons d’abord des nouveautés ; une de mes lectures les plus marquantes de ces dernières semaines ; « Dans les angles morts » d’Elisabeth Brundage, vraiment difficile à lacher, une écriture très belle, une histoire vraiment addictive et des personnages que je n’oublierais pas. Un autre roman très fort également « Ne préfère pas le sang à l’eau » de Céline Lapertot, une lecture touchante qui ne laisse pas indemne, un sujet d’actualité et brûlant. C’est donc tout pour les nouveautés, ça fait peu mais je me suis rattrapée avec ;

Mes lectures PAL ; et je suis bien contente d’ailleurs d’avoir un peu avancée avec elle :0) Pour commencer un roman que j’ai beaucoup aimé ; « Jeanne des falaises de Catherine Ecole Boivin ; je m’attendais à un livre romanesque et j’ai eu une très belle surprise, il est question de liberté, de l’attrait de la terre et de la mer, et la difficulté de se détacher d’une mère (très) possessive J’ai ressorti aussi « Zola Jackson » de Gilles Leroy qui était depuis un très très long moment dans ma PAL ; un roman addictif et une fin que j’ai trouvé magnifique, je n’oublierais pas l’histoire de Zola et de sa chienne. Je me suis enfin décidée à lire aussi « J’ai toujours ton coeur avec moi de Soffia Bjarnadottir (clic) que j’ai vraiment adoré. Je n’en dirais pas plus puisque le billet est publié. J’ai lu « Baïnes » de FrancesCavalié (dont le billet-brouillon est déjà rédigé, y’a plus qu’à ;0) ; une lecture qui entraine et coupe le souffle, j’ai beaucoup aimé également (pas loin d’un coup de coeur d’ailleurs). De ma lointaine PAL également j’ai lu « La petite trotteuse » de Michèle Lesbre, très très beau, une lecture apaisante et douce et j’adore la petite musique de Lesbre.

Passons maintenant au BD ; « La forêt millénaire » de Taniguchi, très belle lecture également mais vous savez déjà à quel point je suis fan de Taniguchi, j’espère vous en parler très vite ! « Les jours sucrés » de Loïc Clément et Anne Montel (association d’auteurs dont j’ai lu aussi « Le temps des mitaines » récemment (clic), très chouette aussi, une histoire délicieuse et un dessin qui ne l’est pas moins. Pour finir une nouveauté BD ; « Les reflets changeants » d’Aude Mermilliod ; une vraie réussite également, une atmosphère de vacances, des illustrations très colorés que j’ai vraiment apprécié et une histoire croisée de trois personnages traversant des remous. Deux mangas aussi mais que je n’ai pas aimé assez pour prévoir d’en faire des billets ; « Man in the window » de Masatochi et Anajiro et « The ghost in the shell » de Shirow Masamune que j’ai n’ai même pas terminé.

Deux lectures jeunesse maintenant ; « Sauveur et fils, saison 1 » de Marie Aude Murail (clic) ; une vraie petite pépite mais je vous donne rendez vous vers mon billet ;0)  Pour finir un album jeunesse adorable et vraiment bien ; « Petites histoires de nuit » de la précieuse Kitty Crowther dont j’ai déjà lu pleins d’albums et que j’adore !! De belles lectures en conclusion et le mois de juin est déjà bien commencé ;0)

Elizabeth Brundage - Dans les angles morts. Céline Lapertot - Ne préfère pas le sang à l'eau. Catherine Ecole-Boivin - Jeanne des falaises. Gilles Leroy - Zola Jackson. Soffia Bjarnadottir - J'ai toujours ton coeur avec moi. France Cavalié - Baïnes. Michèle Lesbre - La petite trotteuse. Marie-Aude Murail - Sauveur & Fils Saison 1 : . Kitty Crowther - Petites histoires de nuits. Jiro Taniguchi - La forêt millénaire. Clément Montel et Anne Montel - Les jours sucrés. Aude Mermilliod - Les reflets changeants.  Masatoki et Anajiro - Man in the window Tome 1 : . Shirow Masamune - The Ghost in the shell Tome 1 : .

 

 

Source de la photo (clic)

Publicités
Publié dans Read-a-Thon

Read-a-thon du mois Anglais 2018 (à suivre tout le week-end)

RAT anglais logo 2018.jpg

Ce Read a thon commence aujourd’hui pour se terminer dimanche soir minuit. Le billet de suivi de Lou,HildeFondant, TouloulouLadyDoubleHClarabelLilas, Bidib,  Kobaitchi ,lcath,

Pour ma part je ne commencerais que ce soir 20h, rendez vous donc dans la soirée. Je n’ai pas encore choisi ma 1ière lecture ; peut-être le dernier Jenny Colgan ou alors un Angela Huth (pas du tout ce qui était sur ma liste donc ;0) Ce qui est sûr c’est que ce sera une nouvelle lecture puisque j’ai fini ma dernière lecture en date ;  » Une ombre au tableau » de Myriam Chirousse. J’ai juste encore une BD en cours « Melvile, le tome 1 ». Voilà, nous verrons bien donc :0) Bon RAT à toutes les inscrites !!

Vendredi 15 juin ; Rien, nada, comme vous avez pu le constater. Comme je le disais à l’une d’entre vous les sorties avec ma fille ont tendance à s’éterniser et qui a cédé comme d’habitude ?!! Et bien c’est moi ;0) Faut dire qu’elle était tellement soulagée d’avoir fini une bonne part de son travail (révisions, examens, mémoire, soutenance, inscription aux facs, bref tout cela ne lui laissait pratiquement aucun temps pour des pauses) qu’elle avait envie d’enfin se détendre. Mais bon je n’ai pas regretté parce que nous avons vraiment passé une bonne soirée ! Nous avons fait une petite promenade dans un adorable petit village en Allemagne, juste après la frontière (à une heure de route de chez nous). Alors je vous fais un topo rapide ; un petit cocktail sur une terrasse ensoleillée (mais moi comme d’habitude à l’ombre) installée sur un balcon en surplomb d’une partie de la ville et vue splendide sur le rhin. Nous avons même pu voir plusieurs personnes qui faisait du ski nautique. Et puis finalement notre cocktail s’est prolongé avec des petites salades d’été ; j’avais choisi pour ma part une salade au saumon fumé et pour terminer une petite coupe de glace à la fraise (fait maison, un pur délice). Après cela ma fille a eu une subite envie de faire un bowling (et qui a cédé…. bon vous avez compris ;0) D’ailleurs elle a réussi à battre son père, ce dont elle était ravie bien évidemment (son père beaucoup moins :0) Bref, bref tout cela à fait que nous sommes rentrés finalement à 23H30. Mais j’ai tout de même tenue à lire un peu avant de dormir (non mais !), j’ai donc lu…. 29 malheureuses pages (bon l’essentiel c’est d’avoir décidé de ma nouvelle lecture) de « Rendez vous au cupcake café » de Jenny Colgan Jenny Colgan - Rendez-vous au Cupcake Café.

Samedi matin ; Euh, guère mieux, je n’ose à peine dire mon avancée, trente malheureuses pages. (je me fais toute petite…). Il faut dire pour mon excuse que ma fille a eu tout à coup (je crois qu’elle est vraiment décidée à ne pas me laisser lire ce week end ;0) des envies de grand rangement et (vous savez comment ça se passe quand quelqu’un fait du tri, vous n’avez qu’une envie ; participer !!) bien sûr qui a suivi ? C’est bibi ;0) Bref il est 14h30 et je n’ai qu’une soixantaine de pages à mon actif…. snif… Bon j’espère m’y mettre un peu maintenant mais qui sait ce que ma fille me prépare encore ;0) Mais d’abord j’aimerais passer chez vous et bien sûr je sens bien que ça va me prendre au moins une heure si je veux prendre mon temps ;0) Bon RAT à celles qui lisent vraiment ;0)

hannahkemp: “on the water//Montana July 2016 ”

Samedi après midi ; Je suis tout de même arrivée à une centaine de pages dans ma lecture :0) C’est pas folichon mais au moins j’ai lu. Bien sûr après cela il a eu ma sortie obligatoire (oui, oui ;0) du samedi après midi avec mon homme,  ma maman et une de mes soeurs. Nous avons pris le temps de papoter, et j’ai même fait un petit tour dans le coin lectures, et voilà il est déjà 20h45 ! Je crains fort que ce ne soit pas cette fois ci que j’exploserais mon score de RAT :0) Mais qu’importe l ‘essentiel c’est que nous passions toutes un bon moment toutes ensemble (et que je profite un peu de ma famille aussi en passant ;0) D’autant plus que nous allons prendre maintenant le temps de souper (enfin plutôt qu’une soupe cela sera plutôt une salade crevettes-avocat, il fait tellement chaud !) en famille, mais sans ma fille, qui est partie pour une soirée entre copains, elle ira danser aussi. Quand à GrandMoyen il est en vadrouille depuis vendredi, il devrait revenir demain dans l’après midi (n’oublions pas que c’est la fête des Pères ;0) Donc en fait de famille nous ne serons ce soir que trois ; mon homme, moi et PetitDernier ;0) Bonne soirée à toutes, avec ou sans lecture :0) J’espère que demain je serais plus performante !!! Oh et j’oubliais quelque chose de très important ; oui ma lecture est très bien et je m’y sens bien, c’est une vraie lecture doudou encore une fois (ce qui n’est pas étonnant avec Jenny Colgan :0)

flaneuresse: “petalier: “venice by yejistreppel on Flickr. ” blog for wanderers ❀ ”

BONNE FËTE A TOUS LES PAPAS !! Mais surtout au mien ; mon papa je t’embrasse et je t’aime, et au père de mes enfants, je t’embrasse et je t’aime aussi ;0)

Dimanche matin ; Ouf, j’ai enfin dépassée la centaine, j’en suis à 152 pages lues ! Ce n’est pas encore le top mais néanmoins j’avances un peu ;0) J’ai lu hier soir et un peu ce matin mais je m’y suis mise tard puisque mon homme m’a emmené déjeuner dehors dans une petite boulangerie-patisserie et c’était bien chouette, il faisait beau, nous étions installés à côté de la baie vitrée, trop bien ;0) Mais évidemment ce n’est pas ça qui a fait avancer le Schmilblick (pour ceux qui connaissent et pour les autres ; clic). Je vais m’y remettre un peu maintenant mais non sans avoir passé auparavant chez vous toutes. Bon dimanche et bonne lecture !!

Dimanche soir ; 248 pages à mon actif, c’est peu c’est sûr mais il n’empêche, j’ai passé un super weekend et j’espère que vous aussi ! Il est 21h46 et je me suis installée dans mon lit pour lire encore un peu. Je vous dirais donc demain ce que j’ai lu au final. J’aimerais bien continuer demain mais il faudrait d’abord que je le propose à Lou (que je remercie au passage pour ce super RAT). Bonne soirée à toutes et bonne nuit.

Publié dans Tentations de lectures

Vos billets tentateurs ; première moitié d’année 2018

  Ceci concerne tous les mois depuis le mois de janvier jusqu’au mois de mai. A partir du mois de juin je tâcherais d’être régulière pour ce rendez vous là, vous aurez donc, à nouveau, ma petite sélection tous les mois. Vous pouvez aussi consulter quand vous le voulez ma page consacré à vos billets tentateurs 2018 juste par là (clic). Et il existe d’autres pages aussi, je tiens en effet cette rubrique depuis l’année 2014 (toute mes pages sont disponibles tout en haut de mon blog, juste au dessus de l’illustration. Bonne dégustation ;0)

Littérature ;

Mai

Idaho chez Cuneipage,

Mon désir le plus ardent (le dernier de Pete Fromm) chez Lectrice en campagne,

Villa Taylor (en poche) chez Moka,

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson chez Valérie,

Tous les soleils d’hier chez Lewerentz,

La vie parfaite chez PetitlapinAgathe,

Juste après la vague chez Alex,

Le dimanche des mères chez Moka, (qui n’est pas une nouveauté)

Le squale chez Lectures gourmandes,

Une ombre au tableau chez Lire au lit

Un mariage anglais chez Lire au litCathulu,

Avril

J’ai toujours ton cœur avec moi (déjà lu) chez Club Boréal,

Les garçons de l’été (sortie poche) chez Agathe

Tant bien que mal chez Cuneipage

Écoute la ville tomber chez Lectrice en campagne

Les infidèles (le dernier de Dominique Sylvain) chez Antigone,

Au petit bonheur la chance chez Myarosa,

Ni d’Eve ni d’Adam chez My Lou book,

Mars

Dans les angles morts chez FolavrilJostein,

Une immense sensation de calme chez Carré jaune,

L’archipel du chien chez Agathe the bookLeiloonaBlablablamia,

Mille petits riens chez Mya Rosa,

Des falaises (Poésie) chez Moka,

L’atelier des souvenirs chez Nadael,

Février

Ne préfère pas le sang à l’eau chez Au fil des livres,  chez Leiloona,

Millenium blues chez Jostein,

Et mon luth constellé chez l‘Insatiable Charlotte,

L’art de perdre chez BrizeSaxaoul,

Fanny qui me rappelle que je dois absolument lire Le garçon

Le poids de la neige chez MokaKathel,

Juste une orangeade chez Lucette,

L’infinie patience des oiseaux chez La lectrice en campagne, chez Nadael,

4321 de Paul Auster chez La lectrice en campagne,

Maria chez AifelleAntigonePetit carré jauneP’titlapinBrizeMots pour mots,

Une verrière sous le ciel chez AntigoneAifelleLeiloona,

Double fond chez Marilyne (déjà dans ma PAL),

Janvier

Chanson de la ville silencieuse chez l‘Irrégulière,

Une longue impatience chez Asphodèle,

Comme le crystal de Cypora Petitjean-Cerf chez Cuneipage,

Eparse de Lisa Balavoine chez Au fil des livresLeiloona, l‘IrrégulièreAifelle,

Mistral perdu ou les évènements chez Au fil des livres, Saxaoul, Ma rentrée littéraire,

Les guerres de mon père chez Antigone,

Me voici chez Nadael,

Linéa Nigra chez Folavril,

Le syndrome de la vitre étoilée chez Lucie, l‘Irrégulière,

Je me promets d’éclatantes revanches chez Bulles d’air,

La mer en hiver chez Samarianles sorcières lisentUn chocolat dans mon roman,

Rentrée littéraire d’hiver chez Leiloona,

Rentrée littéraire d’hiver 2018 chez Lettres d’Irlande,

thestudyingcabin: “Completely in love with my journal of plants, herbs and medicinal flowers! It feels like I’m writing down magic secrets ^^ ”

 

BD ;

Mai

Les petites distances chez Moka,

Je vais rester chez AntigoneFolavrilMo’,

Bonjour tristesse chez ClarabelNadael,

The end chez AntigoneNouketteMo‘, Nadael,

Le sculpteur chez Cuneipage (que j’ai déjà lu)

Avril

Le bleu est une couleur chaude chez Saxaoul

Les beaux étés chez Saxaoul,

Mars

Les gens honnêtes chez Moka,

Février

Moi aussi je voulais l’emporter chez FannyKarine,

Quatre soeurs, le tome 4 Geneviève chez NadaelClarabel,

Je ne suis pas d’ici chez Le carré jauneMo’,

L’homme gribouillé chez NouketteMo’Jérôme,

Janvier

Peindre sur le rivage chez Syl,

Betty Boob chez AntigoneNouketteMo’,  LeiloonaKarineDepuis le cadre de ma fenêtre,

Les reflets changeants chez leiloonakathel, Sabine, Mo’,

Beauté chez Moka,

Moi aussi je voulais l’emporter par là, repéré chez Karine,

Frida, petit journal intime illustré chez AntigoneMoka, Lucette,

qet: “Angex Lin ”

Ados ;

Mai

Nous les menteurs chez Clarabel,

Mentir aux étoiles chez Nadael,

Je suis ton soleil chez Fondant

Sauveur le tome 1 chez Fondant,

Avril

On se revoit quand ? chez Nadael,

Sauveur le tome 4 chez Nadael,

Mars

Mes nuits à la caravane chez Clarabel,

Février

Blood Family chez Nadael,

convexly: “Diary of a young woman by betulvargun on Flickr. ”

Jeunesse ;

Mai

Rosalie et le langage des fleurs chez Moka,

Tutti fritti chez Nadael,

Avril

Solaire chez Moka,  Nadael,

Frida par Benjamin Lacombe chez Moustafette,

Recettes ;

Mai

Verrines aux fraises chez Sandrion,

Hamburger maison chez Sandrion,

Avril

Tarte au citron chez Sandrion

Pâté de Pâques berrichon chez Syl,

Mars

Scones Again chez Sandrion,

Février

Tiramisu au Bailey’s chez Madeleine Miranda,

Boulettes de pomme de terre chez Syl,

Brioches à la cannelle chez Nath,

Janvier

Saumon en croute chez Sandrion,

Buche au citron meringuée chez Enna

coffeeandmoorland: “When your Sunday is full of rain, reading, and lots of coffee ☺️☕️👌🏻 ”

Divers

Mai

Antigone qui partage les coups de coeur de la blogo,

Fondant qui nous raconte son quotidien de lectrice ; « Où, quand et comment lire au chalet ? »

Fondant qui nous donne l’ABC de ses bibliothèques

Avril

George qui fête ses 9 ans Georges

Janvier

Un billet et des photos familiales très émouvantes chez Sandrion (ce projet 52 est vraiment une belle idée)

J’espère que vous aurez eu le courage de survoler le billet jusqu’à là ;0) Rendez vous le mois prochain !!

Publié dans Lecture jeunesse, Littérature Française

Modèle vivant de Carole Fives

Carole Fives et Rascal - Modèle vivant.

 » Je trépigne. Mais ça fait déjà quinze ans que je trépigne. Quinze ans à maudire cette enfance qui n’en finit pas, où les autres décident tout et toujours à votre place, sans jamais vous demander votre avis. L’adolescence est ce long tunnel avec au bout une infime lueur, si fragile, la majorité, l’âge adulte où je me promets de vivre, enfin, comme je l’entends.  » (p49)

  Cette lecture va vite, très vite. Il faut s’accrocher au wagon et ne pas se laisser éjecter. L’impression d’être un peu sur une pente glissante et dont l’inclinaison serait toujours plus raide. Carole va vivre des jours intenses, dont la profondeur la marquera durant toute sa vie.

Il y a l’art dans ses pages, l’art plus fort que tout, qui régente une vie et des jours. L’envie de s’exprimer et de dire ce qui submerge les jours. Il y a un amour qui vient vite et qui bouleverse la vie.

Carole a une passion pour le dessin  » Ces mots, je les exprime avec le dessin, avec la rage du fusain, des couleurs, du trait » p28 (le roman commence d’ailleurs par un cours avec Ulrich, prof de dessin). Ces parents sont séparés, son frère est resté avec sa mère et elle même vit avec son père. Carole regrette d’ailleurs à ce sujet que les liens avec ce frère soient devenus moins soudés. Ils se voient peu, ont perdus un peu de leur complicité, et elle le regrette ;  » Julien et moi ne vivons plus ensemble et, d’une certaine façon, nous avons divorcé nous aussi. Nous ne nous voyons plus que pendant les vacances scolaires. » (p20) Arrive ce qui doit arriver, l’arrivée d’une belle mère pas très tendre, ni particulièrement bienveillante vient perturber la vie de la jeune fille. Son objectif c’est d’évincer Carole, la relation qu’entretient Carole et son père (forcément forte puisqu’ils sont un binôme) n’est pas du tout au goût de Josiane (la belle mère) et dès le début elle le fait savoir.

L’avenir pour Carole est donc un changement de lycée, de région, un déménagement donc, pour vivre à trois désormais. Carole voudrait profiter de ces vacances (direction les châteaux de la Loire) partagés avec son père et son frère, pour faire changer les projets de son père. Mais rien ne va se passer comme prévu. En effet elle va rencontrer un garçon, au coeur de l’été, au bord d’une rivière de Montrichard et le reste lui paraitra tout à coup très secondaire. Carole a quinze et elle n’a jamais eu de petit copain, c’est donc sa première rencontre amoureuse. Son père n’est pas quelqu’un de trop rigoriste et lui laisse la liberté de rejoindre ce garçon durant quelques jours avant la rentrée et ces jours là seront inoubliables pour Carole. Elle les portera en elle toute sa vie.

Ce roman est un roman jeunesse mais il peut tout à fait être lu comme un roman qui n’aurait pas cette classification. C’est beau, émouvant et on se sent très proche de Carole qui vit une intensité si singulière durant un très court laps de temps. Ces jours là sont comme une parenthèse hors du temps justement. C’est très fort et je garderais un souvenir puissant de cet été passé avec cette jeune fille (c’est une deuxième lecture pour moi, il faisait d’ailleurs parti de mon Top 10 jeunesse 2014, clic). J’espère vraiment vous donner l’envie de le lire !

« Quel plus bel endroit pour vivre qu’un atelier ! Comment se sentir mieux entourée ? L’odeur, les couleurs, tout vous rappelle à chaque instant l’essentiel : l’art, l’expression de soi. » (p75)

 » – J’étais en peinture reprend José, mais les profs ne comprenaient rien à mon travail. Il fallait toujours se justifier. Pourquoi j’utilisais telle couleur, pourquoi tel format, pourquoi tel sujet ? ça m’a vite gonflé. A un moment, je leur ai dit que si je peignais, c’était justement parce que je n’avais pas les mots. » (p42)

Lu par Nadaël également ;  » Un roman tour à tour rayonnant et grave sur l’adolescence, ses confusions et ses joies, sur l’art et la beauté, sur l’amour et la liberté, sur le deuil aussi. On ne peut qu’éprouver de l’empathie pour Carole et José, deux êtres terriblement émouvants et tellement « crédibles ». Roman d’autant plus poignant que l’histoire est en partie autobiographique. »

Modèle vivant

Carole Fives

Ecole des loirsis 2014

Collection Médium, conseillé pour 13 ans et plus

 Lu pour mon challenge projet 52, billet rattrapage 4 /52,  catégorie 3 ; relu intégralement

Publié dans Mes dimanches en mots et en photos, Musique

Bon dimanche

myfathersdaughter1: “Night Tea (Reposted via @oldfarmhouse) ”

Chez nous grisaille et soleil intense s’affrontent dans un bras de fer, alors c’est le suspense pour savoir où nous passerons les heures à venir ; dans le jardin ou à l’intérieur ?! A voir :0) Ma dernière lecture du mois de mai était intense ; « Ne préfère pas le sang à l’eau » que j’ai beaucoup aimé ! Cette première semaine de Juin m’a vu lire « Modèle vivant » une relecture, lecture jeunesse qui va vite et qui prend au coeur aussi. Là je suis plongée dans la BD « Literary Life » de Posy Simmonds ; très très chouette ! Et vous, dans quoi êtes vous plongés en ce moment ?

Très bon dimanche et bonne lecture !! Et je vous laisse avec Richard Cocciante « Il mio refugio » (ce billet aurait du paraître ce matin mais je rencontre des grands problèmes avec la connexion en ce moment, vous aussi ?)

Publié dans Challenges

Juin, le mois Anglais

Le challenge du mois Anglais est un incontournable sur mon blog, un peu comme le challenge d’Halloween ;0) C’est Lou et Cryssilda qui s’y colle encore une fois ! Le billet récap est chez Lou (clic) et devinez un peu ce qui est au programme (enfin pleins de choses encore mais c’est ce qui me réjouis le plus ;0) ; un RAT (du 15 au 17 Juin), chouette alors !!!

Bon alors mon programme à moi ne sera pas grandiose, si j’arrive à lire un ou deux romans je serais déjà satisfaite. Mais il y aura le RAT ;0)  Je vous donne les quelques idées qui me sont venues pour ce challenge Anglais 2018 ;

Claire Fuller - Un mariage anglais.  Paula Hawkins - Au fond de l'eau.  Gerald Durrell - Trilogie de Corfou Tome 1 : Ma famille et autres animaux.  Sarah Vaughan - La ferme du bout du monde.  Margaret Atwood - La servante écarlate.

Un mariage anglais de Claire Fuller, Au fond de l’eau de Paula Hawkins (qui n’est pas encore dans ma PAL), La trilogie de Corfou de Gérard Durrell, le tome 1 ; Ma famille et d’autres animaux, La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan et La servante écarlate de Margaret Atwood (mais je ne sais pas si ça compte puisque Margaret Atwood est aussi une autrice canadienne).

Mais bien sûr il se peut que, comme d’habitude, je lises tout à fait autre chose ;0)

Très bon mois Anglais à toutes !!

Publié dans Albums enfants, Bande dessinée ou manga

Le temps des mitaines d’Anne Montel et de Loïc Clément

Anne Montel et Loïc Clément - Le Temps des Mitaines Tome 1 : .

Arthur vient d’arriver aux mitaines, Les mitaines c’est un petit village peuplé d’êtres étranges, mi animaux, mi humains. Une joyeuse communauté d’ours, d’escargot, de renard, de cigognes, ect…  pourvus de la parole, habillés comme des humains. Un adorable petit village les abrite. un village fait de bric et de broc, la banque prend ses quartiers dans un porte monnaie, la mairie est un buste de Marianne, la bibliothèque est un livre (évidemment ;0) et le bus de l’école s’appelle « Chicken bus » (devinez un peu qui tire ce fameux bus ? Une poule !). Les maisons sont des briques de lait, des arrosoirs, des pots de moutarde, ect :0) Franchement c’est une ville tout à fait croquignolette, une ville où il parait bon vivre. Autour de cette ville une forêt immense, d’un vert intense, superbe, Mais un peu effrayante aussi.

Dans le monde d’Arthur tout le monde possède un pouvoir (le pouvoir se révèle généralement lors de l’adolescence). Celui d’Arthur ne s’est encore manifesté,  Arthur en a un peu honte et c’est avec un peu d’appréhension qu’il part pour son premier jour d’école. Pourtant il n’a pas de souci à se faire, le premier jour de classe d’Arthur coïncide avec la première d’une longue série de disparitions. Cette histoire de disparation va sans doute contribuer au fait qu’il se fera des amis très facilement et que, très vite, il sera adopté par une joyeuse petite bande.

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.23.45 Photo Anne Montel (clic)

Voilà pour le sujet, pour le reste sachez que cette BD jeunesse est un pur délice. Les dessins aquarelles sont tendres et colorés. C’est vitaminée, douillet, et vraiment cosy. Les personnages sont vraiment bien croqués et très attachants (très ;0) Il y a certaines pages vraiment très drôles. Il y a ce passage délicieux d’une pause goûter de tous les amis dans le salon de thé où travaille la mère d’Arthur. Et ce passage où la renarde écrit une chanson en référence à un chanteur connu de tous. Celui aussi où une mère s’inquiète que son fils soit encore plongé dans ses devoirs alors qu’il pourrait être en train de s’amuser dehors ou de jouer dans sa chambre ;0)

Il y a une renarde qui n’a pas froid aux yeux, une souris qui parle d’une façon complètement décalée (mais très drôle), un escargot très intellectuel (tellement qu’il a son propre traducteur qui vulgarise ses propos ;0) et une luciole très allumée ;0)

On y lit aussi qu’avec du courage, de la tenacité, de la sagacité, une certaine dose d’aplomb et d’intelligence on arrive à (presque) tout. Et plus important encore que l’union, mais surtout l’amitié, fait la force.

Au final vous trouverez beaucoup de charme, de tendresse, de poésie, de fantaisie dans ces pages.

Anne Montel et Loïc Clément - Le Temps des Mitaines Tome 1 : . Source Decitre (clic)

Chez La soupe de l’espace et chez l’auteur Anne Montel

Le temps des mitaines

Anne Montel et Loïc Clément

Editions Didier Jeunesse, 2014

 Lu pour mon challenge projet 52, billet rattrapage 3 /52,  catégorie 3 ; relu intégralement