L’appel du large

Une couverture cartonnée, des pages, une odeur de vieux papier, des mots qui se laissent apprivoiser
Le souffle du large, la chaleur d’une soleil ravageur…
Mais aussi une nuit étoilée, un désert qui donne soif… Des falaises, une mer grise et étale, des vagues impétueuses…
L’Espagne, l’Italie, la Sardaigne… Mais aussi le Norvège et l’Irlande…
Un amour impossible, un autre serein… Des discussions jusqu’au bout de la nuit… Mais aussi des larmes et des soupirs…
Des départs, des retours, des envies, des regrets…
Des routes, des chemins, des impasses, des nuits et des jours…
Des éblouissements, des dégoûts, des crises de fous rires, des errances…
Toujours partir et revenir…
Etre libre…
Une clef, une porte, des murs qui s’abattent, un vent qui emporte…
Le lointain, le quotidien et l’appel du large…
Des battements de coeur, des bouches qui sourient ou qui mordent, des corps qui s’empoignent…
Des étincelles, la terre qui tremble, des feux d’artifice…
De la pluie, des gouttes d’eau, du sang qui coule dans les veines…
La faim, le froid mais aussi la quiétude, la douceur…
La tristesse, la désespérance mais aussi le bonheur absolu et le coeur qui s’envole…
UN LIVRE !!!!
L’or
Bon dimanche… (source de la photo)