Papa

Cette année, et ceci pour la première fois, je ne pourrais pas te téléphoner ou passer chez vous pour te souhaiter une bonne fête des pères. Il y a toujours une première fois à tout et certaines sont plus douloureuses que d’autres. ..

Mais je vais le faire quand même ; Bonne fête des pères mon p’tit papa !!! Tout le reste se passe de mots, et c’est entre toi et moi…

Tu adorais Barbra Streisand alors voilà, tout simplement, pour toi… Je t’aime et je t’embrasse de tout mon cœur.

 

 

Encore un retour…

Ce blog, depuis ses débuts, en aura connu des retours après d’interminables pauses… Mais c’est peut-être grâce à cela qu’il tient depuis si longtemps… Comme d’habitude, lorsque je traverse des perturbations et que je me sens changée, j’ai choisi une nouvelle présentation, celle là ne sera peut-être pas définitive, je verrais là où je me sentirais le plus à l’aise, pas sûre non plus que je ne reviendrais pas à celle d’avant.

Il y aura certainement d’autres changements aussi, je pense faire des billets plus brefs, et je ferais probablement, toutes les semaines, le programme pour la semaine suivante avec la date et le titre du bouquin dont je parlerais, histoire d’être un peu plus organisée. J’essayerais de parler le plus vite possible de mes dernières lectures.

Pour finir je voudrais remercier très chaleureusement toutes celles qui m’ont laissés un gentil commentaire, cela ne comble pas un certain vide mais cela réchauffe un peu, mais assurément.  Alors mes remerciements et mes réponses à ;

estellecalim ; oui, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, merci pour ton soutien

lectriceencampagne ; merci pour tes douces pensées

Catherine : merci à toi aussi pour tes pensées, bises aussi 

keisha41 : merci Keisha, et tu as tellement raison, il faut dire à ceux qu’on aimes qu’on les aimes avant qu’ils ne partent

Chicky Poo : Merci Chicky Poo, oui j’ai pris du temps comme tu le vois, et je suis vraiment désolée pour ta maman, 21 ans c’est terriblement jeune pour perdre son père ou se mère, je t’embrasse

Arieste : Merci à toi Arieste

Violette  : Merci Violette, oui on espère que les mois à venir seront plus doux.

Sandrine : Merci Sandrine, j’ai pris volontiers ton réconfort même s’il n’est que virtuel.

Caroline Doudet (L’Irrégulière) : Merci l’Irrégulière, je t’embrasse aussi.

Mokamilla : Merci Moka, moi aussi je t’ embrasse.

noukette : Même si on s’y attendait un peu ça a tout de même été un choc, merci pour tes pensées Noukette et moi aussi je t’embrasse.

aifelle  : Merci Aifelle, pas facile non, moi aussi je t’embrasse très fort.

sandrion : Merci Sandrion et ne t’inquiète pas, cette chaleur bienveillante est tout à fait arrivée vers moi, et oui nous prenons soin de ma maman, je t’embrasse moi aussi

Alex ; toujours difficile oui mais tu as raison ; il sera toujours dans mon cœur.

Nadège : Merci Nadège, je t’embrasse moi aussi.

Syl. : Merci Syl, moi aussi je t’embrasse très fort. 

Suzanne Fortin : Merci Suzanne, bisous aussi.

Lily  : Confiance et amour, c’est ce que je ressesn oui, bisous aussi et merci Lily.

claudialucia Ma librairie : Douloureux oui forcément, moi aussi je t’embrasse, merci Claudia Lucia.

lewerentz : J’ai pris mon temps oui, et c’est gentil de dire que je vous manquerais :0) Bisous aussi et merci Lewerentz

Margotte : Merci pour tes amicales pensées, bien volontiers pour un prochain RAT, bises aussi.

Marielle  : Merci pour tes douces pensées, et moi aussi je suis désolée pour ton papa, mais tu as tellement raison, toujours ils seront présents dans nos cœurs, bisous

FondantGrignote : j’ai pris volontiers tes mille, mille, mille affectueuses pensées pour nous tous, et comme tu le vois j’ai pris mon temps, j’en avais besoin en fait, merci Fondant, moi aussi je t’embrasse (et un double merci pour ton double passage ici pour prendre de mes nouvelles :0)

Touloulou  : Merci Touloulou, moi aussi je t’embrasse très fort (et à toi aussi un double merci pour ton double passage, je suis touchée les filles :0)

Valérie  : Merci pour tes douces pensées Valérie et moi aussi je suis navrée pour toi, je t’embrasse.

madeleinemiranda  : Merci Madeleine, bises.

Louise  : C’est gentil de sortir de ton silence pour me laisser un gentil mot, oui tu as raison, toujours je le garderais, bisous (dis, et si tu revenais ? ) 

didi  : Merci Didi, et moi aussi je t’embrasse tendrement (et tu n’as pas absolument pas à t’excuser )

Mya Rosa : Merci MyaRosa pour tes douces pensées

Asphodèle : Merci Asphodèle, oui faire son deuil c’est tout un travail et ça ne se fait pas en un jour, on passe par diverses étapes et ça va lentement. Oui effectivement j’ai écris, tout un carnet rien que pour lui, j’en avais besoin. Moi aussi je t’embrasse fort.

ptitlapin : Merci pour cette belle image que tu as dessiné pour moi ; celle de mon père près de moi et souriant en lisant mes mots :0) je t’embrasse.

Soukee : Merci pour ton soutien et je t’embrasse moi aussi très fort, merci pour votre patience aussi :0)

Et un double merci pour Fondant, Touloulou, Didi et Chicky Poo qui sont même revenus par ici prendre de mes nouvelles, et un triple pour Violette qui est passée 3 fois, waou ;O)

Puisque tu pars…

Papa,

Je n’oublierais jamais ces heures que nous avons pu, ce dimanche matin, passer avec toi. Toi dont nous sentions encore la présence, alors même que tu étais déjà parti.

Je t’aime mon petit papa et ça ne changera jamais. Je te souhaite un beau voyage.

Et je suis intimement convaincue que nous nous retrouverons un jour, tous, au moment venu.

Tu as, pour ta part, déjà rejoins ta maman que tu avais perdu trop jeune, mes frères et ces anges que tu voyais dans les derniers jours.

Maman sera tellement triste sans toi, ça ne sera pas facile, mais ne t’inquiète pas, on prendra soin d’elle, comme nous l’avons toujours fait pour vous, et comme vous l’avez toujours fait pour nous, bien avant ça. Vous étiez, non, vous êtes un si beau couple tellement uni et complice, encore amoureux. Tout le monde le disait et c’est quelque chose que tout le monde admirait.

Il y a eu parfois des tensions, comme dans toute les familles, mais avec toi jamais. Avec toi c’était impossible, tu étais la gentillesse incarnée. Tu étais le plus gentil papa du monde, tes trois filles peuvent le confirmer.

Tu as été aimé et entouré, toujours, et tu seras aimé encore.

Tu as eu tes douleurs bien sûr, comme nous tous, mais tu as été un homme heureux. Tu as eu une vie longue et bien remplie et j’ai eu le bonheur de t’avoir près de moi le plus longtemps possible, même si j’aurais bien pris encore un peu de rab.

Pars tranquille, tout ira bien…

Pour toi, pour maman cette photo de ce petit village du lac Léman que tu aimais tant et où vous aviez passés votre voyage de noces. Et où nous avons eu le bonheur de t’emmener, et cela jusqu’à ton dernier été sur cette terre.

Ta fille, la petite dernière.

cropped-p40606061.jpg

Mon papa est parti dans la nuit de samedi à dimanche, le 15 janvier.

Il est parti dans son sommeil.

Je ne sais pas quand je reviendrais par ici mais je pense que je reviendrais, mon blog c’est mon petit bol d’oxygène. Dans les jours à venir il y aura peut-être encore d’autres billets pour lui, parce que j’en ressens le besoin. Après cela je me mettrais en pause. Prenez soin de vous.

Septembre…

tumblr_maghtw3r6z1qcet82o1_5001

Voilà, nous y sommes… Déjà septembre, déjà l’automne et voilà venu le temps pour moi de me poser la question de revenir par ici ou non… Et surtout de savoir si j’en ai l’énergie ou non. J’ai fini par me décider de me lancer… On verra bien, tout simplement.

Ces premiers jours du mois de septembre étaient une vraie belle surprise chez nous. Il a fait très chaud (une moyenne de trente degrés)  et un temps vraiment magnifique. J’ai profité à fond de ces jours là pour des dernières baignades (elles n’en avaient que plus de valeur), c’était vraiment chouette de grappiller encore quelques jours d’été avant l’arrivée de l’automne… C’est la première fois, il me semble, que les enfants partaient pour leur premier jour d’école en short et tee short !!!

L’été a été plutôt réussi, Dans l’ensemble il a fait beau et chaud. Maman va beaucoup mieux, mise à part sa mémoire, qui je crois ne reviendra jamais comme avant… Mais il faut faire avec, l’essentiel c’est qu’elle soit là, et qu’elle se sente le mieux possible.

Nous les avons emmenés en vacances et je pense que ça leur a fait le plus grand bien, ils ont passé également plusieurs jours chez nous et je les aies dorlotés ;0)

A part ça il y a la rentrée littéraire qui va de pair avec le mois de septembre et ça, je dois dire que c’est ma petite marotte de l’automne ;0) Cela et les deux challenges de cette période là, j’ai nommé celui d’Hérisson de la rentrée littéraire et celui de Lou et de Hilde d’Halloween. Je me réjouis de participer à tous les deux !! Je vous concocte donc un petit cocktail de tout cela et vous donnerait le programme de quelques divers billets dans les jours à venir.

Pour finir je veux remercier toutes celles qui m’ont laissés des gentils commentaires sur mon billet précédent, merci, merci, ça fiat chaud au cœur :0) A très bientôt donc et bon mois de septembre à tous. Je vous embrasse.

 

Prolongation…

Je vais prolonger un peu ma pause si vous le voulez bien ☺je vous souhaite à tous un bel été et vous donne rendez-vous mi août  ou début septembre (j’espère que d’ici là l’envie de bloguer reviendra).

Je remercie toutes celles qui sont venus prendre de mes nouvelles, merci beaucoup ☺ je vais bien, à bientôt  !!

Turbulences, fatigue… une pause qui s’impose

Je ne vous apprends rien parce que vous avez pu le constater par vous même (et certaines d’ailleurs se sont peut-être déjà étonnées et offusquées de mon absence persistante chez elles et je m’en excuse) mais je ressemble de plus en plus à un fantôme par ici, la fatigue, la lassitude et des turbulences dans ma vie en sont les raisons. Ces dernières semaines j’ai passé très peu de temps sur le net, l’esprit encombré par diverses turbulences. La première, et le plus importante, est l’hospitalisation de ma mère, d’abord il y a eu l’avant ; l’inquiètude les jours précédant l’opération puisqu’elle est une femme âgée et que se faire opérer à son âge était loin d’êre anodin, et puis il y a l’après ; de gros soucis dans les premiers jours qui ont suivi l’opération, en effet Maman a été complètement destabilisée avec un réveil d’anesthésie très difficile ; cauchemars, hallucinations, délires, dans les 4 jours qui ont suivis… bref on a eu très très peur. Cela a donc été plusieurs jours le ventre noué et l’inquiétude totale. Et avec tout cela j’étais très occupé aussi ,mon père étant venu chez nous durant dix jours puisqu’il n’est plus du tout autonome, et c’était donc une occupation à plein temps. Maman va mieux maintenant (et c’est un tel soulagement) même si elle est très fatiguée et a encore quelques problèmes de mémoire mais nous espérons tous que cela va aller de mieux en mieux…

Il y a des périodes dans la vie où beaucoup de choses vous semblent désiroires, inconsistantes, et même anodines et superficielles… En ce moment je dois avouer que j’ai du mal à trouver mon blog encore important, même la lecture me semble dispensable. Tout à coup lire me semble vain, pourquoi cette attirance finalement pour le fictif, pour le non-réel ? L’horizon et la route, devant vous, vous semble parfois bien encombrée…

Je me sens encore jeune puisque mes enfants ne sont pas encore tous grands et casés puisqu’il y a encore GrandMoyen (17 ans) et PetitDernier (11 ans) à la maison, mais malgré cela j’ai déjà à faire avec le vieillissement de mes parents puisque maman m’a eu très tard. Et c’est une période un peu chaotique, pas toujours facile à gèrer.

Et puis il y a quelques problèmes familiaux qui bouffent la tête et qui vous lassent (ni mon mari ni mes enfants ne sont en cause je tiens à le préciser). Mais parfois j’en ai juste assez que des décisions concernant ma propre mère se décident et se fassent sans même que l’on me consulte, à force cela fatigue (je serais toujours la petite dernière à la traîne…)

Mais il y a aussi de belles choses dans ma vie en ce moment ; d’abord ma fille qui vient d’avoir ses résultats et oui ; elle l’a eu son année !!! Je suis si fière de ma grande :0) L’année prochaine c’est donc les années master :0) Et puis il y a aussi cette rencontre fabuleuse et merveilleuse dans une de mes librairies ; j’ai eu la chance grandiose de voir et d’écouter Carole Martinez !! Veinarde je suis, non ? Je peux vous dire qu’elle est d’une gentillesse et d’une sympathie inouie, on a l’impression de converser avec une amie (elle a pris le temps de discuter avec chacunes d’entre nous, lors des dédicaces) et si tout se passe bien, je devrais avoir une petite surprise pour vous (un petit interview :0) mais cela sera pour plus tard…

Parce que vous l’avez donc compris ; il est plus que temps pour moi de faire une pause (mais je lirais tout de même un peu pour le mois Anglais). Nous sommes donc le 03 juin et je me donne 15 jours pour faire une coupure nette et franche du blog et, d’une façon plus globale, sur le net certainement aussi, je vais donc me montrer (mais pas beaucoup plus que je ne l’étais déjà ;0) absente chez vous aussi. J’espère que durant ce laps de temps l’envie de bloguer et de surfer chez les unes (les uns aussi :0) et les autres reviendra… Je vous donne donc rendez vous le 20 juin (le jour de l’été ;0) et j’espère vous retrouver à ce moment là, si vous ne m’avez pas déjà oublié :0)

Trois grandes dames

Si vous n’avez pas vu l’émission de la semaine de la Grande librairie je vous conseille (très fortement) de regarder le replay (clic) Il y avait là 3 grandes dames de la littérature, tout d’abord Nancy Huston qui est une de mes autrices préférées (après Françoise Lefèvre :0) et que j’ai énormément lu (elle a écrit un de mes textes fondateurs ; « L’instrument des ténèbres ») qui est une femme dont l’intelligence n’est plus à prouver et que je prends toujours grand plaisir à écouter (et à lire ;0) ses propos sont toujours plus que pertinents. La preuve en est cette remarque qu’elle fait au présentateur, à savoir de s’interroger pourquoi on a séparés ainsi sur le plateau les auteurs et les autrices (clic) (c’est d’ailleurs aussi la remarque que je m’étais faite). Qui en fait une autre aussi sur Roman Polanski (et que d’ailleurs François Busnel va éluder très vite) qui a un rapport sexuel avec une jeune adolescente de 13 ans, consentante oui, mais de quelle façon ? N’a t’elle pas obéi elle aussi à une certaine pression (pas seulement celle que peut mettre un homme, mais celle aussi qui est plus générale) tout comme celle qu’à subi Annie Ernaux, dont le sujet de son dernier livre est justement celui ci (et qui était là d’ailleurs aussi hier soir).

Bref cette émission a fait naître en moi beaucoup d’interrogation, et pour cela je ne regrette en rien de n’avoir presque rien lu, je me suis régalée à écouter ces trois femmes qui ont vraiment fait monter le niveau très haut à cette émission (qui aura encore après cela le toupet de dire que les femmes sont des créatures inférieures ??!!). Bref je m’égare mais c’était ma minute de coup de gueule, parce qu’il y en a un peu marre de toute cette misogynie, parce qu’après avoir écouté Chahdortt Djavann (autrice que j’adore aussi, après l’excellente lecture de « Je ne suis pas celle que je suis ») – et qui depuis longtemps écrit sa révolte et qui prouve son courage à se lever contre ces hommes qui imposent aux femmes le voile, et qui voudrait bâillonner leur liberté – c’est vraiment cela que l’on ressent. Les femmes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être enfin respectés au même titre que les hommes… ( à lire encore l’excellent billet d’Audrey sur les femmes et la BD clic)

L’actualité de Nancy Huston est avec deux livres, un roman et un textes divers (qui me tente beaucoup). Le roman ;  » Le club des miracles relatifs » et l’autre ;  » Carnets de l’incarnation textes choisis 2002-2015″Nancy Huston - Le club des miracles relatifs.  Nancy Huston - Carnets de l'incarnation - Textes choisis 2002-2015.

Celle d’Annie Ernaux ; « Mémoire de fille » Annie Ernaux - Mémoire de fille. lu déjà par ; Cathulu, Antigone, Clara, Saxaoul, Jérôme, Aifelle,

Celle de Chahdortt Djavann « Les putes voilées n’iront jamais au paradis ! » Chahdortt Djavann - Les putes voilées n'iront jamais au paradis !. lu par Joëlle

Source de la 1ière photo (clic) avec un article très complet sur cette grande dame qu’est Nancy Huston. A lire par ici sur Chahdortt Djavann (clic).

Petit bonus pour ce dimanche ; chez Aifelle un moment délicieux, sensuel et langoureux avec Gisela Joao (clic) (j’adore !!) (et parce que l’on peut-être féminine et sensuelle et féministe ;0)