Doux dimanche…

Après deux week-ends de folie, visites donc rangement, ménage à fond et cuisine à gogo,  le programme est simple pour la journée : lectures, calme et volupé ;0)

Et j’en profite pour commencer à me préparer au prochain RAT, ce qui veut dire aussi ; commencer à penser à la préparation de la future liste ;0) Très bon dimanche à toutes et tous !!!

Le sommet des dieux de Jiro Taniguchi, Tome 1, 2 et 3

Le sommet des dieux Tome 1 : . de Jiro Taniguchi et Yumemakura Baku Le sommet des dieux Tome 2 : . de Jiro Taniguchi et Baku Yumemakura Le sommet des dieux Tome 3 : . de Jiro Taniguchi et Baku Yumemakura coeur[1]Coup de coeur !! Editions Kana, prêt de ma nièce, mais j’ai bien l’intention de me les acheter un jour ou l’autre pour les relire.

Billet rattrapage, lecture 2011 (explication par ici)

Le mot de l’éditeur :  » Quand les hommes font face à la nature, c’est d’abord eux qu’ils affrontent ! À travers le regard et les souvenirs du héros-photographe Fukamachi Makoto, le lecteur pénètre dans un monde à part où cohabitent la dure loi de la montagne et la folle passion des hommes. Entre poésie, action et suspense, ce manga nous emmène très loin au coeur de l’Himalaya… »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je n’ai pas une passion immense pour l’alpinisme… Et pourtant j’ai vraiment adoré ce manga. D’abord, certainement, pour les dessins, magnifiques et très réalistes. Voilà un illustrateur vraiment très talentueux… Et j’ai très envie, maintenant, de découvrir les deux autres tomes qui me restent à lire ; le quatrième tome et le cinquième… Que dire de plus de l’histoire que les quelques mots de l’éditeur ?
C’est une histoires d’hommes pris par la montagne… D’ailleurs c’est plus que la passion, c’est de la rage…
Oui, c’est cela, c’est une histoire d’aveuglante passion pour aller toujours plus haut et surtout, surtout arriver avant tous les autres…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fukamachi est photographe de montagne, et par hasard, il trouve un vieil appareil photo qui le mettra sur la trace d’un certain Habu-San, un célèbre alpiniste dont tout le monde a perdu la trace…
Voilà, en gros, le sujet…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mallory (Habu-san) est un type incroyable… qui n’a pas d’autre objectif que la montagne mais aussi de prouver qu’il est le plus fort à pouvoir l’affronter… Il est bourru, sauvage, pas très causant… Et vraiment très, très déterminé…
Fukamachi, lui est plus raisonnable, plus posé… Mais il n’aura de cesse lui aussi de retrouver la trace de Mallory…Ces deux hommes sont les personnages principaux du sommet des dieux. Des personnages qui nous semblent si réels qu’on ne les oublie pas…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis ma rédaction de ce billet j’ai lu beaucoup de mangas de Taniguchi, d’abord les deux tomes des années douces, puis du Quartier lointain et c’est désormais un incontournable pour moi, j’ai bien l’intention de lire dans les prochains temps « L e journal de mon père » et surtout les deux derniers tomes du « Sommet des dieux », c’est vraiment une série que j’ai adoré !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Photos personnelles, éditions Kana, non libre de droit (les photos sont un mélange des tomes 1, 2 et 3, je ne saurais dire précisément de quel tome chacune est issu).

Ribeauvillé, fin Août…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA Photos personnelles

J’arrive enfin à intégrer à nouveau des photos de mon APN (pourvu que ça dure ;0) et je ne résiste pas au plaisir de vous montrer quelques photos de notre dernière ballade en famille à Ribeauvillé. Les photos ont été prise en hauteur, sur le chemin allant vers les « Trois châteaux ». C’était fin Août et il faisait un soleil magnifique. Comme vous pouvez le constater c’est un village entouré de vignes, et c’est ce que j’aime tant dans ce coin là… Les vignes à profusion font un paysage magnifique dont je ne me lasse pas. Cela me donne à chaque fois l’envie de me plonger dans cette BD qui m’attend dans ma PAL : Les ignorants Les ignorants ! Moi qui boit si peu de vin, à part durant quelques fêtes, surtout à Noël, ou éventuellement au restaurant (tout simplement parce que je n’aime pas ça)… et encore faut-il qu’il soit très très sucré, comme du Vendanges tardives par exemple. Ou du Gewurztraminer… Et bien moi qui aime si peu boire du vin j’ai une fascination pour tout ce qui touche au milieu des vignes. Allez comprendre ;0) Notre prochaine ballade par là-bas sera probablement durant la période de Noël. J’espère que d’ici là tout fonctionnera encore, j’aurais donc l’occasion de vous montrer à quoi ressemble ce village, que j’adore, durant la période de fin d’année. Bonne journée !

Je ne sais pas…

 Source

« …/… Si dans les sourires qu’on se fait

Je vois du bonheur le reflet
C’est toujours là, c’est toujours vrai
Je ne sais pas

Si dans la douceur de ses yeux
Je me retrouve encore un peu
Après nos siècles de combat
Je ne sais pas

Ce qu’il a pu dire de nous
Quand il raccroche tout à coup
Le rouge qui pointe sur ses joues
Je ne sais pas …/… »

Extrait de « Je ne sais pas » du dernier album de Zazie qui tourne en boucle sur ma chaine ces derniers jours… Voilà une chanteuse que je suis album après album. Je crois que c’est celle avec qui je me sens le plus d’affinité au niveau des textes. Je m’y reconnais tellement… ça me parle à chaque fois… Et pour ses mélodies idem… Juste sublime… La musique a autant de place dans ma vie que la lecture… Je ne saurais m’en passer…

Bon dimanche

Twilight de Stephenie Meyer – Tome 1à 4 : Fascination, Tentation, Hésitation, Révélation

Saga Fascination - Twilight Tome 1 : Fascination. de Stephenie Meyer  Twilight - Tome 2 : Tentation. de Stephenie Meyer  Twilight - Tome 3 : Hésitation. de Stephenie Meyer  Twilight - Tome 4 : Révélation. de Stephenie Meyer  Editions Blackmoon et livre de poche, traduit de l’anglais (Etats Unis) par Luc Rigoureau

Billet rattrapage, lecture avril 2012 (explication par ici)

Le mot de l’éditeur pour le tome 1, Fascination » Bella, dix-sept ans, décide de quitter l’Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, pour s’installer chez son père. Elle croit renoncer à tout ce qu’elle aime, certaine qu’elle ne s’habituera jamais ni à la pluie, ni à la petite ville de Forks, où l’anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edwards, lycéen de son âge, d’une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d’atteinte, Edward Cullen n’est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine. »

Et pour le tome 2 » Rejetée par celui qu’elle aime passionnément, Bella ne s’en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourra-t-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Bella n’a de goût pour rien, sinon le danger : alors, elle entend la voix d’Edward, et éprouve l’illusion de sa présence. Comme s’il ne l’avait pas abandonnée. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ?Amour et mort s’imbriquent dans une atmosphère mystérieuse et captivante. »

Je ne vous mets pas les deux suivants pour ne pas spoiler…

 

Bladelor a parlé de magie Stephenie Meyer et je trouve que c’est très juste. Parce que, il faut bien le savoir voilà une histoire complètement irréelle avec des vampires, des loups garous, des pouvoirs extraordinaires, des personnes qui se déplacent plus vite que le vent, que cassent des rochers comme si c’était du fromage dur (sic) qui ont des yeux rouges sublimes (alors que ça devrait être antinomique, mais dans Sambre déjà, elle avait des yeux rouges et était belle comme un cœur ) bref, tout cela oui…et pourtant j’ai marché à   fond, couru même… Pendant un mois je vivais Bella, je dormais Bella, je marchais Bella, j’avais le cœur qui battait pour Edward, puis pour Jacob…. Bref c’est à peine si je ne me suis pas transformée en Bella… Une lecture entièrement tourné Twilight pendant quinze jours, ben oui, ça laisse des traces…
Alors oui, évidemment, ça n’est pas de la grande littérature… (mais finalement qu’est-ce que ça veut dire la grande littérature ?? J’aime aussi me plonger de temps en temps dans une histoire qui vous prend la main pour ne plus vous lâcher, pour vous entraîner dans des chemins complètement fantasmagorique, dans un monde totalement irréel mais c’est tellement bon que vous n’avez aucune envie de le quitter justement…)

 

Oui, ok il y a des imperfections, des redites (par exemple je n’en pouvais plus de ce mot : marmoréen) mais ça n’empêchait que je terminais un tome, et hop, de plonger derechef dans le suivant sans même reprendre mon souffle…
J’ai aimé les personnages comme si je les connaissais véritablement (c’est dire comme ça fonctionne)… Alors que Bella est l’image même de la fragilité, de la maladresse, de la banalité (c’est pas moi qui le dit, c’est Bella et Stephenie Meyer), Edward est son opposé ; superbe, parfait, gentleman, romantique, ultra protecteur et super galant (que celle qui n’a pas un jour rêvé d’un homme qui lui ressemble me jette la première pierre) et puis oui, un peu vieux jeu aussi mais tant mieux et puis il a des excuses, il accuse quand même X années… Et puis il a Jacob, l’amoureux transi, jeune chien fou et joueur, avec un humour qui tranche avec le sérieux d’Edward… Edward qui par contraste est un vieux sage raisonnable (d‘ailleurs pour exemple il passe sa vie à retenir Bella qui veut lui sauter dessus à tout bout de champ, tellement il est irrésistible), tout ce qu’il y a de plus calme et réfléchi (enfin, il n’a pas trop le choix vu que Jacob, c’est tout l’inverse)…

 

Pour moi le mois d’avril 2012 restera éternellement le mois Twilight, non seulement j’en conserverais un excellent souvenir mais en plus je suis presque sûre que je les relirais un jour, d’ailleurs c’est simple j’aurais bien des envies déjà de reviens-y et de reprendre tout depuis le début…
Bon, vous avez tout compris, c’est un véritable coup de foudre et coup de cœur…
Une de mes scènes préférés est dans le tome 3, Cela se passe dans une tente, il fait un froid glacial, Jacob est dehors dans la neige, Bella grelotte et ne peut même articuler deux mots correctement. Edward se tient le plus loin possible d’elle pour ne pas la glacer encore plus quand Edward à la malheur de suggérer à Jacob de se débrouiller pour apporter un radiateur, ne voilà ti pas que Jacob rapplique. En effet, avec ces quarante trois degrés de température du corps, qui serait mieux placer pour réchauffer Bella ?? S’en suit une conversation et une scène qui valent à elles seules le détour.
Et il y a aussi le baiser passionné entre Jacob et Bella et qui vaut son pesant d’or…

 

 

Bref, à l’heure où je poste enfin ce billet je n’ai qu’une envie ; les relire !!! Clarabel en parle aussi par ici et c’est d’ailleurs ce billet là qui m’a donné l’impulsion pour le lire, parce qu’avant ça cette série ne me tentait pas du tout… Comme quoi, on ne sait jamais, il faut tester pour savoir ;0) Car, comme le dit si bien Clarabel ça réveille la midinette qui sommeille en vous… Sauf si, bien sûr, il n’y a pas la moindre petite miette d’une midinette en vous ;0)

Challenge Cartable et tableau noir chez George 

Challenge Littérature jeunesse chez Galea et Mutinelle chall31 copiepetit

The versatile blogger Award

versitle-blogger

Revoilà le bon temps des tags et des Awards et je remercie très chaleureusement l’Irrégulière et Saxaoul d’avoir pensé à moi ;0) Merci les filles !!

Alors il s’agit maintenant de :

  1. tout d’abord, célébrer l’initiative en arborant fièrement les couleurs du logo des VBA en haut d’un post dédié ;
  2. puis, remercier chaleureusement la bloggeuse/le blogger truculent qui vous aime et le fait savoir ;
  3. lister 7 points sur vous ;
  4. nominer 15 autres blogueurs méritants ;
  5. les prévenir que nous avons exprimé tout notre amour à leur attention par un petit message.

Le logo fait, les remerciements fait aussi, alors voilà les 7 points sur moi : (les derniers, plus que des faits sur moi, parle plutôt de mes envies et de mes bonnes révolutions… Oui je fais les choses différemment moi, les autres prennent des bonnes résolutions après la nouvelle année, moi c’est en septembre ;0)

* Cette année scolaire commence par un grand changement puisque nous ne sommes plus que 4 à la maison, Fille Aînée à fait sa rentrée à la Fac de Strasbourg (à 2 heures de route de chez nous environ). Bien sûr elle viendra pour les week ends (pas tous à mon avis ;0) et les vacances scolaires mais je peux vous dire que ça fait très bizarre

Strasbourg

* Je me lèche les babines d’avance parce que j’ai bien l’impression que cette rentrée littéraire contient quelques petites pépites

(7) Likes | Tumblr indie | Tumblr

* Pour une fois, cet été a été généreux avec moi parce que j’ai vraiment eu mon compte de baignades cette année !! Je vous ai déjà dit à quel point j’aime nager, et je me suis rendu compte  cet été que c’était encore plus que ça en vérité, nager me fait littéralement revivre… J’ai eu l’occasion de nager en vacances 2 heures le matin et 2 heures l’après-midi (quand je vous disais qu’il fallait me sortir de l’eau de force, ce n’est pas qu’une image, ma famille peste en général sur la plage, en m’attendant pour partir, et je les exaspère en disant ; juste encore un petit aller retour et j’arrive ;0), et ces heures là, passés à nager (parce que je nage hein, je ne barbote pas, étonnamment, alors que je me fatigue assez vite en marchant ou en vélo, je peux nager des heures sans ressentir de fatigue). Je me suis donc fait la conclusion que nager, me remets les idées en place, me rend sereine et me donne de l’énergie… En plus,  plein d’idées et des projets me viennent souvent à ce moment là. (ouille là j’ai fait une tartine, je ferais plus court pour les autres points ;0)

SPARKS FLY♥  the moonlight overthrew us | via Tumblr

* Cet été et son soleil m’a donc régénéré et j’ai décidé de me remettre au vélo. (ce qui me permettra aussi de pouvoir aller à la piscine à nouveau :0) puisque la piscine la plus proche n’est pas à la porte à côté !!)

fleur de soleils | via Facebook Tumblr

* J’ai aussi envie de me remettre à l’écriture plus sérieusement, et de m’imposer des horaires fixes et non négociables, parce que si on ne s’applique pas une discipline presque militaire on n’y arrive pas ;0)

Xeap | via Facebook :D

* Des envies de déco aussi, mon bureau (celui ou j’écris, celui pour l’ordi est en bas dans la salle à manger) est dans notre chambre à coucher, sous les combles et je veux en faire un lieu confortable et douillet pour pouvoir écrire dans les meilleurs conditions. Je vais donc mettre des rideaux, rajouter quelques lithographies qui m’inspireront j’espère, une jolie lampe aussi peut-être… (d’ailleurs, si ça vous dit d’en avoir un petit aperçu c’est par là).

Untitled Pinterest

* J’ai bien envie aussi de consacrer à nouveau quelques minutes de mon temps à écouter plus de musique, du classique surtout et mes opéras que j’adore (ce qui devrait aussi m’inspirer j’espère ;0) J’ai bien l’impression que j’avais un peu oublié à quel point écouter de la musique m’est indispensable…

Untitled Untitled

Il ne reste plus qu’à exprimer mon amour à quelques blogueuses, il m’en faut 15 :

Aifelle, Anis, Bladelor, Somaja, Soukee, Petitlapin, FondantOchocolat, Keisha,  Mango, Margotte, Marielle, Milly, Nadael, Sous les galets et Za,

Il y en a bien d’autres bien sûr mais certaines sont déjà taguées, et je pense aussi à celles qui ont disparus de la blogosphère, je pense en particulier à Laure (et si tu revenais ?!!)

Sources des photos

Avant l’automne…

Redécouvrir avec délice le bonheur de déguster des mets bien sucrés et réconfortants. Le plaisir aussi de sortir entre amis, pour une soirée tranquille, à l’auberge du village.

 Avoir envie de parcourir à nouveau la ville et ses pavés, se promener pendant des heures, arpenter et arpenter encore les rues et ses nombreux méandres.

   Se remettre à l’écriture avec béatitude, passer plus d’heures aussi à lire. Prendre le temps…

 Redécouvrir le plaisir du silence et de la sérénité tranquille de la forêt,

 Juste avant qu’elle se transforme en ça, cette explosion de couleurs, se perdre avec un plaisir inoui dans l’intensité d’un jaune doré, d’un orange vitaminé, d’un rouge somptueux.

Juste avant les délices glacé de la pluie, juste avant la délectation de ressortir de l’armoire les pulls moelleux, les écharpes voluptueuses, les gilets épais dans lesquels il est bon de se blottir…

  Et surtout, retrouver le cocon protecteur de la maison et de son confort, s’entourer de lumières chaudes…

Retrouver le plaisir d’un bon bain chaud et oublier les douches pendant un temps… Ranimer le plaisir de passer plus de temps à l’intérieur, et se dire avec un soupir ; que l’on est bien chez soi…

Bon dimanche !

Source des photos