Tableaux

Mon tableau du mois ; Janvier

Carl Larsson, My Country cottage in winter, sundborn

Parce que depuis des mois je ne rêve que de ça… Parce que la neige me manque à un tel point que j’en deviens nostalgique (clic)… Parce que je rêve de blancheur enivrante, de pureté étincelante, de froideur qui pique les joues… Parce que j’aimerais tant perdre mes pas dans une immensité blanche… Parce que j’aimerais tant entendre ce doux bruit qui me manque, celui de la neige qui crisse sous mes bottes…

Parce que je veux faire ce souhait pour ce mois de janvier… avoir de la neige… beaucoup de neige…

Publicités
Noël·Tableaux

Joyeux Noël !!!

Carl Larsson – 1901 Kersti’s Sleigh Ride

Je souhaite à tous et à toutes un très Joyeux Noël ! Je vous souhaite de passer Noël parmi les vôtres, entourés d’amour et d’affection. Je vous souhaite un Noël doux, tendre et chaleureux. Comme tous les ans je pense à tous ceux qui seront privé de l’essentiel, ceux qui fêteront Noël seuls ou malheureux. Qu’ils puissent trouver la lumière et la chaleur sur leur chemin. Je vous embrasse.

Noël·Tableaux

Ma douceur de l’Avent du jour ; mon tableau du mois Décembre

1918 Lillanna Feeds the Heater watercolour

Comment, pour moi, imaginer quelqu’un d’autre que Carl Larsson pour représenter Noël ? C’est impossible, Carl Larsson est, et sera toujours, le peintre qui est à l’image d’un doux cocon. C’est d’une douceur, d’une tendresse qui m’émeut à chaque fois. Le monde qu’il peint est délicieusement douillet, chaleureux, réconfortant, c’est mon peintre doudou ;0) Cette peinture était déjà sur mon blog pendant quelques jours, je l’adore tout simplement !

Et puisque j’ai eu si peu de retour à mon idée  d’un nouveau billet participatif j’en fais un petit rappel (je n’en remercie que plus encore Sandrion, Syl et Marielle qui se sont montrés intéressés) ;  » Cette année j’ai le projet de faire encore un billet participatif, cette année je vous demanderais de partager votre façon de préparer et de fêter Noël, vos petites manies, vos décorations, votre façon de faire participer les enfants, vos meilleures recettes, vos sentiments sur cette fête et cela même s’ils sont négatifs,(je vous demanderais juste d’être inspiré)  ect, ect… Il y aura juste un petit changement ; vous pourrez participer de deux façons ; soit en me laissant, tout comme l’année dernière, tout ceci dans un commentaire dans ce billet et qui étoffera le prochain billet ou je réunirais tout cela, soit encore dans un billet que vous publierez sur votre blog en mettant un petit lien vers mon billet si vous le voulez. J’étofferais mon billet avec les liens vers les vôtres… A vous de choisir la formule qui vous conviendra le mieux ! Je publierais ça entre Noël et Nouvel-an pour vous laisser assez de temps. »

Le billet dans son intégralité est par ici (clic)

Extraits·Humeurs·Noël·Tableaux

Joyeux Noël !!!!!

Carl Larsson – Lucia Morning

 » Après le dîner, ils s’emmitouflèrent dans leurs manteaux, leurs écharpes, leurs gants et leurs bottes avant d ‘aller à l’étang pour une soirée de patinage. Les jeunes Schuldes avaient allumé les flambeaux. Près des bancs, où l’on pouvait s’asseoir pour mettre ses patins, ils avaient allumé un feu de joie. Le pâle quartier de lune pendait dans le ciel nuageux et les étoiles pointaient par intermittence dans l’obscurité flottante. Ils mirent leurs patins et testèrent la glace. Elle avait gelé sur au moins un mètre et était aussi noire que de l’obsidienne…/… »

 » Quand ils patinaient près des torches, leurs visages s’illuminaient momentanément. La lumière chaude jetait une ombre rougeoyante. Puis ils repartaient dans les ténèbres. Les trois jeunes Schuldes poussèrent une table ronde en bois sur la glace et la recouvrirent d’une nappe. En patinant, Mrs Schuldes vint déposer dessus un plateau de chocolat chaud et de gâteaux.

– Je suis morte, et je suis montée au ciel, dit Edie à Jane Louise. Ce n’est pas réel, n’est ce pas ?

Jane Louise se croyait dans un conte de fées européen, comme une carte postale victorienne ou le ballet de Casse-noisette.

– Mrs Teagarden se damnerait pour ça, dit Mokie

Teddy but son chocolat et embrassa sa femme. De temps en temps, il semblait capable d’apprécier la vie sans angoisse ni scrupule. C’était la nuit. C’était Noël. Il avait des patins à glace aux pieds et, avec sa femme, il se tenait dans un froid glacial à boire du chocolat chaud en mangeant le genre de biscuit à la poudre de noix qui fondait dans la bouche. Pendant un instant la vie s’arrêta. Il n’y avait pas de passé, pas de journées dans une maison sous-chauffée ou dans un appartement surchauffé, au milieu des plaintes ou des disputes d’adultes. C’était le paradis. (p98,99)

Extrait de « Famille, tracas & Cie » de Laurie Colwin Famille, tracas & Cie.... de Laurie Colwin et Anne Berton (dont je suis super fan)

Je souhaite à tous et à toutes un très Joyeux Noël ainsi qu’une soirée délicieuse et douce avec ceux que vous aimez. Et comme chaque année une tendre pensée pour ceux qui n’auront pas, ce soir, la douceur d’un foyer. Ceux qui seront seul, loin de leur famille, ou même, sans famille. A tous ceux qui seront malheureux, tristes, pour diverses raisons.

Je vous embrasse, très, très fort !!

Humeurs·Noël·Tableaux

4 ans… déjà…

Voilà… Aujourd’hui cela fait quatre ans que j’ai enfin pris la décision de me lancer moi aussi dans la blogosphère des lectrices. Je me suis décidée un soir, et sans réfléchir j’ai posté mon premier billet… Et puis, au fil des mois, des années, j’ai pris de plus en plus de plaisir à vous parler de mes bonheurs, de mes rencontres, réussis, ou pas… J’ai pris de plus en plus de plaisir à jeter quelques mots, quelques phrases…

Je pourrais vous parler aussi de ces partages, ces papotages si agréables… Vous parler de mes envies musicales, littéraires… De mes envies de douceur, et de miel… Mes envies aussi d’être remuée, bousculée… De rencontres avec ces pages, ces mots qui bouleversent et qui vous font voir votre vie autrement…

Je pourrais vous parler de tellement de choses encore…

Et ça viendra…

Alors merci à vous, les fidèles. Merci aussi à vous les lecteurs invisibles, vous qui ne laissez pas de commentaires mais qui passez quand même… Sachez que même, si vous n’avez pas de blog, vous avez toute mon attention, alors n’hésitez pas…

Merci !!!

Tableau : Carl Larsson, Christmas Day Morning

Extraits·Noël·Tableaux

Joyeux Noël !!!!!

Carl Larsson
 » Au début, tout avait été facile. Sur la luge que traînait Florent, la scie à bois et la hache étaient solidement arrimées par une grosse corde. Dans les poches de son blouson, il avait glissé une petite lampe torche, à tout hasard, et deux barres chocolatées pour son goûter. Les semelles crantées de ses bottes fourrées adhéraient bien au sentier escarpé, ce qui lui avait permis de grimper au sommet de la première colline en vingt minutes à peine. De là, le paysage était magnifique. On apercevait les ravins, les gorges, les crêtes et les falaises alentour, on pouvait même, en plissant les yeux, distinguer la maison nichée dans la vallée, avec ses volets bleus qui paraissaient violets dans la lumière déclinante.
Florent leva la tête pour examiner le ciel. Uniformément gris et comme velouté, il était chargé de neige mais les premiers flocons tardaient. Baissant les yeux, il repéra le sentier qu’il lui fallait emprunter pour couper au plus court, et il se remit en marche, tirant sa luge d’une main ferme.
Son père lui avait souvent vanté la beauté des Alpilles, allant même jusqu’à prétendre qu’il y resterait jusqu’à la fin de ses jours. Tout ça pour s’en aller deux ans plus tard, apparemment soulagé de quitter femme, enfant et montagnette ! Pourtant, c’était vrai, certains jours la lumière était transparente sur les oliveraies argentées, sur les roches calcaires, et une mystérieuse allégresse montait de la garrigue. Mais pas cet après-midi. Tandis que Florent progressait, la luge tapant ses mollets dans les descentes, le ciel noircissait à vue d’oeil.
Comme il était encore trop tôt pour que la nuit tombe, c’était bien la neige du « Noël Blanc » qui arrivait.
Une autre montée, plus raide celle-là, mit le petit garçon hors d’haleine. N’avait-il pas mésestimé l’entreprise ? Le retour, alors qu’il lui faudrait traîner l’arbre, risquait de poser bien des problèmes. Peut-être devrait-il revenir par un autre chemin, moins abrupt, et ainsi perdre un temps fou. Il s’arrêta pour reprendre son souffle. En principe, il était dans la bonne direction, il ne devrait plus tarder à voir les pins.
Quelque chose de froid se posa sur sa joue, puis dans son cou. De gros flocons duveteux atterrissait en douceur tout auteur de lui, ce qui le fit rire. La neige était si amusante ! Et sur ce sol gelé elle allait tenir, facilitant le passage de la luge. Ragaillardi, Florent se remit en route après avoir baissé son bonnet sur les oreilles; »
« Un cadeau inespéré » de Françoise Bourdin, éditions Pocket, extrait p 14 et 15
Je vous souhaite à tous et toutes un très joyeux Noël ainsi qu’une soirée, avec vos proches, douce comme le miel et moelleuse comme une brioche :0)
Et comme chaque année une tendre pensée pour ceux qui n’auront pas, ce soir, la douceur d’un foyer. Ceux qui seront seul, loin de leur famille, ou même, sans famille. A tous ceux qui seront malheureux, tristes, pour diverses raisons.
Je vous embrasse, très, très, fort…
Humeurs·Noël·Tableaux

L’or et le miel… et un anniversaire…

 
Carl Larsson – Azalea
Ma douceur de ce jour sera un anniversaire : le mien ou plutôt celui de mon blog…
Voilà maintenant trois ans que ce blog m’apporte un enrichissement incroyable…
J’ai fait de très belles rencontres virtuelles, je me suis nourrie de votre présence chaleureuse, de vos commentaires toujours très sympathiques.
J’ai continué de partager mes bonheurs, mes passions, mes coups de coeur, et parfois mes fatigues…
Je ne me lasse toujours pas de vous montrer l’or qui se trouve, parfois, sur ma route…
Mon or et mon miel qui rendent mes jours plus beaux…
Et mes échanges avec vous en font partie…
Alors, cette année encore je vous adresse mes remerciements les plus sincères à vous qui passez par là…
Merci à vous pour votre fidélité qui me fait chaud au coeur….
Merci, merci et encore merci…………………