Le jeu des titres

1. Décris-toi : Lulu, femme nue

2. Comment te sens-tu ? Au coeur du silence

3. Où vis-tu actuellement ? Autour du monde

4. Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? Loin de tout

5. Ton moyen de transport préféré ? Ogre vole

6. Ton/ta meilleur(e) ami(e) est : Quand j’étais Jane Eyre

7. Toi et tes amis vous êtes : Le club de la petite librairie

8. Comment est le temps ? Il pleuvait des oiseaux

9. Quel est ton moment préféré de la journée ? Le cirque des rêves

10. Qu’est la vie pour toi ? Les trois chemins

11. Ta peur ? La page blanche

12. Quel est le conseil que tu as à donner ? Zou !

13. Pensée du jour : La vie en mieux

14. Comment aimerais-tu mourir ? Les yeux au ciel

15. Les conditions actuelles de ton âme ? Le réveil

16. Ton rêve ? L’âge des miracles

Les participations de ; AifelleClaudialucia Kathel Maryline Noukette Papillon Sylire Voyelle

Source de la photo Tea, Coffee and Books (Source: alexnevermore, via teachingliteracy)

L’or de mon année 2014

Comme d’habitude j’ai pris mon temps pour recenser toutes mes lectures 2014 mais ouf, ça y est, j’y suis arrivée !

Mon top 4 romans ; 

Il pleuvait des oiseaux. de Jocelyne SaucierL'arbre du père. de Judy PascoeAutour du monde. de Laurent MauvignierZou !. de Anne-Véronique Herter Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier, L’arbre du père de Judy Pascoe, Autour du monde de Laurent Mauvignier, Zou d’Anne Véronique Herter. (clic)

Mon top 1 frissons ; Esprit d'hiver. de Laura Kasischke Esprit d’hiver de Laura Kasischke

Mon top 1 lecture addictive ; Au coeur du silence. de Graham Joyce Au coeur du silence de Graham Joyce

Mon top 5 BD ; 

Lulu femme nue Intégrale : . de Etienne Davodeau Gemma Bovery. de Posy SimmondsQuatre soeurs Tome 1 : Enid. de Malika Ferdjoukh et Cati BaurQuatre soeurs Tome 2 : Hortense. de Cati Baur et Malika FerdjoukhLa page blanche. de Pénélope Bagieu et  Boulet Lulu, femme nue d’Etienne Davodeau, Gemma Bovery de Posy Simmonds, Quatre soeurs, le premier tome ; Enid, et le deuxième tome ; Hortense tous les deux de Malika Ferdjoukh et de Cati Baur et La page blanche de Pénélope Bagieu et Boulet.

Mon top 10 jeunesse ;

Jonah Tome 1 : Les sentinelles. de Taï-Marc Le ThanhLe temps des mitaines. de Anne Montel et Loïc ClémentVerte - 3 CD audio. de Marie DesplechinModèle vivant. de Carole Fives et  RascalLes chroniques de Harris Burdick. de Chris Van Allsburg et Lemony SnicketAdam et Thomas. de Aharon AppelfeldLa fois où j'ai écouté ma mère. de Thierry GuilabertNox Tome 1 : Ici-bas. de Yves Grevet. de Neil Gaiman . de Malika Ferdjoukh Quatre soeurs Tome 2 : Hortense. de Malika Ferdjoukh Belle et Sébastien Tome 1 : L'enfant de la montagne. de Cécile Aubry Jonah, les sentinelles de Taï Marc le Thanh, Le temps des mitaines d’Anne Montel et de Loïc Clément, Verte de Marie Desplechin (lecture Audio), Modèle vivant de Carole Fives, Les chroniques de Harris Burdick de Chris Van Allsburg et collectif, Adam et Thomas d’Aharon Appelfeld, La fois où j’ai écouté ma mère de Thierry Guilabert, Nox le tome 1 Ici bas d’Yves Grevet, Coraline de Neil Gaiman, Quatre soeurs, tome 1, Enid et Quatre soeurs, tome 2, Hortense, tous deux de Malika Ferdjoukh, Belle et Sébastien, le refuge du grand Baou de Cécile Aubry.

Mon top 8 des albums ;

Réveillés les premiers !. de Komako SakaïCharles à l'école des dragons. de Alex Cousseau et Philippe-Henri TurinCharles, prisonnier du cyclope. de Alex Cousseau et Philippe-Henri TurinCerise Griotte. de Benjamin LacombeDes canards trop bizarres. de Cecil Castellucci et Sara VaronPoka et Mine  : Le réveil. de Kitty CrowtherOgre vole. de  Rascal et  EdithDisputes et chapeaux. de Yvan PommauxRéveillés les premiers de Komako Sakaï, Charles à l’école des dragons et Charles prisonnier du cyclope d’Alex Cousseau et Philippe Henri, Cerise griotte de Benjamin Lacombe, Des canards trop bizarres de Cécil Castellucci et Sara Varon, Le réveil, Poka et Mine de Kitty Crowther, Ogre vole de Rascal et Edith, Disputes et chapeaux d’Yvan Pommaux.

Coups de coeur romans :

Billie. de Anna GavaldaLa Vie en mieux - Deux histoires. de Anna GavaldaDes adhésifs dans le monde moderne. de Marina LewyckaL'âge des miracles. de Karen Thompson WalkerQuand j'étais Jane Eyre. de Sheila Kohler. de Joanne Harris Billie et La vie en mieux d’Anna Gavalda, Des adhésifs dans le monde moderne de Monica Lewycka, L’âge des miracles de Karen Thompson Walder, Quand j’étais Jane Eyre de Sheila Kohler, Les cinq quartiers de l’orange de Joanne Harris

J’ai beaucoup aimé aussi ;

Le cirque des rêves. de Erin MorgensternLe peigne de Cléopâtre. de Maria ErnestamAu lieu-dit Noir-Etang.... de Thomas-H CookLes Larmes de Tarzan. de Katarina MazettiLes yeux au ciel. de Karine ReyssetLe club de la petite librairie. de Deborah MeylerLe Manoir de Tyneford. de Natasha SolomonsDernier désir. de Olivier BordaçarreJumelles. de Saskia SarginsonFemmes sur la plage. de Tove AlsterdalNox Tome 2 : 'Ailleurs'. de Yves Grevet

Le cirque des rêves d’Erin Morgenstern, Le peigne de Cléopatre de Maria Ernestam, Au lieu dit Noir-Etang de Thomas H. Cook, Les larmes de Tarzan de Katarina Mazetti, Les yeux au ciel de Karine Reysset, Le club de la petite librairie de Deborah Meyler, Le manoir de Tyneford de Natasha Solomons, Dernier désir d’Olivier Bordaçarre, Jumelles de Saskia Sarginson, Femmes sur la plage de Tove Alsterdal et Nox, Tome 2, Ailleurs d’Yves Grevet (ados)

J’ai beaucoup aimé en jeunesse également ;

Au joli Bois des Roses. de Léo Rau et Neil DesmetDormir avec une fille. de Olivier de SolminihacLoulou  : L'incroyable secret. de Grégoire Solotareff et Jean-Luc FromentalLes classes vertes. de Michel Van ZeverenLes trois chemins. de Sergio Garcia et Lewis TrondheimGrignotin et Mentalo, animaux sauvages. de Delphine BournayLa vie trépidante des Bolkodaz. de Daniel Hénon et Fabienne MounierLe pouvoir du jaguar. de Delphine BournayLes Secrets de Faith Green. de Jean-François ChabasTom et l'oiseau. de Patrick LenzCharlotte et Mona. de Florence SeyvosLe principal problème du prince Prudent. de Christian Oster

Au joli Bois des Roses de Leo Rau et Neil Desmet, Dormir avec une fille d’Olivier de Solminihac, Loulou l’incroyable secret de Grégoire Solotareff et Jean Luc Fromental, Les classes vertes de Michel Van Zeveren, Les trois chemins de Lewis Trondheim et Sergio Garcia, Grignotin et Mentalo animaux sauvages de Delphine Bournay, La vie trépidante des Bolkodaz de Fabienne Mounier et Daniel Hénon, Le pouvoir du jaguar de Delphine Bournay, Les secrets de Faith Green de Jean François Chabas, Tom et l’oiseau de Patrick Lenz, Charlotte et Mona de Florence Seyvos et Le principal problème du prince prudent de Christian Oster.

J’ai beaucoup aimé en BD aussi ; Astérix Tome 35 : Astérix chez les Pictes. de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad Astérix chez les Pictes d’après Goscinny et Uderzo, de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad

Ma lecture bonbons au miel ; Retour à Cedar Cove Tome 1 : La maison d'hôtes. de Debbie Macomber La maison d’hôtes à Cedar Cove (tome 1) de Debbie Maccomber

Les lectures bof-bof : Preuves d'amour. de Lisa GardnerLoin de tout. de Jessica Ann RedmerskiAlice chez le grand couturier. de Caroline Quine Preuves d’amour de Lisa Gardner, Loin de tout de J.A. Redmerski et Alice chez le grand couturier de Caroline Quine.

Mes relectures Romans : Pour un tweet avec toi. de Teresa Medeiros. de Catherine AlliottJoyeux Noël, Chien pourri !. de Colas Gutman et Marc Boutavant Pour un tweet avec toi de Teresa Medeiros, Rosie change de vie de Catherine Alliott et Joyeux Noël chien pourri de Colas Gutman et Marc Boutavant

Mes relectures BD :

La queue du Marsupilami. de  Greg et  Batem. de  Greg et  Batem Fox Tome 1 : Le livre maudit. de Jean Dufaux et Jean-François CharlesFox Tome 2 : Le miroir de vérité. de Jean Dufaux et Jean-François CharlesFox Tome 3 : Raïs el Djemat. de Jean Dufaux et Jean-François CharlesFox Tome 4 : Le dieu rouge. de Jean Dufaux et Jean-François CharlesSpirou et Fantasio Tome 27 : L'Ankou. de  FournierNikopol Tome 1 : La foire aux immortels. de Enki BilalSpirou et Fantasio Tome 41 : La vallée des bannis. de  Tome et  JanryMarsupilami T1, La queue du Marsupilami, Marsupilami T2, Le bébé du bout du monde de Frankin, Batem et Greg, Fox T1, le livre maudit, Fox T2, Le miroir de vérité, Fox T3, Raïs el Djemat, Fox T4, Le dieu rouge de Jean Dufaux et J.F. Charles, L’ankou Spirou et Fantasio de Fournier, La foire aux immortels de Bilal et La vallée des bannis Spirou et Fantasio de Tome et Jarry

Ce qui fait un total de 78 lectures, (Il pleuvait des oiseaux a été lu 2 fois) un peu mieux que les 72 de l’année dernière… J’espère encore en rajouter quelques unes cette année ;0)

Harcèlement scolaire : le manifeste

Une dernière fois je voudrais vous solliciter, n’oubliez pas d’aller signer le manifeste !!

7432 signatures pour l’instant… Et pourtant il y a plus d’1 million d’enfants qui sont harcelés… On peut faire beaucoup mieux que ça…

Cela ne vous prendra que quelques secondes… Et votre nom de famille n’apparaîtra pas ; alors pour signer ce manifeste c’est par là

https://wwws.protect.francetv.fr/temoignages/harcelement-scolaire/manifeste

HARCÈLEMENT SCOLAIRE : LE MANIFESTE

Des victimes et des parents

dénoncent le harcèlement scolaire qu’ils ont subi.

Nous sommes des millions à être ou avoir été victimes de harcèlement scolaire.

 

Je déclare être ou avoir été harcelé à l’école.

Je déclare être le parent d’un enfant victime de harcèlement scolaire.

Parce qu’il ne faut plus avoir honte,
parce que qu’il ne faut plus avoir peur des représailles,
parce que les solutions mises en place dans la plupart des établissements scolaires sont encore insuffisantes pour assurer la sécurité,
parce que les écoles, les collèges et les lycées doivent demeurer des lieux d’apprentissage où tous souhaitent s’épanouir dans la tolérance et le respect de chacun,
parce que les lieux d’enseignement ne doivent pas être des lieux de souffrance, 
parce que c’est l’affaire de tous.

 

Ensemble, par ce manifeste, nous interpellons les pouvoirs publics et la société toute entière, pour dénoncer et faire reculer le harcèlement à l’école ici et maintenant.

Un dimanche de rêve…

C’est quoi l’idée que l’on se fait d’un dimanche d’hiver parfait ??!! Peut-être d’abord une longue promenade dans la neige (toujours pas un gramme de neige chez nous cela devient très agaçant…). Et pourtant… il serait tellement bon d’enfiler ses raquettes et de se perdre dans tout ce blanc… 
Prendre un bon bain chaud avec beaucoup, beaucoup de mousse… Avec un bouquin aussi, oui, ça serait pas mal du tout…
Ne pas oublier les savons parfumés, des notes d’amandes ça vous dirait ?! Et puis, une bouillote toute douce, que l’on mettrait sur ses pieds… Se faire un bon café, et tricoter, oui, pourquoi pas (cela fait bien des années que je n’ai plus tricoté ;0) Et puis faire un gros calin à Teddy, ou Woolfi ou Roxy (d’autres idées ?!!). Ah non, impossible, je n’ai que des chats ;0) 

Bon dimanche à tous et toutes !!!

(source des photos)

 

Harcèlement scolaire, suite

Nous avons bien sûr regardés l’émission mon mari et moi hier soir et c’était vraiment édifiant et proprement scandaleux… Que de souffrances !! Et les chiffres parlent d’eux mêmes. C’est un sujet dont il faut parler bien évidemment. Cela ne doit plus être tabou et les enfants doivent pouvoir mettre deux mots sur leur malheur ; harcèlement scolaire… Cela leur permet au moins d’être conscient que, ce dont ils souffrent, est une réalité et qu’elle ne les touche pas seulement eux. L’émission est dure et est centré plutôt sur les années au collège. Je ne la montrerais à mon petit garçon. Mais c’est vrai que nous n’avons jamais nommé ce dont il souffre et l’émission (celle de France inter ) m’a fait au moins fait mettre le doigt sur cela. Et j’ai en ai immédiatement discuté avec lui. J’ai constaté tout de même quelque chose ; pas un enfant, ni même un parent a dit avoir eu un soutien, même minime, des proviseurs ou directeurs des écoles. Il y a un total déni et une minimisation inacceptable par rapport à ce harcèlement… Tous ces témoignages étaient vraiment terriblement douloureux, cela fait vraiment bouillir de savoir que des jeunes vont à l’école, au collège, au lycée avec la boule au ventre. Comme il est dit à la fin du reportage ; l’école doit rester un lien d’apprentissage et non de souffrance…

L’histoire de cette jeune fille qui raconte que, alors qu’elle était à terre et que ses agresseurs (deux jeunes filles) étaient encore à côté d’elle, le proviseur est passé à côté d’elle dans le couloir sans dire le moindre mot est intolérable. C’était alors certain que les agresseurs se sentent le droit d’agir en toute impunité. Une de jeune fille lui a alors fait remarquer ; « Tu vois, même le proviseur n’en a rien à faire de ta gu..le ». C’est proprement scandaleux ! Et je dois dire que ma propre expérience me fait constater exactement la même chose ; le déni et la minimisation des faits ! Hier encore mon enfant s’est fait prendre à parti par 4 élèves dans la cour de l’école, l’ont acculé dans un coin et se mis devant lui pour que les instits ne voient pas. Et là comme d’habitude il a eu droit à des insultes, et même des crachats cette fois ci ainsi que diverses méchancetés habituelles. J’ai donc immédiatement appelé l’instit et elle a dit qu’elle interrogera les enfants.  Le soir, quand mon mari l’a récupéré et qu’il a demandé ce qu’il en résultait elle a tout simplement dit que les enfants ont niés, qu’elle avait eu droit à cinq versions différentes (ce qui prouve bien que mon enfant ne ment pas, sinon elle aurait eu sa version et 4 autres versions identiques !!). Il n’y aura donc pas de suite comme d’habitude…

De toute façon à chaque fois nous avons droit à ça ; on nous dit clairement que l’on doute de la parole de notre fils. Et après l’institutrice s’étonne que mon enfant n’ose pas lui en parler directement !! C’est la troisième fois que cela arrive et tout cela sous sa surveillance, c’est une toute petite cour d’école, ça peut éventuellement arriver une fois mais trois fois c’est un manque évident de vigilante… Ou alors elle préfère ne pas voir… L’année dernière, et cela pendant plusieurs semaines, les enfants avaient même inventés qu’il était contagieux, qu’il ne fallait pas le toucher… Là, l’instit avait parlé à la classe mais visiblement cela ne suffit pas !

Bien sûr nous commençons à être à bout, et surtout c’est tellement dur de voir son enfant souffrir. Il dort mal, il a des angoisses et en ce moment commence même à nous dire qu’il en a marre de sa vie (!!!). C’est tellement douloureux d’entendre ça ! Je dois aussi rajouter qu’il n’y a pas besoin d’une raison pour qu’un enfant soit harcelé ainsi… Notre fils n’a aucune particularité physique qui pourrait provoquer ce genre de réactions… La raison est toute simple, la première fois qu’on lui a fait du mal (à quatre ils l’ont entrainé à l’écart, lui ont donnés des coups de pieds et insultés) ils nous l’a dit à nous ses parents ainsi qu’à son institutrice… Depuis il a donc été catalogué comme « rapporteur ». Voilà et cela a suffit ! Drôle de monde où les victimes deviennent coupables…

Petit rajout du 04 mars ; Laïla a le courage de parler du harcèlement qu’elle a subi lorsqu’elle était enfant et c’est très émouvant ; c’est par ici et la suite est par là

L’émission de France 2 « Souffre-douleurs, ils se manifestent » en replay (un petit clic)

Le débat d’Infra rouge « Harcèlement scolaire, brisons le silence » en replay (un clic)

Je suis allée signer le manifeste et vous invite vous tous et toutes qui me lisez d’aller faire de même… Nous connaissons tous et toutes au moins une personne dans notre entourage qui en a souffert, si ce n’est pas nous même tout simplement… C’est très important, plus nous serons nombreux à le signer, plus cela sera pris au sérieux. A lire ici de nombreux témoignages (et vous pouvez même déposer le vôtre). Je l’ai fait moi même, alors n’hésitez pas !

Voilà le lien vers les rectorats et services départementaux de l’éducation nationale, descendre tout en bas pour trouver l’adresse de votre département (un clic)

Je redonne encore une fois le numéro vert ; 0 808 807 010

Un numéro spécial pour le cyber harcèlement 0 800 200 200, le site qui s’y rapporte ; netecoute.fr

Un autre juste ici (clic)

Par ici une mine d’or pour trouver des tas de liens et de numéros de téléphone concernant les droits et protection des jeunes

D’autres liens pour vous aider juste par là (un clic)

 

Harcèlement scolaire, parlons-en !

Vous savez à quel point le sujet me tient à coeur et pour cause, puisque mon dernier en souffre depuis bientôt 3 ans…

Rapidement,mais je reviendrais ce soir rajouter quelques lignes à mon billet, je vous donne quelques liens ;

Une émission à écouter absolument en replay sur France Inter

http://www.franceinter.fr/player/reecouter#

La date est le lundi 9 février, descendre avec le curseur jusqu’à arriver à 19h20 ; l’émission est ; « le téléphone sonne » et le sujet ; le harcèlement scolaire.
Ce soir une émission sur France 2 à  à 22h25 un documentaire important sur le harcèlement : Souffre-douleurs, ils témoignent
http://www.programme-tv.net/programme/programme-tnt/12.html#Grandes%20cha%C3%AEnes
Je remercie très chaleureusement Philisine Cave pour ses deux liens.
20h 49, finalité du billet ;
Un numéro vert si votre enfant est harcelé ; 0 808 807 010
N’hésitez surtout pas à les appeler, je l’ai fait moi même et l’accueil est très professionnel et amical.
Je redonne les liens vers quelques sites que j’avais trouvés lors de mes précédentes recherches ;
Par ici pour la défense des droits des enfants, le médiateur de votre région ;
J’espère de tout coeur, avec ce billet, aider au moins quelques uns d’entre vous…
J’aimerais finir par quelques conseils lectures ;
* »Marion, 13 ans pour toujours » de Nora Fraisse. Le témoignage d’une maman d’une enfant harcelée. L’histoire de Marion, sa fille, qui a fini par se suicider Marion, 13 ans pour toujours. de Nora FraisseCalmann Levy 2015, existe en poche maintenant  (2016)
*Une lecture de Sandrine, un roman ; La fille dans le vestiaire des garçons La fille seule dans le vestiaire des garçons. de Hubert Ben Kemoun
* »Harcelé, harceleur, une histoire de souffrance et de silence » d’Hélène Molière. L’auteure est psychothérapeute pour enfants Harcelé-harceleur - Une histoire de souffrance et de silence. de Hélène Molière
* Stop au harcèlement le guide pour lutter contre la violence à l’école et sur les réseaux sociaux nora fraisse,harcèlement scolaireNora Fraisse, Calmann-Lévy 2015, 96 pages. (chez cathulu)
*Une BD « Mots rumeurs, mots cutter » lu par Sandrine Mots rumeurs, mots cutter. de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini, lu par Saxaoul aussi, et par Louise par ici
*Un album pour les plus petits chez Mya Rosa ; Rouge de Jan De Kinder  Rouge. de Jon de Kinder lu aussi par Appelez moi Madame
Sur le harcèlement moral, plus vaste ;
* »Le harcèlement moral, la violence perverse au quotidien » de Marie France Hirigoyen qui est disponible en poche Le harcèlement moral - La violence perverse au quotidien. de Marie-France Hirigoyen
Je  n’ai un seul conseil aux parents ; ne jamais lâcher et soutenir à fond son enfant (où les enfants des autres) parce que c’est une situation très difficile à vivre !
Je souhaite beaucoup de courage à tous ceux qui sont concernés.

Assia Djebar, hommage

« Je ne connais pas votre ville ; pourtant, je n’y suis pas encore l’étrangère. Pas encore.

Notre première rencontre, à Paris. Ces derniers mois, très régulièrement, toutes vos lettres postées de Strasbourg. Je vous lis, le coeur en suspens ; peu après, comme à présent, je vous parle tandis que je marche, je vous parle en moi. Ce que je devrais vous dire, ce que je vous dirai, ce que je n’oserai pas, au dernier moment, laisser échapper, ce que vous répondrez, à mes aveux, à mes silences…/… (p41) »

 » Au rendez-vous suivant , j’ai annoncé que je pourrais venir en Alsace, le mois d’après. Dix jours au printemps. J’ai retenu de justesse sur mes lèvres ce que j’ai pensé dans un élan, mais qu’aussitôt j’ai contenu : « Je viendrai neuf nuits ! Pour vous ! « .

Les nuits de Strasbourg, juste avant l’aube. Je n’ai pas dormi dans le train de nuit : la couchette de seconde classe s’avérait inconfortable. Le taxi à cinq heures du matin.Le brouillard sur les quais le long de l’Ill, et la moire grise de l’eau. La nuit glissait à l’horizon, tardait à disparaître d’un coup, sa chevelure s’effilochait au-dessus des toits de tuile en pente si basse… Une douceur, celle d’un calfeutrement, enrobait cette architecture que je découvrais pour la première fois…/… » (p49)

 » M’interrogeant, tout en marchant dans la fraîcheur de la première brume, je découvre que, plus je me sens ainsi passagère dans une ville d’Europe, plus je reconnais l’élan violent qui m’a saisie, il y a plus d’un an : quitter à la fois ma terre de soleil, un amour brouillé, un garçonnet aux yeux élargis de reproche, oui, à partir d’un coup à trente ans, cela me paraissait jaillir d’une tombe !…

D’une tombe ouverte au ciel certes, d’une tombe quand même ! Oh dieu, l’ivresse de déambuler, de goûter l’errance, plongée dans une telle intensité ! Jamais, pourvue que je marche, je ne cesserais de me sentir légère… » (p51)

« Les nuits de Strasbourg » Assia Djebar extraits, éditions « Un endroit où aller », Actes Sud 1997

Photo ; Robert Doisneau

Les nuits de Strasbourg est un de mes textes fondateurs (j’en ai quelques uns, comme ça). C’est une superbe histoire d’amour, quelques nuits offertes à un homme, une déambulation dans une ville que je connais bien ; Strasbourg. Un très beau roman dont j’ai gardé un souvenir impérissable. Une lecture que j’ai vraiment adoré ! Il serait peut-être, d’ailleurs, le moment de le relire. J’espère, en tout cas, vous avoir donné envie de le découvrir.

Assia Djebar aurait eu 78 ans bientôt, elle est morte à  Paris le 06 février 2015.

D’elle j’ai encore « Oran, langue morte » à lire… Encore du bonheur en perspective…