La dictature des ronces de Guillaume Siaudeau

Le mot de l'éditeur ; " Un petit bout de terre perdu au milieu de la mer. C'est là, sur l'île de Sainte-Pélagie, que s'installe un été le narrateur. Son ami Henry parti en voyage d'affaires lui a confié la garde de la maison, du chien et du jardin. Une aubaine pour le narrateur qui s'ennuie... Lire la Suite →

Publicités

Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

Le mot de l'éditeur ; "Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son coeur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Egarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. Afin d'échapper à... Lire la Suite →

Grâce de Delphine Bertholon

Le mot de l'éditeur ; " « Dès que je passai le seuil de la maison, je sus que quelque chose n’allait pas. »1981. Dans sa maison près de Villefranche-sur-Saône, la très jolie Grâce Marie Bataille, trente-trois ans, vit au rythme des retours de son mari, représentant en électroménager, lorsqu’une jeune fille au pair d’origine polonaise... Lire la Suite →

Modèle vivant de Carole Fives

" Je trépigne. Mais ça fait déjà quinze ans que je trépigne. Quinze ans à maudire cette enfance qui n'en finit pas, où les autres décident tout et toujours à votre place, sans jamais vous demander votre avis. L'adolescence est ce long tunnel avec au bout une infime lueur, si fragile, la majorité, l'âge adulte... Lire la Suite →

Sauveur et Fils, saison 1, de Marie-Aude Murail

Le mot de l'éditeur ; " Quand on s'appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d'affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s'évanouit de frayeur devant sa prof de latin,... Lire la Suite →

Ravage de René Barjavel

" Elle le regardait se découper, centaure noir, sur le ciel rouge, et ne doutait plus qu'il ne les conduisît au port. Lui semblait ne plus faire attention à elle. Une volonté d'acier, une clairvoyance exaspérée lui étaient venues devant le danger. La mort flambait partout. Il devait lui faire échec." Je n'avais pas lu... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑