Pause…

            
Quelques soucis familiaux, des douleurs abdominales, une grosse grippe qui m’a mise à terre, une fatigue qui commence à ressembler à de l’épuisement, bref tout cela fait que j’ai une (grosse) baisse de régime et un moral dans les chaussettes.
Avec juste une envie, partir et aller m’isoler, seule, dans une maison perdue dans les bois pour quelques jours…
Je me mets donc en pause pour quelques temps.
Je vous embrasse… Profitez de la vie du mieux que vous le pouvez…
         

Wuthering Heights – Sylvia Plath

mmorrow: Jane Eyre (2011) Background painting by Claude Lorrain (x)  ghost-man-blues: Eilean Donan Highland castle

 » Les horizons m’encerclent comme des fagots

Qui penchent, disparates, et pour toujours instables.

Il suffirait d’une allumette pour qu’ils me réchauffent

Et que leurs lignes fines

Rougissent l’air

wishuponacloud: There May Be Trouble Ahead by mark_mullen on Flickr.  

Lestant le ciel pâle d’une couleur plus sûre,

Avant que les lointains qu’elles fixent ne s’évaporent,

Mais ils ne font que se dissoudre et se dissoudre

Comme une succession de promesses, à mesure que j’avance…/…

 

 » Je rencontre des ornières, et de l’eau

Limpide comme les solitudes

Qui fuient entre mes doigts.
Des seuils creux tour à tour apparaissent dans l’herbe ;

Linteaux et perrons se sont désassemblés.

 elostirion: Duart Castle by gregheath on Flickr.

Des gens, l’air ne se souvient que

De quelques étranges sillabes.

Il les répète en gémissant :

Pierre noire, pierre noire.

 

Le ciel s’appuie sur moi, moi, la seule à être debout

Parmi toutes les horizontales.
Les herbes affolées battent et se cognent.
Elles sont trop délicates

Pour vivre en telle compagnie ;

L’obscurité les terrifie.
Maintenant, dans des vallées aussi étroites

Et sombres que des poches, les lumières des maisons

Luisent comme de la petite monnaie.

« Wuthering heights » extraits, Sylvia Plath

 storybook-magic: Connected to the forest by *MaaykeKlaver

Bon dimanche à toutes et tous…

(Photos source) 

Winter

  

Commencer la journée en entretenant le feu dans la cheminée, s’installer dans son fauteuil préféré avec le livre en cours. S’envelopper dans un plaid moelleux en buvant un café bien chaud…

 

Faire un petit tour dans la neige, admirer la nature et ses merveilles, penser à installer une petite maison dans le jardin pour nourrir les oiseaux….

 (via December)

Décorer l’extérieur de sa maison, allumer des bougies et les installer sur les marches menant à la porte d’entrée…

 

Déguster un morceau de tarte aux pommes et se choisir avec soin une nouvelle lecture…

 

Regarder par la fenêtre la neige tomber et se dire qu’on est bien aussi à l’intérieur, au chaud et à l’abri…

  Source 

Et finir dans son lit , avec de grosses chaussettes, son livre et une tasse de thé brûlante

Bon dimanche à tous !!

Bilan du mois – Janvier

 Source

Un mois assez riche dont je suis contente je dois dire, avec deux coups de coeur, un en littérature et un en jeunesse. Avec en prime une lecture bonbon au miel

Tout d’abord mon coup de coeur littéraire :

– Nos cheveux blanchiront avec nos yeux de Thomas Vinau Nos cheveux blanchiront avec nos yeux  Un livre que j’ai lu en une petite soirée, j’ai vraiment adoré cette écriture à la fois forte et douce. Un vrai coup de coeur pour l’auteur !!

Mon coup de coeur jeunesse :

– L’invention de Hugo Cabret de Brian Selznick  L'invention de Hugo Cabret  Un roman graphique qui est une vraie merveille !! Je l’ai dégusté avec modération, me retenant de le dévorer trop vite. Mais parfois c’était dur de s’arrêter !! Une vraie lecture plaisir.

J’ai beaucoup aimé aussi en littérature :

– Un repas en hiver de Hubert Mingarelli  Un repas en hiver  Là tout le contraire, un roman plutôt dur. Très prenant, mais la fin m’a déçu.

Une lecture bonbon au miel :

Pour un tweet avec toi de Teresa MedeirosPour un tweet avec toi(un petit clic sur le titre ou la couverture pour tomber sur mon billet). Une vraie lecture doudou, pas aussi mièvre qu’il en a l’air. Il se dévore lui aussi très vite (la plupart des pages sous formes de tweets)

J’ai aimé mais sans plus :

– Le corps plein d’un rêve de Claudine Galea  Le corps plein d'un rêve  Un style d’écriture qui ne m’a pas emporté plus que ça. Je pensais apprécier bien plus par ce titre.

Et deux relectures BD :

– Les années douces de Taniguchi, le tome 1  Les années douces - Les années douces, T1 et  Les années douces de Tanitguchi, le tome 2  Les années douces - Les années douces, T2

Encore du retard pour les billets mais cette fois, quelques brouillons sont déjà fait !! Y’a du mieux ! Mais peut encore mieux faire :0) Par contre, rien lu du tout pour notre challenge PAL noire, à George et moi.

Coup de foudre musical…

Un véritable coup de coeur pour ce clip trouvé sur un blog, tenu par une femme, dont je n’ai pas le droit de donner le lien. Il était accompagné d’un billet très émouvant. Si « elle » passe par ici, sache que je t’embrasse et que je te comprends.
C’est un morceau sublime, lancinant…
Un morceau qui donne envie d’aimer, mais de prendre la route aussi…
Un morceau qui donne envie de se vautrer dans l’intense…
Et cette voix, d’une force qui déchire…
C’est un beau voyage…
          onceuponawildflower: take me there.

Sucre et lectures…

En hiver, le bonheur est simple comme : Ressortir d’une librairie les bras chargés, en lisant déjà quelques lignes… S’arrêter prendre un thé au tea rhom d’à côté, et se régaler d’un morceau fondant de gâteau au chocolat…

  Source  Se rappeler les dernières lectures d’automne, savourés sur la terrasse, accompagnés de tasses de café brûlantes et réconfortantes, accompagnés de quelques desserts…

  (by Lukreszja)  Source  Faire quelques pas dans la forêt silencieuse, faire crisser la neige sous ses pas. Et finir par rentrer pour lire encore quelques pages, être en bonne compagnie avec son chat ronronnant…

  Retrouver la quiétude et la tiédeur de sa chambre, et griffonner quelques dessins, quelques mots, quelques notes…

 marina vasquez styling  Source  Regarder par la fenêtre, et être éblouie encore une fois par la beauté d’une nuit sous la neige. Puis, finir la soirée en faisant un gâteau moelleux et tendre. Un réconfort sucré pour réchauffer le ventre…

  Source  Se réchauffer aussi aux flammes d’un bon feu de cheminée,  admirer son oeuvre et anticiper le bonheur qu’on aura demain à le déguster en famille…

Bon dimanche

L’Or