Publié dans Lecture addictive, Lecture jeunesse

Jonah, Tome 2, Le retour du sept de Taï-Marc Le Thanh

 » Avant de les rencontrer, Jonah était heureux. Juste heureux. Simplement heureux. Depuis qu’il les connaissait, son bonheur avait atteint des proportions inattendues. Un foyer lumineux était apparu au creux de son estomac, irradiant tout son être. Le sourire de sa mère y avait contribué, la douceur de sa voix aussi. Le timbre de ses paroles qui s’écoulaient comme autant d’éclats scintillant dans la pénombre de sa chambre. Les silences de son père y étaient aussi pour beaucoup. Sa présence rassurante et sa bonhomie naturelle étaient devenues indispensables à Jonah. » (p25)

(attention, à ne pas lire si vous n’avez pas lu le tome 1 les sentinelles clic) En général les suites ce n’est pas trop mon truc. J’ai toujours peur d’être déçue par rapport au premier tome et c’est parfois le cas. Ce qui fait que j’ai été plus qu’agréablement surprise par cette suite là. Pas de redite, l’effet surprise n’est pas exclu parce que ce tome 2 foisonne de nouveaux éléments. Encore une fois les pages se tournent toutes seules (ou presque ;0) et on va de rebondissements en rebondissements. Inutile de dire que je n’ai qu’une hâte ; lire très vite le troisième tome !! Dans cette suite Jonah a gagné des parents adoptifs qu’il aime, mais pas seulement. Il a aussi gagné des mains, seulement elles ne sont pas gratuites ; un « autre » a été livré avec ses mains là. Un « autre » qui essaye de prendre contact avec Jonah quand celui ci est dans un état second, ou quand il dort. Un « autre » qui lui laisse des messages sur sa table de chevet.

 » Il regardait interdit, la phrase qui était inscrite sur le morceau de papier. L’écriture était menue et tremblotante. Ce n’était assurément pas la sienne. La phrase avait été écrite avec le stylo à plume posé à côté, et de nombreuses petites taches d’encre bleue témoignaient de la nervosité de son auteur. Jonah se tourna vers la fenêtre. Se pouvait-il que quelqu’un ait pénétré dans sa chambre par effraction ? Il secoua la tête et regarda de nouveau le morceau de papier qu’il tenait en main. Trois mots y étaient assemblés en une seule et unique phrase ; « Je suis toi » (page 50)

Il y a toujours la présence de la créature et elle est toujours en chasse, est-elle un danger ou autre chose ?? (petite précision ; la créature a forcément un côté humain puisqu’elle a un gros faible pour les tartes aux myrtilles  ;0) Il y a le couple d’Adam et Véra qui prend plus d’ampleur, Véra qui gagne en puissance. Il y a le samaran qui met comme une vitre protectrice entre eux et la nature qui les combat. Jonah garde tout de même les soutiens qui étaient déjà les siens dans le 1er tome (difficile de parler de ce deuxième tome, je ne veux pas trop en dire mais tout de même, vous donner envie de le lire). Ce qui est sûr c’est qu’il y a toujours autant d’action que dans la deuxième partie du premier tome, ça bouge, ça étonne, ça met du soleil dans le ventre parce que ça reste lumineux, rien de sombre dans cette série (enfin, à mon sens, si je compare à « Nox » clic ou au Combat d’hiver de Mourlevat, attention je ne dis pas que je n’aime pas ces deux derniers romans que je cite, puisque je les adores, mais ils sont effectivement plus sombres et je n’ai rien non plus contre le côté sombre, c’est dit ;0). Bref une lecture très très agréable et qui change des parcours évidents des autres romans jeunesse. Il y a un côté fantastique bien sûr mais abordé d’une façon tout à fait différente.

En bref ? Une vraie réussite que cette série jeunesse, qui offre vraiment quelque chose de neuf et de très particulier. Je conseille fermement ;0) Maintenant je n’ai  qu’une hâte ; lire le 3ième tome !!

Jonah, tome 2, Le retour du sept

Taï Marc le Thanh

Editions Didier Jeunesse

 Challenge projet 52  billets rattrapage ; 2/52

Publicités
Publié dans Read-a-Thon

Read-a-thon, un mois au Japon 2018 (à suivre tout le long du week-end) + le bilan

logo RAT mois japon.jpg

Vous me connaissez, je suis incapable de résister à un nouveau R.A.T. celui ci est organisé par Hilde et Lou, il durera jusqu’au dimanche soir 23H59 (il est commencé depuis cette après midi). Voili, voilà… Pour participer il faut lire au moins une lecture Japonaise, j’ai pour ma part quelques titres sous le coude, ça devrait le faire ;0) Mon amie Margotte, autre fan des RAT, est inscrite elle aussi, j’ai hâte de voir la liste de toutes les participantes. Il est tout juste 20 heures, je ne sais pas si je ne vais pas commencer d’abord par un petit diner ou si je m’y mets tout de suite. Je ne sais pas non plus si je commencerais par ma lecture en cours ; « Dans les angles morts » Elizabeth Brundage - Dans les angles morts. ou si je choisirais un titre japonais. Je vous donne donc rendez vous tout à l’heure pour vous informer de tout cela :0) Bonne lecture à toutes, et tous et bonne soirée à ceux qui feront autre chose ;0)

Vendredi, minuit et six minutes ; je m’arrête là, j’ai les yeux brouillés ;0) Finalement j’ai commencé par un petit diner, je n’ai donc lu qu’assez tard et seules une centaine de pages de ma lecture en cours ont été parcourus ( « Dans les angles morts »). Ma lecture est vraiment prenante, pas très joyeuse , assez sombre mais une écriture vraiment belle et des personnages tous plus intéressants les uns que les autres. C’est vraiment une lecture qui me tient… Je vous souhaite donc une bonne nuit et vous donne rendez vous demain matin.

Samedi 16h24 ; Vite, vite, un petit compte rendu avant d’aller voir ma maman qui est cette fois encore hospitalisée (mais rien de grave, une cassure au niveau de deux petits os du pied) nous allons donc la rejoindre pour la sortir un peu de sa chambre, lui faire prendre l’air et l’emmener à la cafétéria pour un petit thé et des éclairs au chocolat et au café, achetés pour l’occasion ;0) Depuis ce matin je n’ai pas lu grand chose, nous sommes sortis déjeuner dehors, dans un petit salon de thé pas trop loin de chez nous. Il faisait si beau… c’était sympa de sortir un peu, nous avons donc pris notre temps :0)

Donc depuis ce matin j’ai lu un manga que j’avais acheté à mon fils, le sujet me semblait vraiment sympa. Résultat des courses, je l’ai lu mais pas lui (enfin j’espère qu’il le lira quand même, ça change un peu des combats et du sang ;0) Ce manga c’est « Man in the window » Masatoki et Anajiro - Man in the window Tome 1 : .  mais je vous en parlerais plus en détail plus tard, il est l’heure de partir. J’ai aussi commencé les « Chroniques de l’oiseau moqueur » Euh non « Chroniques de l’oiseau à ressort »de Murakami (merci Nath ;0)  Haruki Murakami - Chroniques de l'oiseau à ressort. (très bien pour l’instant mais je n’en suis qu’à une cinquantaine de pages). Et ce sont toutes des lectures japonaises, donc dans le thème, youpi ! Je vous dis donc à tout à l’heure, bonnes lectures à toutes !!

belleatlas: ““eating and reading are two pleasures that combine admirably” - cs lewis ”

Dimanche 20h01 ; Quel drôle de RAT les enfants ;0) D’abord cette après midi ma tablette buguant, je n’ai pas réussi à écrire-publier quoi que ce soit, quand à mes lectures ce n’est guère mieux. J’ai très peu lu aujourd’hui, j’avais envie de faire pleins de choses, sauf de lire ;0) Il faut dire que c’était une journée magnifique ; soleil, ciel bleu… tout y était . Et puis je n’étais vraiment pas inspirée, je crois que tout simplement ma lecture en cours est tellement prenante que je n’avais pas envie de lire autre chose, et vu que ma lecture en cours n’est absolument pas japonaise, bref vous voyez le dilemme, je ne vous fais pas un dessin. J’ai donc lu de cette lecture en cours une cinquantaine de pages, et j’ai voulu continuer mon roman japonais; 40 pages environ. Avant cela, dans la matinée j’ai commencé un autre manga, offert lui aussi à Grandmoyen, mais je n’ai pas vraiment accroché, résultat j’ai jeté les gants après les 120 premières pages. Ce manga c’est « The ghost in the shell » Shirow Masamune - The Ghost in the shell Tome 1 : . très très bizarre, vraiment spécial et assez compliqué, bref pas le grand frisson  (d’ailleurs GrandMoyen ne l’a pas encore lu non plus, ce qui est mauvais signe faut bien l’avouer ;0) Ce soir les grands nous ont rejoints (ils étaient à Strasbourg tous les deux) et le temps étant encore clément, nous avons fait un barbecue (bon le gilet était tout de même d’actualité ;0) donc pas de lecture non plus pour ce soir. Ce RAT ne fera donc pas parti de mes meilleurs c’est clair. Je file voir ce que ça donne chez vous, et vous donne rendez vous demain pour un (tout petit) bilan. Bonne soirée à tous et toutes !!

************************************************************************

BILAN

  • Dans les angles morts, littérature 2018 ; de la page 163 à la page 299 = 137 pages (non terminé)
  • Chroniques de l’oiseau à ressort, littérature japonaise 2014 ; 134 pages (non terminé)
  • Man in the window, le tome 1, Manga japonais ; 213 pages
  • The ghost in the shell, tome 1, Manga japonais ; 223 pages (non terminé)

Total de mes lectures du week-end ; 707 pages

Elizabeth Brundage - Dans les angles morts. Haruki Murakami - Chroniques de l'oiseau à ressort.  Masatoki et Anajiro - Man in the window Tome 1 : . Shirow Masamune - The Ghost in the shell Tome 1 : .

D’abord deux, trois mots sur le final de mes lectures ; j’ai finalement lu un peu dimanche soir avant de dormir ; continué sur une cinquantaines de pages des « Chroniques de l’oiseau à ressort ».  Lundi, (puisque Lou me l’avait suggéré, comme elle et Purple continuait leurs lectures lundi) j’ai essayé de continuer un peu le manga non terminé ; « Ghost in the shell », j’en ai lu 100 pages, mais rien à faire, c’est vraiment prise de tête cette lecture, je ne sais même pas si je le terminerais. Conclusion de ce RAT ; les mangas c’est décidemment pas trop mon truc. Par contre mes deux autres lectures en cours, les romans, sont vraiment tous les deux extrêmement prenants, et je me suis régalée à leurs lectures. Mais ce sont deux gros pavés (surtout le Murukami qui en poche fait presque 1000 pages). Voilà donc deux lectures qui me prendront encore toute la semaine (voir plus ;0)

Merci encore à Lou et à Hilde pour ce super RAT, même si je n’ai pas été très performante j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ce RAT comme d’habitude. Rendez vous pris donc pour un prochain RAT ;0) Bonne semaine à toutes et tous !

Publié dans Extraits

Le goût de la truite, tout juste pêchée.

delta-breezes: “Beth Kirby | @local_milk ”

 » Il prenait le temps de se cuisiner un diner délicieux. Au bout d’une semaine, il était devenu un client régulier du poissonnier local. Il avait gouté au haddock, que sa mère lui préparait toujours le lundi, et au flétan, plus savoureux. Mais son poisson préféré, pour le moment restait la truite tout juste pêchée. Il l’assaisonnait légèrement, l’enveloppait dans une feuille d’aluminium et mettait la papillote au four, juste assez longtemps pour que la chair se détache de l’arête sans perdre ses arômes. 

Après le diner, il se plongeait dans ses manuels ou dans d’autres livres choisis pour son plaisir. La première semaine il avait profité de la pause café pour aller faire un tour à la bibliothèque et emprunter une pile d’ouvrages qu’il avait toujours eu envie de lire sans jamais avoir le temps. Quand les manuels devenaient trop pénibles, il se tournait vers ces livres là…  » 

extrait de « Snjör » de Ragnar Jonasson (clic) page 48, éditions points 2017. Ce fameux passage dont je vous parlais dans mon billet où Ari cuisine du poisson.

Très bon dimanche à toutes et tous, sous le signe de la gourmandise ou pas ;0)

Ma participation aux gourmandises chez Syl (clic

 

Publié dans Lecture addictive, Littérature étrangère, Policier ou thriller

Snjor de Ragnar Jonasson

Le mot de l’éditeur ; « Siglufjördur, ville perdue au nord de l’Islande, où il neige sans discontinuer et où il ne se passe jamais rien. Ari Thór, qui vient de terminer l’école de police à Reykjavik, y est envoyé pour sa première affectation. Mais voilà qu’un vieil écrivain fait une chute mortelle dans un théâtre et que le corps d’une femme est retrouvé, à moitié nu, dans la neige. Pour résoudre l’enquête, Ari Th¿r devra démêler les mensonges et les secrets de cette petite communauté à l’apparence si tranquille. « 

« Les derniers kilomètres avant d’atteindre le tunnel ne ressemblaient à rien de ce qu’Ari Thor connaissait. La route sinuait à flanc de montagne en laissant juste assez de place pour un véhicule. A droite, les massifs blanchis par la neige, intimidants et magnifiques, et à gauche, une chute à pic, terrifiante, vers la vaste étendue du Skagafjordur balayé par les vents. Une erreur de conduite, une plaque de verglas et Ari Thor ne verrait jamais le lendemain. » (p39)

 Voilà, le décor est planté ! Moi qui aime tant la neige, le froid et les paysages tourmentés j’étais là plus que contentés, c’est un vrai rêve glacé que ce polar. En plus, cerise sur le gâteau, c’est un huis-clos et celles (et ceux) qui me lisent régulièrement savent à quel point les huis-clos me plaisent, j’adore les huis-clos, ils m’attirent d’une façon inconditionelles. Au départ c’était donc déjà gagné, ou presque :0)

Je ne suis pas sûre que l’enquête mené soit plus originale qu’une autre (quoi que les Nordiques excelent grandement dans les polars mais ce n’est qu’un avis personnel ;0) mais ce que j’ai adoré dans celui là c’est l’atmosphère, l’ambiance vraiment, vraiment tangible et prenante. J’y étais, et cela d’une façon certaine. J’avais froid (je grelottais même) je me sentais seule et perdue, j’avais même la même sensation de claustrophobie que ressentait Ari. J’ai adoré ce passage où la neige isole complètement cette petite ville perdu dans les montagnes. La route est coupé, il n’y a aucun moyen de quitter Siglufjördur.

Ari Thor est loin de tout, sa petite amie ne l’a pas suivi (en même temps en pouvait la comprendre et elle était tout de même prise de son côté par ses études), et suite à l’enquête, ces collègues ne prennent pas trop compte de son avis.  La grande maison dans lequel l’a installé Tomas, son chef, lui parait trop vaste et bien vide, il s’y sent seul. J’ai aimé ces passages de solitude où Ari cuisine du poisson, lit, dort. Le temps est comme figé dans la glace lui aussi. J’ai aimé cette neige qui tombe, tombe, sans faire du trève (oui, il neige énormément dans cette ville du Nord, je me suis régalée ;0) J’ai aimé cette lecture qui va lentement, qui prend son temps, et cela sans nous faire ressentir aucun ennui. Bref une vraie réussite pour moi. Le second tome, Mork, paraitra en poche début mars et je compte bien me jeter dessus.

«  Aussi loin que le regard portait, le monde était blanc. Le trottoirs des rues délavées étaient colonisés des congères aux reflets d’argent. Les montagnes étincelaient, l’étendue nacrée de leurs versants se tachetait par endroits de noir, le ciel pâle annonçait une chute de neige imminente. On aurait dit que la nature avait décrété une trêve, même si chacun savait que, tôt ou tard, le temps se couvrirait de nouveau. Aucune opération de déblayage de la route de Siglufjördur n’était prévue, du moins pour la journée. Les habitants étaient encore pris au piège. (p247) »

Lu par Margotte ;  « Détendez-vous ! ce nouvel auteur venu tout droit de l’Islande est pour vous ! Je vous garantis avec cette lecture deux ou trois jours frissonnants, entre congères et blizzards polairesComme l’annonce le sous-titre du roman, il s’agit d’un « huis-clos à l’islandaise ». Il se déroule à Siglufjördur, une petite ville perdue au nord de l’île. »

ClaudiaLucia ; « Ceci dit, un des intérêts du roman, entre autres, c’est ce dépaysement total dans une ville plongée dans la nuit hivernale, ensevelie sous des mètres de neige (Snjor, la neige) dont la seule voie de communication par la route est le plus souvent coupée par des avalanches, un lieu sans lien avec le reste du monde quand sévissent blizzards et tempêtes! Une ville où tout le monde se connaît avec ce que cela suppose de positif (l’amitié, la solidarité) mais aussi de négatif (le manque d’intimité, l’obligation des rapports sociaux même avec des gens que l’on n’aime pas, les racontars, les rumeurs malveillantes.). « 

Alex ;  » L’affaire en elle-même est assez classique. ce qui est intéressant, c’est le huit-clos créé par la tempête dans cette bourgade où tout le monde se connaît depuis la naissance. Un premier roman qui pose les bases du personnage sympathique et jeune du policier. »

Sandrion ;  » Le jeune Ari Thor, fraîchement sorti de l’école de police (après avoir longuement hésité à devenir prêtre, ce qui lui vaudra son surnom de « Révérend »), se voit proposer un poste à Siglufördur, au nord de l’Islande. Lorsqu’il annonce la nouvelle à sa petite amie Kristin, ça jette un froid (c’est le cas de le dire… on est en novembre et c’est parti pour un long hiver…) « 

Ma première participation au challenge littérature nordique de Margotte

Publié dans Tentations de lectures

Vos billets tentateurs de la 2ième moitié de l’année 2017

oldfarmhouse: “https://www.instagram.com/grey_home_ ” Afin de passer à autre chose, ou plutôt à l’année 2018 😉😏 je décide, après réflexion,  de poster tout de même les billets repérés fin 2017. Mon prochain billet sur vos billets tentateurs sera, très logiquement 👧, sur les premiers mois 2018. Je vous souhaite donc de belles découvertes ainsi que de belles tentations 👩

Littérature : 

Décembre

Cabane d’hiver chez Gwenaëlle,

La solitude des étoiles chez Anne,

Novembre

Et soudain la liberté chez l’insatiable charlotte,

Vénus érotica d’Anaïs Nin chez L’irrégulière,

Le portefeuille rouge, suite de La relieuse du gué (poche) chez SaxaoulMoustafette,

Parmi les miens chez P’tit lapin,

Octobre

The diary of a bookseller chez Cuneipage,

L’archipel d’une autre vie chez Aifelle,

Je suis Jeanne Hébuterne chez MokaPages versicolores,

Souvenirs de la marée basse chez l’Irrégulière,

Le lys de Broocklyn (en poche) chez Fondant Grignote,

O¨r (le nouveau Olafsdottir chez Cathulu,

Juste quelqu’un de bien d’Angela Morelli (romance) chez CathuluKarine yueyin,

S’émerveiller chez Keisha,

L’Irrégulière qui me rappelle que je dois lire L’amour et les forêts

Septembre

Les bourgeois d’Alice Ferney chez Blandine

La beauté des jours chez Leiloona (par Ludovic), chez NadaelHélèneLire au litYueyinSaxaoul,

Les huits montagnes chez Saxaoul, chez Dominique,

L’usage du monde chez Sandrion,

Bakhita chez l‘Irrégulière,

Je m’appelle Lucy Barton chez l’IrrégulièreBrize,

Les buveurs de lumière chez CuneipageLa lectrice en campagneClaudiaLucia,

Légende d’un dormeur éveillé chez KarineJoëlle, Valérie, Leiloona,

Je me promets d’éclatantes revanches chez Alex,

On regrettera plus tard (sortie poche) chez Saxaoul,

Gabriële chez Antigone,

Un funambule sur le sable chez Antigone,

Les complicités involontaires chez AntigoneGwenaëlle,

David Bowie n’est pas mort chez AntigoneClarabel,

La nuit, la mer n’est qu’un bruit chez Antigone,

Ados :

Décembre

Songe à la douceur chez AntigoneValérieMoka,

Novembre

La belle sauvage chez Gwenaelle,

Les optimistes meurent en premier chez nouketteJérôme,

Cinq centièmes de seconde de Loïs Lowry chez clarabel,

Jeunesse :

Décembre

La reine des neiges chez Syl,

Cœur de bois chez Moka,

Novembre

Le bois dormait (Rebecca dautremer) chez Moka,

Raoul ; T’aurais pu prévenir avant de partir et Mais c’est une fille chez Clarabel,

Octobre

Lily Goth Tome 2, Une fête d’enfer chez Clarabel, Lily Goth et la souris fantôme, tome 1 chez Clarabel, chez Bladelor,

Le club de la pluie et les forbans de la nuit chez Clarabel,

L’écorce des choses chez Mo’,

Louis parmi les spectres chez SaxaoulAntigone, Noukette, Moka

Septembre

Apolline et le renard mauve, le tome 4 chez Clarabel,

bookoflostthings: “He thinks he’s helping 🐾 ”

BD :

Décembre

Frida, petit journal intime illustré chez Antigone,

Un soleil entre des planètes mortes chez Syl,

Alors que j’essayais d’être quelqu’un de bien chez bodoi

Extases chez Jérôme,

Novembre

Emma G Wildford chez Noukette, JérômeMoka,

Mon cœur pédale chez Emma,

Petite maman chez Mo’,

Et il foula la terre avec légèreté chez Clarabel,

Yin et le dragon, tome 2 chez Clarabel (BD jeunesse)

Fleur de bambou chez Clarabel (BD jeunesse)

Les petites victoires chez Clarabel,

Octobre

Betty Boob chez Antigone

Quatre sœurs, tome 3, Bettina chez Clarabel, (ancien billet)

Collaboration horizontale (le nouveau de Carole Maurel) chez Mo’Carré jauneChristie,

Prends soin de toi chez le carré jauneNoukette,

La saga de Grimm chez Lustucru, Moka,

belleatlas: ““eating and reading are two pleasures that combine admirably” - cs lewis ”

Recettes :

Tarte légumes St Albray jambon chez Cookmamablog

Muffins aux pommes chez Sandrion

Septembre

Le gâteau de Christelle

Divers :

Septembre

Billet d’automne chez Fondant, chez Marielle

Hilde qui nous parle de ce qu’elle aime d’Halloween

Source des photos (clic)