Ma douceur de l’Avent du jour ; mon p’tit méli mélo 2016

Comme chaque année voilà ce que j’ai repéré chez vous durant ce mois de l’Avent, des billets qui m’ont inspirés, fait rêver ou tout simplement des idées. Je vous donne là de quoi faire de belles promenades :0) (le billet de l’année dernière clic)

Timothée de Fombelle - Le livre de Perle. Vous manquez d’idées lecture ?? Voilà une sélection de livres à lire en attendant Noël chez Moka, La lecture du « Livre de perle » également chez Moka (et chouette, il est dans ma PAL ;0) Et je vais vraiment essayer de le lire durant ces vacances de Noël !!

Vous manquez d’idées déco ??  La couronne de Noël de Syl (très, très jolie ;0) devrait vous donner des idées, celle de Chicky Poo  est tout aussi jolie et très originale ;0) Une sublime déco et une maison de rêve chez Posie Gets Cozy. Il y a aussi le sapin de Marielle tout de blanc vêtu. Et pour finir la déco de Noël chez MyaRosa

Des envies d’hiver ? Par là un délicieux billet d’hiver chez Fondant . Des envies de bricoler ?  Voila un calendrier de l’Avent (maisons en papier) chez Zü et celui de l’année 2016 chez Zü aussi.

Des envies de cuisiner ?? La blanquette de saumon aux girolles et graines de moutarde chez Syl donne l’eau à la bouche (mhummm, j’adore le poissson !!) Des Saint Jacques aux pleurotes chez l‘Irrégulière. Vous trouverez une super recette de Pain d’épices chez Un chocolat dans mon roman. Une autre de brioches à la cannelle chez Cryssilda et aussi chez Un chocolat dans mon roman. Noël Joyeux qui prépare des bouchées aux amandes et au chocolat, et Noël Joyeux aussi qui déguste un bon chocolat chaud à la menthe (surprenant !) Sandrion qui prépare des muffins poires et chocolat (miam)

Emma Chichester Clark - Melrose et Croc. Antoine Dole et Bruno Salamone - Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver.... Des idées lectures pour la jeunesse et les tout petits ?? « Alfie Bloom et l’héritage du Druide » chez MyaRosa semble génial, j’ai retenu l’idée pour Petitdernier.  Egalement chez MyaRosa ; « Melrose et Croc », que j’ai prévu de lire ce Noël. Il y a « Défense de manger le Père-Noël » chez Milly et « J’ai laissé mon âme au vent » chez Moka.  Pour finir « Le monstre dans le placard existe » chez Noukette

 Pour finir l’Irrégulière qui me donne envie de revoir « Merlin l’enchanteur ».

Franchement, si vous ne trouvez pas là de quoi vous régaler c’est que vraiment…. ;0) Et pardon à celles que j’ai pu oublier (ce qui arrive forcément ;0)

Vivaldi dans les bois

Un matin, prendre la route, très tôt, alors que la brume de la nuit ne s’est pas encore dissipée. Rejoindre la maison des bois, retrouver avec bonheur sa solitude, sa quiétude. Ecouter de la musique, Vivaldi, s’envoler avec lui. Avoir emporté deux valises uniquement emplis de livres, en avoir rempli une autre, pour les affaires du quotidien. Trois valises, deux pour l’indispensable, une pour l’utile, mais savoir laquelle on préfèrerait perdre. Là bas, dès l’arrivée, allumer un feu, se faire un café que l’on dégustera devant le lac. Le finir tranquillement en arpentant la maison, respirer à pleins poumons le parfum du passé et des jours délicieux que l’on a passé ici. Se sentir bien, se sentir sereine. Retrouver le goût du bonheur… Perdre son pas dans le tapis de feuilles mortes, laisser le soleil lécher nos joues, lever son visage vers lui et fermer les yeux. Savourer ce moment sublime et inoubliable. Se sentir chez soi, se sentir neuve… Ne pas avoir peur de ces minutes, de ces heures qui nous attendent et que personne ne partagera. Aimer de plus en plus ces jours là, ces retraites que l’on s’offre de plus en plus souvent. Juste quelques jours volés au quotidien, à cette routine. Lorsqu’elle devient pesante penser immédiatement à la maison des bois et anticiper déjà le séjour prochain que l’on y fera. Tourner les pages du prochain livre qui se construira là. Faire des soupes d’automne pour se réchauffer le corps le soir, puisqu’il n’y aura personne de chair pour le faire. Retrouver le goût du manque… Se rappeler que la présence de l’être qui nous accompagne chaque jour de l’année est douce et tendre. Savourer le manque, le mâcher dans sa bouche, imaginer déjà l’attendrissement du premier regard lorsque je reviendrais. Mais savourer aussi la solitude tranquille de ces moments rien qu’à soi, que l’on vole au temps lui même. S’imaginer déjà dans les draps blancs de la petite chambre de la maison des bois, la petite chambre sous les combles. Vider les trois valises et déposer sur la petite étagère, juste à côté du lit, tous les livres emportés. En parcourir du regard tous les titres. Se régaler d’avance de toutes ces heures riches de ces voyages que l’on y fera. Rester bien ancrer dans la maison barque, mais voguer sur les vagues des pages, celles qui nous emportent toujours plus loin. Savoir cette chance que l’ on a d’avoir une telle passion pour les livres depuis toujours. Cette chance de s’échapper par là, de la dureté de certains jours, cette chance de pénétrer dans l’âme des « autres »,  ces « autres » naissant dans d’autres pays, vivant des expériences autres que les nôtres et reconnaître ainsi qu’ils sont fait de la même chair, nés de la même terre. Se sentir riche de cela…

L’or rouge, texte personnel non libre de droit (source des photos clic)

Je vous souhaite un bon dimanche et une belle journée, qu’elle soit ancrée dans les pages, dans les pas, ou dans les notes.

Dimanche…

Juste quelques photos parce que j’ai des envies de fleurs, de soleil, de verdure, de jardin, de linge qui sèche dehors, de promenades en vélo, de chants d’oiseaux… Des envies de doux, de tendre, de couleurs qui éclatent…

 

 

Bon dimanche et belle journée (ensoleillée chez nous, et chez vous ?)

La montagne, une cabane, un lac… What else ?!

Voilà pile ce dont je rêverais, un séjour calme et tranquille dans la montagne, dans un petit chalet tout en rondin. Un lac, un peu de neige, un canoë et je serais aux anges. Quelques livres aussi et de la musique, et un peu de solitude aussi, juste pour quelques jours. Histoire de me recentrer sur moi même et de réfléchir à ce dont j’ai vraiment envie. Des projets d’écriture, des essais, pour l’instant rien de probant, je ne me sens pas très inspirée… Ou alors peut-être que je me censure, comme d’habitude. Insister ou laisser couler et attendre un moment plus propice ?! Je ne le sais. Mais je sens que ça me chatouille et me travaille.

A part ça, mais ça ne vous aura sans doute pas échappé ;0) j’ai prolongé un peu ma pause. Il faut que je me fasse à l’idée que, de temps en temps et régulièrement, la fatigue me tombe dessus, tel une chape de plomb m’écrasant de son poids. Je n’ai d’autre choix alors que de l’écouter et de ralentir. De toute façon l’envie me quitte à ce moment là, c’est ainsi. Quelques soucis de santé aussi qui se rappellent à mes souvenirs et voilà… Mais je lis quand même, et beaucoup en plus. Deux lectures en cours, un petit truc léger et sympa « Amusez-vous en pensant à moi » d’Asa Hellberg et un autre plus littéraire « La plage » de Marie Nimier qui font venir de belles images, et puis c’est aussi l’histoire d’une fuite, d’une échappée, d’un départ.  Je vous souhaite de belles lectures et un bon dimanche. Je vous embrasse. A bientôt.

First Song’ for B – Devendra Banhart, First Song

Source de la photo (clic)

« Là-bas, dans le Nord »

Source de la photo

 » C’est à Ketylin que se rend la lettre, à chacun de ses départs et chacun de ses retours. Là-bas dans le Nord près du cercle polaire, où survivent de rares villages grâce aux sovkhozes d’élevages de renards, c’est à Ketylin qu’elle va, une petite bourgade sibérienne agrippée à la rive gauche de l’Ob. D’abord une kyrielle de maisons de bois disséminées çà et là comme une sortie d’élèves dissipés, qui finissent par se regrouper et se ranger sagement pour écouter le maître. » (p45) Lena de Virginie Deloffre, Livre de poche 2013

Et je vous laisse avec cette chanson d’Adèle que j’écoute sans arrêt en ce moment ; Hello. Très bon dimanche à tous !!