Papa

Cette année, et ceci pour la première fois, je ne pourrais pas te téléphoner ou passer chez vous pour te souhaiter une bonne fête des pères. Il y a toujours une première fois à tout et certaines sont plus douloureuses que d’autres. ..

Mais je vais le faire quand même ; Bonne fête des pères mon p’tit papa !!! Tout le reste se passe de mots, et c’est entre toi et moi…

Tu adorais Barbra Streisand alors voilà, tout simplement, pour toi… Je t’aime et je t’embrasse de tout mon cœur.

 

 

Rêver…

Rêver de grands espaces, d’air frais et iodé, d’entendre encore et encore le ressac de la mer, les vagues se brisant sur les rochers, les autres lêchant doucement le sable de la plage… Et puis déguster des fraises, des garigettes celle dont rien que le nom déjà est un régal… Regarder le bleu du ciel et frissonner de bonheur à écouter le rire des enfants… Se promener pieds nus dans l’herbe mouillé et laisser passer les heures doucement… Espérer de toute son âme l’arrivée de l’été, vite, très vite, on en a soif !!

Pendant ce temps je lis peu, très peu  mais je lis quand même ; un thriller romantique pas trop mal mais loin d’être transcendant ;0) Mais c’est tout ce que je suis capable de lire pour l’instant, je vous laisse avec ce morceau (Mud Flow – The sense of Me) que j’adore, bon dimanche et bonne journée !!

« Là-bas, dans le Nord »

Source de la photo

 » C’est à Ketylin que se rend la lettre, à chacun de ses départs et chacun de ses retours. Là-bas dans le Nord près du cercle polaire, où survivent de rares villages grâce aux sovkhozes d’élevages de renards, c’est à Ketylin qu’elle va, une petite bourgade sibérienne agrippée à la rive gauche de l’Ob. D’abord une kyrielle de maisons de bois disséminées çà et là comme une sortie d’élèves dissipés, qui finissent par se regrouper et se ranger sagement pour écouter le maître. » (p45) Lena de Virginie Deloffre, Livre de poche 2013

Et je vous laisse avec cette chanson d’Adèle que j’écoute sans arrêt en ce moment ; Hello. Très bon dimanche à tous !!

 

Dimanche…

Pluie, pluie et re-pluie chez nous aujourd’hui. Cela sera sans doute un dimanche à la maison, bien au chaud, à regarder encore et encore les flammes crépiter. Mais pendant ce temps je lis aussi, bien au chaud sous mon plaid. Le RAT a week, édition Winter de Chroniques littéraires (clic) est commencé depuis vendredi 05 février. En pleine lecture du « Passage«  qui est peut-être une continuité de ma lecture des Brumes de l’apparence de Deghelt. Une psychologue spécialisé dans les EMI (expériences de mort imminente) s’allie avec un neurologue. Je ne vous en dit pas plus à part que c’est, évidemment, une lecture classée en SF. Si l’envie vous prenait de nous rejoindre pour ce RAT j’ai crée une page rien que pour lui (clic) avec tous les renseignements dont vous pourriez avoir besoin. A part ça je me sens un peu seule en ce moment, avec en moyenne deux commentaires par jour et très peu de visites j’ai un peu l’impression d’écrire dans un blog fantôme (ça va bien avec ma lecture remarquez ;0) Est-ce parce que vous n’appréciez guère mon nouveau design ? Je ne le sais, mais vous me connaissez ; c’est aussi pour les contacts, les échanges et les partages que j’apprécie tant tenir mon blog. Alors je suis un peu en manque ;0) Bonnes lectures et très bon dimanche, sous la pluie ou non ;0) Quand à moi je vous donne rendez vous  pour une lecture coup de coeur, coup de foudre dont je vous parlerais dans les jours à venir (brouillon en cours) ; Lena. Une lecture envoutante et magnifique ! Je vous embrasse.

Et je vous laisse avec ce clip (spécial mais beau) et cette chanson que je trouve superbe ; Jo de Goldfrapp (que j’aime de plus en plus !!)