Humeurs·Photos

Petite pause…

 

Ce blog se met en pause pour quelques jours… Je reviens bientôt avec les billets de Jonah les sentinelles, Billie et Des adhésifs dans le monde moderne. A très bientôt !!

Source des photos

Publicités
Extraits·Humeurs·Photos·Poésie

Joyeuses Pâques !!!

 » Les matins qui m’éloignent de toi sont des nuits

Il y a des heures sans fond, des journées blanches,

perdues, à vivre loin de toi. Chaque jour de la semaine, 

la buée sur les vitres de ta voiture et ta main qui s’en va.

L’odeur de ton écharpe et de ton rouge à lèvres.

Des kilomètres de lumière qui nous éloignent. Le bruit

rouge du réveil. Le temps qui manque, ce précipice. 

Et d’autres fois plus rien qui avance. L’impression 

persistante d’habiter dans une faille. Le soir, casser

des brindilles, souffler sur des braises et recoller nos

morceaux.  » (p79)

Thomas Vinau, extrait de « Nos cheveux blanchiront avec nos yeux », éditions de l’Alma

Encore une fois cette année j’ai choisi de passer ces fêtes de Pâques avec Thomas Vinau dont j’ai tellement aimé ce texte ; Nos cheveux blanchiront avec nos yeux.

Je vous souhaites de Joyeuses fêtes !!

David Kroll – White Rabbit – 2007 (source)

Source des photos

Cinéma

Last day of summer

J’attendais sa sortie en salle avec impatience et ça y est, on a une date ; le film sortira le 30 avril. J’ai très très envie de le voir, déjà parce que mon actrice préférée est dans le casting, j’ai nommé Kate Winslet que j’adore, ensuite pour le thème qui m’attire terriblement (vous savez à quel point j’aime les huis-clos). Très évidemment donc,  le livre est déjà dans ma PAL Long week-end. de Joyce Maynard C’est Long week end de Joyce Maynard, et j’aimerais le lire avant de voir le film, je préfère toujours commencer par le livre… Et vous, l’avez-vous lu ? Avez-vous hâte comme moi de voir le film ? Je vous laisse avec la bande annonce.

 

Tentations de lectures

Quelques nouvelles tentations poche !!

Tout d’abord je tiens à vous signaler la sortie en Babel le 02 avril, du dernier livre de Claude Pujade Renaud ; Dans l’ombre de la lumière. Un total coup de coeur pour moi !! Je n’ai pas encore publié mon billet, bien que mon brouillon soit déjà fait. Je vous en donne un tout petit morceau, histoire de vous mettre l’eau à la bouche ;  » C’est un vrai voyage ce roman (on se ballade entre Carthage, Thagoste, Rome) un voyage à travers le temps, l’histoire, la religion, mais aussi parmi les sens. Il y a cet amour charnel entre Elissa et Augustus mais aussi toutes ses odeurs qu’elle nous fait partager, entre celle des parchemins, celle de l’huile des lampes, celle les olives et les épices… Et puis il a y la mer, très présente, Elissa en a un besoin viscéral… »

Et puis deux livres dont j’attendais la sortie poche avec impatience ; Le journal des cinq saisons de Rick Bass dont j’ai plus qu’adoré « Winter » sortira en Folio le 31 mai 2014 et Ecoute la pluie de Michèle Lesbre que j’aime beaucoup pour sa petite musique, en Folio aussi le 13 mai 2014.

 

« Ainsi soit Olympe de Gouges » de Benoîte Groult est déjà sorti au livre de poche et j’ai très envie de le lire, histoire d’en savoir un peu plus sur cette femme, initiatrice du féminisme. Vous vous rappelez à quel point j’avais aimé la BD de Catel et Bocquet ; Olympe de Gouges.

 

« Rue des voleurs » de Mathias Enard qui sortira en Babel le 20 Août et « Comment j’ai appris à lire » d’Agnès Desarthe qui sortira en Points le 22 mai 2014.

 

 

« Une année à Venise » de Lauren Elkin qui sortira en Pocket le 05 Juillet et le dernier ;  » Le jeu des ombres » de Louise Erdrich, tout juste paru au Livre de poche le 09 avril.

 

 

Bon, déjà avec tout ça, vous avez déjà de quoi attendre avec délectation (et moi aussi ;0)

Tags

Liebster award 2

Merci à Fondant pour m’avoir décerné un autre Liebster award. Je m’y colle donc avec un peu (beaucoup) de retard. Mais je passe, comme toi, directement aux questions, ayant déjà répondu aux 11 choses qu’on ne sait pas sur moi (je n’ai plus de mystères pour vous, et vous savez tout ;0) (2 petits clics si la curiosité vous titille)

1. Ton cadre préféré (géographique et historique) en littérature ?

Je pense que vous en doutez, parce que j’en ai déjà parlé mille fois, mais les décors que je préfère sont les pays Nordiques. Ces pays là, moi qui reste une grande amoureuse de la neige, sont ceux qui me fascinent le plus et j’adore être totalement dépaysés et les retrouver dans mes pages


2. Un thème qui t’émeut à coup sûr (dans les livres ou au cinéma) ?

Ceux qui m’émeuvent à tous les coups sont les histoires de départs, de renouveaux… Le changement de cap littéral et total… Mais vous avez déjà du vous en apercevoir puisque dans mes textes aussi, c’est un sujet récurrent… Sinon, s’il y a un huis-clos dans un roman, il va forcément m’attirer et me tenter… J’adore les huis-clos

3. Dans ta bibliothèque, de quelle couleur sont la majorité des ouvrages ? Une petite photo à l’appui si tu en as envie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ma bibliothèque a besoin d’un bon coup de dépoussiérage et de rangement (j’ai un tas de petites choses qui m’amoncellent devant mes livres ; bibelots, bijoux, parfums, photos, ect) et comme je n’ai pas le temps de m’y atteler je ressors cette photo déjà mise sur le blog. Les couleurs les plus présentes je dirais que c’est le bleu (stock) le beige (Sabine Wespieser et surtout Actes Sud) et blanc (beaucoup de folio).

4. Toujours dans ta bibliothèque, quel est le livre que tu possèdes depuis le plus longtemps ?

Je ne saurais dire précisément mais ce sont sans doute les quelques livres de mon enfance que j’ai pris avec moi lorsque j’ai quitté la maison familiale, ce sont « Petite princesse » de Frances .. Lassie chien fidèle, mes Belle et Sébastien. Et puis il y a mes deux textes fondateurs de mon adolescence : La petite fille au bout du chemin de Laird Koenig et La nuit des enfants rois de Bernard Lenteric

5. Tu aimes lire en croquant dans… / en picorant des… / en sirotant…

J’aime lire avec une pleine théière de thé noir ou vert, selon l’heure de la journée. J’aime bien croquer quelques carrés de chocolat aussi, ou du chocolat sous toutes autres formes ;0)

6. Pour bouquiner, plutôt balancelle dans le parc ou transat au bord de la piscine ?

Les deux mon général ! J’adore lire dans mon transat, à l’ombre des grands arbres, tout au fond du jardin, mais aussi au bord d’une piscine ou au bord d’un lac ou d’une rivière (Le lac léman par exemple, ou l’Ardèche). Ou encore au beau milieu d’un champs ;0)

7. T’arrive-t-il de lire dans le bain ? (en ce qui me concerne, je pensais ne pas y arriver mais en fait si, et ça me plaît bôôôcoup ^_^)

Et comment !! Je ne m’en prive pas et je peux y passer une bonne heure. J’adore ça !

8. Ton marque-page préféré ? Là encore, un petit cliché si tu le souhaites.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un de mes préférés est celui ci, j’ai imprimé un tableau dont je ne me rappelle même plus le nom du peintre, je l’ai plastifié et, depuis, je l’utilise régulièrement. Je me rappelle encore pour quelle occasion je l’avais bricolé ; pour mon premier RAT ;0)

9. Une photo (ou un photo-montage) de la librairie de tes rêves.

La librairie de mes rêves est d’abord un peu antinomique, je veux dire par là que j’ai deux opinions qui se bagarrent, je déteste qu’on me surveille et que l’on me tourne autour en me demandant ce que je cherche, ce que je désire, si l’on peut m’aider parce que j’aime fureter, découvrir toute seule. Mais en même temps j’aimerais bien tomber sur un super libraire qui me parlerait de ses coups de coeur absolu, de ses dernières pépites qui lui sont tombés dans les mains (et non pas des mains ;0) Et si la librairie faisait en même temps salon de thé ça serait juste parfait. Avec des petites tables, des banquettes, des petits coins intimes où l’on pourrait passer du temps avec sa dernière trouvaille, ou avec une pile de livres repérés, histoire de les feuilleter pour choisir encore plus judicieusement ;0)

10. Parmi les héros-héroïnes de séries télé / films qui écrivent, qui préfères-tu ?

D’abord « The hours » avec Virginia Woolf, celui qui  parle d’Anaïs Nin (qui me fascine et dont j’ai tous les journaux), celui sur la vie de Jane Austen et enfin j’adorerais voir celui qui a été fait sur Sylvia Plath, que je n’ai jamais vu et dont je ne connais même pas le titre (peut-être quelqu’un pourrait-il m’aider ?!!)

11. Ecrire un livre ? Oui mais…

Heu… C’est déjà fait ;0) !! Un entièrement fini et envoyé une fois, plus des dizaines de nouvelles, des chansons, des textes, des lettres… et environ une trentaine de romans commencés mais jamais finis (ils comportent souvent entre 100 et 150 pages et après je change totalement d’idées… Il me manque certainement une certaine confiance en soi, que je ne connais pas ;0)

Toutes celles qui aiment les tags et y répondent généralement ont toutes été taguées par Fondant, et les autres auxquelles je pense ne répondent généralement pas. A part Syl peut-être ?!! Et Louise peut-être aussi, ça te tenterait ?! AifellePtitlapin ? Ah tiens, Za, elle aussi aime bien les tags… Emma ? Mince, non, Emma elle aussi a été taguée par Fondant… Et Sandrine, ça te dirait ? Si vous êtes partantes je vous laisse les questions de Fondant que j’ai vraiment trouvés sympas…. Mais sans aucune obligation, hein les filles ;0)  Pour finir, un grand merci encore une fois à Fondant !! Bon week end à toutes et tous !!

Rajout : Les réponses de Sandrine, Za, Louise,

Lecture romanesque

Rosie change de vie de Catherine Alliot

 » Qui appeler ? Philly ? Non, elle s’inquiéterait tellement qu’elle deviendrait anorexique en quelques secondes. Et puis, elle serait incapable de cacher la vérité à mes parents, ce qui n’arrangerait pas l’angine de poitrine de mon père. Quand à ma mère, elle se ferait hari-kiri sur le champ. « Tu vas aller en prison ! hurlerait-elle. Mon dieu, que vont dire les Burdett ? » Et elle empoignerait la pelle à tarte au manche en nacre pour s’empaler dessus. » (p320)

Je ne sais pas ce qui m’arrive en ce moment, et je ne sais pas pourquoi, mais j’ai envie de relire un tas de bouquins de ma bibliothèque… J’ai peut-être envie de lectures réconfortantes… De lectures connues, qui je le sais, ne me décevront pas et me donneront exactement ce dont j’ai besoin. Là, en l’occurrence ; une lecture drôle, légère, douce et sucrée. Et puis, il y a eu le billet de Fondant O Chocolat, qui m’a vraiment donné envie de me replonger dans la vie de cette Rosie. Je me rappelais qu’elle m’avait apporté beaucoup de bonheur. C’est drôle, frais et piquant à la fois…

Cette pauvre Rosie n’en peux plus de son mari, lourdaud, obséquieux envers ses amis, porté sur la bouteille, désagréable avec elle, bref, qui n’est pas un cadeau. Un soir, suite à une scène qui est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, elle se décide à le quitter. Voilà d’ailleurs un des échanges entre Rosie et son mari, lorsqu’il comprend qu’elle est décidée à partir pour de bon ;

 » – Lors de nos derniers échanges sexuels, je me suis parfaitement rendu compte que tu faisais semblant, ma chère.

– Oh, je ne faisais pas semblant, Harry, je dormais vraiment. (p88) :0)

Avec son fils, Ivo 2 ans, elle part s’installer dans un cottage à la campagne, loin d’être parfait, mais qui lui semble le luxe le plus complet puisqu’elle est seule et qu’elle a enfin récupéré sa vie. Malheureusement pour elle, son mari décide de ce moment là pour mourir et la malheureuse Rosie sera suspectée de l’avoir assassiné. Voilà en gros pour le sujet (et bien sûr l’amour, qui va se trouver sur sa route ;0) Mais c’est surtout pour cette catégorie, dans laquelle je le range, son statut de lectures bonbons au miel, qui m’a à nouveau attirée vers lui. Pour moi, chaque lecture à son statut, et on sait toujours ce que l’on recherche dans un bouquin, c’est évident que dans celui ci je savais que je trouverais pas des pensées hautement philosophiques, ou encore un style littéraire hors catégorie. Mais ce n’est pas ce que l’on recherche dans une lecture plaisir-détente… Et j’ai trouvé exactement ce que j’y cherchais ;0)

Deux extraits encore, juste pour le plaisir ;

 » Cette fois, je me retrouvai allongée sur le canapé. Cet homme avait l’habitude de plaquer des brebis à terre, ça se voyait tout de suite. » (il est vétérinaire ;0) (p240)

 

 » Après avoir couché Ivo, je m’affairai dans la maison. Lorsque j’eus rangé la vaisselle dans les placards et les vêtements dans les tiroirs, je me fis un café et m’assis dans un fauteuil, au coin du feu. Je poussai un soupir satisfait, en remerciant le Ciel de cette bienheureuse solitude. Mon Dieu, comme j’étais bien ! Peu importait que Joss me prenne pour une folle. Désormais il m’éviterait, voilà tout, et c’était tant mieux. J’avais besoin d’être seule, de me couper du monde. Oh, je savais bien que cette vie d’ermite ne durerait pas. Tôt ou tard, je retrouverais des amis, du travail, une existence relativement normale, en somme. Peut-être même y aurait-il un homme, un jour. Mais pour l’instant, je n’avais qu’une ambition : reprendre le contrôle de ma vie. Jamais plus je ne laisserais quelqu’un me régenter, me promis-je.

Je me levais et m’approchai de la bibliothèque pleine à craquer. Il n’y manquait aucun classique. Les soeurs Brontë, Jane Austen, Dickens côtoyaient les livres pour enfants et les romans policiers. Soudain, je repérai un vieux bouquin d’Elisabeth David et souris. Ses merveilleuses descriptions de la méditerranée et de la cuisine locale… Voilà qui allait finir de me réconforter. En quelques minutes, je serais en Provence. Je retournai vers mon fauteuil en serrant ma trouvaille sous mon bras, ajoutai une grosse bûche dans le feu et m’installai confortablement. » (p151)

Lu par Fondant OChocolat et Milly. Source des photos