Tableaux

Mon tableau du mois ; Février

Carl Larsson – 1910 Lisbeth’s New Hat

Ce tableau vous l’avez déjà vu chez moi. C’est mon tableau préféré de Larsson !! Il est celui qui me parle le plus, celui qui me correspond le plus. D’abord pour la neige évidemment, et puis pour cette couleur bleuté, d’un doux lavande, tirant à la fois sur le blanc et un peu sur le violet. De toute façon inutile d’analyser le pourquoi et le comment, ce tableau je l’aime infiniment et il n’y a pas grand chose à dire d’autre. J’en suis toujours au même point que pour le mois de Janvier (clic) ; en manque de neige je suis, en manque de neige je resterais. Cette nuit quelques flocons sont tombés, ce matin il n’y avait plus rien… Je peux certainement faire une croix dessus pour cette année. Je ne saurais dire pourquoi j’ai une telle passion pour la neige, c’est peut-être aussi une des raisons qui font que j’ai tellement aimé Lena, pour ces grandes étendues glacées, immenses (je vous parlerais dans les jours à venir de ce beau et grand coup de foudre que j’ai eu pour cette lecture). A part ça je suis toujours dans ma lecture du « Passage » de Connie Willis. J’accompagne Joanna qui vogue sur ces frontières très flou entre la vie et la mort. J’en ai encore pour un bon moment puisque le livre fait 925 pages et que j’en suis à peu près à la moitié. Pour changer un peu je compte commencer ce soir le nouveau roman de Marie Nimier « La plage ». Vous savez déjà à quel point j’aime les huis-clos, celui ci a l’air d’en être une belle définition.

Publicités

9 commentaires sur “Mon tableau du mois ; Février

  1. Coucou L’Or ! Je ne vois pas le tableau ! Mais je suis allée chercher sur internet : effectivement un très beau tableau ! Je penserai à toi car pour la première fois ds 15 jours…. je pars à la neige ! Je te rapporterai des photos… bises

  2. Les couleurs bien sûr et le frais minois de Lisbeth sous son chapeau excentrique au charme fou. Est-elle amoureuse ? On ne sait, mais son regard et son fin sourire trahissent une joie subtile et secrète.

  3. C’est vrai que l’on ne peut ignorer ce tableau en venant chez toi! J’ai eu le plaisir de voir quelques oeuvres de Larsson à Stockholm. Hélas! pas autant que ce que j’aurais voulu, le musée étant fermé pour restauration au moment où j’y étais!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s