Oppression c’est ; Une jeune femme très seule, une maison (extrêmement) isolée, de la neige à plus savoir qu’en faire, un fils totalement handicapé dont elle a la charge complète. Un hiver rigoureux et un isolement presque total, ça ne vous fait penser à rien ? A Shining (clic) bien sûr mais le sujet n’est pas du tout le même. Même si une présence mystérieuse rode dans la maison,  la comparaison s’arrête là.

Mary, pédopsychiatre, soigne un petit garçon (son cabinet médical est juste à côté de la maison) pratiquement sourd mais elle va devoir abandonner ses rendez vous avec lui puisqu’il va être placer en foyer à Boston. Une nuit, Mary entend des bruits, après quelques minutes de recherche autour de la maison, et des moments de frayeurs, Mary a la surprise de trouver le petit garçon dans le garage, il était caché dans la voiture. Elle ramène l’enfant au chaud, l’installe sur son canapé mais alors qu’elle est au téléphone avec son éducatrice, l’enfant s’enfuit. La porte d’entrée est grande ouverte, et elle a beau le chercher et l’appeler il ne revient pas. L’enfant est alors porté disparu et malgré les recherches il n’est pas retrouvé, Mary bien sûr est bouleversé, il fait si froid, il est presque impossible qu’il ai survécu. Mais les nuits qui suivent sont étranges, elle a l’impression que son fantôme erre dans la maison, les portes s’ouvrent toutes seules, elle sent une petite main se refermer sur sa bouche, ect. Son psychiatre, évidemment, ne l’a prend pas au sérieux et lui conseille de prendre quelques médicaments pour l’aider à dormir. De la suite je ne vous dirais rien mais sachez qu’il y a quelques minutes vraiment effrayantes et que la chute est très réussi, je ne l’ai pas vu venir ;0) Un film que je vous conseille, j’ai vraiment beaucoup aimé !

Résumé ; « Depuis le décès de son époux, Mary, pédopsychiatre, vit seule avec son beau-fils dans un chalet isolé de la Nouvelle-Angleterre. À l’approche d’une violente tempête de neige, Tom, l’un de ses jeunes patients, est porté disparu. Mary, tout à coup sujette à des hallucinations et prise de paranoïa, est bien décidée à retrouver le jeune garçon avant qu’il ne disparaisse à jamais. »

Film sorti en 2016 de Farren Blackurn, interdit au moins de 12 ans (source clic)

Avec Naomi Watts, Oliver Platt et Charlie Heaton

Lu pour le challenge d’Halloween d’Hilde et de Lou halloween,livres,lecture,challenge halloween 2019 Le billet récap chez Lou (clic) et chez Hilde (clic)

8 réflexions sur “Oppression

  1. ça a l’air bien ! Je me rends compte que je deviens une petite nature, j’adorais les films d’épouvante mais maintenant j’en regarde de moins en moins !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s