Les fées du camping de Susie Morgenstern

Xavier n’a qu’un rêve depuis tout petit ; faire du camping !! « N’importe où, pourvu que ce soit en pleine nature. » (p9). Seulement voilà ses parents ne l’entendent pas ainsi. C’est vacances à New-York, croisière en Méditerannée, Club Magimerveille, bref ce n’est jamais du camping. Xavier désespère et puis un jour, voilà, enfin ses parents cèdent et organisent du camping en Ecosse. Du camping !! Merveille des merveilles… Xavier n’en revient pas et dès lors ne pense plus qu’à ça, il prépare son séjour avec enthousiasme et grand bonheur. Du camping, enfin !! Il rassemble son propre équipement (emmagasiné pendant de longues années, de Noël en Noël, d’anniversaires en anniversaires, ça en dit long sur sa passion pour le camping ;0) Il est un peu déçu quand son père lui apprend qu’il n’aura pas besoin d’emmener son matériel, que tout leur sera fourni sur place. Mais rien ne pourrait lui gâcher son bonheur, il ira camper et cela très bientôt.

 » Et maintenant, il ne vit plus que pour le départ. Il se voit en train de griller au feu de bois d’énormes poissons tirés d’un lac, de dormir à la belle étoile et d’étonner ses frères par sa rapidité à gravir les pentes pour arriver en haut des crêtes. » (p15)

Les préparations vont bon train, tout le monde s’y met et commence à avoir envie de ces vacances !

« Une atmosphère électrique règne à la maison. Tout le monde se prépare, unanimement rallié aux projets de Xavier. Il triomphe. Plus que deux jours. On finit les restes du frigo. On astique la maison pour, comme dit sa mère, « mieux la retrouver en rentrant ». Plus qu’un jour. On vérifie le stock de sous-vêtements et on boucle les valises. ça y est ! La vie, oh la vie !….( page 16)

Mais voilà ; une surprise terrible attend Xavier la veille de leur départ ; son visage est couvert de pustules. Le lendemain la doctoresse confirme ses pires craintes ; il ne partira pas en Ecosse. Le pire c’est que sa famille décide de partir sans lui et de le confier aux bons soins d’un étudiant trouvé in-extrémis. Mais, le dit étudiant, vient le matin et pousse un cri d’horreur (ou presque) en voyant Xavier. Il n’a jamais eu la varicelle, et n’a pas de temps à perdre puisqu’il est étudiant, justement ;0) (et ça se comprend quand je vois les heures dingues que ma fille consacre à ses partiels, et à ses études, fin de la parenthèse ;0) Bref voilà sa famille parti et Xavier tout seul dans leur appartement. L’étudiant a filé fissa, mais non sans lui promettre de lui envoyer quelqu’un dès le lendemain matin. Xavier passe sa première nuit seul et il n’en mène pas large (il a neuf ans faut dire). Ce qu’il ne sait pas encore c’est qu’il va avoir tout un échantillons de nounous diverses, qu’elles vont toutes lui apporter un petit morceau d’originalité et de plaisirs diffus, et que ses vacances finalement vont être formidable !!

J’ai vraiment adoré cette lecture (à partir de 7 ans) C’est vraiment très drôle ! Je dois dire que j’ai trouvé les parents assez indignes de partir ainsi sans leur loupiot d’à peine 9 ans mais ils seront bien punis ;0) J’ai adoré aussi cette brochette de personnages vraiment sympas et bien trouvés. Entre la jeune fille belle comme un coeur et guitariste, une autre (étudiante dans une école de cirque) qui l’est moins mais qui lui apparait tellement plus belle quand il voit ses talents et ses prouesses (et discrètement l’auteure fait comprendre aux enfants qu’il n’y a pas que le physique qui rend beau une personne). Il y a même une mamie qui lui apprendra à jouer à « blanche neige » (jeu consistant à ranger, et à nettoyer comme Blanche neige l’a fait avec les 7 nains ;0) Et une jeune femme très enceinte qui l’entrainera avec elle jusqu’à l’hôpital (passage que j’ai trouvé très drôle !). Bref vos enfants devraient y trouver leur bonheur, l’inverse m’étonnerait beaucoup !

Les fées du camping

Susie Morgenstern

Illustrations de  Jean-Charles Sarrazin, 87 pages

Collection Mouche de l’école des loisirs, édition 2007

Lu pour le challenge Petit bac d’Enna, catégorie VOYAGE

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Les fées du camping de Susie Morgenstern

  1. OOoh, j’aimais tellement Susie Morgenstern étant petite 🙂 J’ai même eu le plaisir de la croiser au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil ! En tous cas ce petit roman me fait de l’oeil 🙂 Et tes mots n’y sont pas pour rien !

  2. Roooh moi j’adore le camping et j’adore cette auteure (rencontrée il y a des années dans ma librairie toulousaine préférée, elle était arrivée avec des lunettes en forme de coeur et une énergie débordante ! 🙂 ) Je ne connaissais pas ce petit roman, merci L’Or !! (Et je confirme pour les partiels, pas de temps à perdre !!) Bisous et bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s