Rosie change de vie de Catherine Alliot

 » Qui appeler ? Philly ? Non, elle s’inquiéterait tellement qu’elle deviendrait anorexique en quelques secondes. Et puis, elle serait incapable de cacher la vérité à mes parents, ce qui n’arrangerait pas l’angine de poitrine de mon père. Quand à ma mère, elle se ferait hari-kiri sur le champ. « Tu vas aller en prison ! hurlerait-elle. Mon dieu, que vont dire les Burdett ? » Et elle empoignerait la pelle à tarte au manche en nacre pour s’empaler dessus. » (p320)

Je ne sais pas ce qui m’arrive en ce moment, et je ne sais pas pourquoi, mais j’ai envie de relire un tas de bouquins de ma bibliothèque… J’ai peut-être envie de lectures réconfortantes… De lectures connues, qui je le sais, ne me décevront pas et me donneront exactement ce dont j’ai besoin. Là, en l’occurrence ; une lecture drôle, légère, douce et sucrée. Et puis, il y a eu le billet de Fondant O Chocolat, qui m’a vraiment donné envie de me replonger dans la vie de cette Rosie. Je me rappelais qu’elle m’avait apporté beaucoup de bonheur. C’est drôle, frais et piquant à la fois…

Cette pauvre Rosie n’en peux plus de son mari, lourdaud, obséquieux envers ses amis, porté sur la bouteille, désagréable avec elle, bref, qui n’est pas un cadeau. Un soir, suite à une scène qui est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, elle se décide à le quitter. Voilà d’ailleurs un des échanges entre Rosie et son mari, lorsqu’il comprend qu’elle est décidée à partir pour de bon ;

 » – Lors de nos derniers échanges sexuels, je me suis parfaitement rendu compte que tu faisais semblant, ma chère.

– Oh, je ne faisais pas semblant, Harry, je dormais vraiment. (p88) :0)

Avec son fils, Ivo 2 ans, elle part s’installer dans un cottage à la campagne, loin d’être parfait, mais qui lui semble le luxe le plus complet puisqu’elle est seule et qu’elle a enfin récupéré sa vie. Malheureusement pour elle, son mari décide de ce moment là pour mourir et la malheureuse Rosie sera suspectée de l’avoir assassiné. Voilà en gros pour le sujet (et bien sûr l’amour, qui va se trouver sur sa route ;0) Mais c’est surtout pour cette catégorie, dans laquelle je le range, son statut de lectures bonbons au miel, qui m’a à nouveau attirée vers lui. Pour moi, chaque lecture à son statut, et on sait toujours ce que l’on recherche dans un bouquin, c’est évident que dans celui ci je savais que je trouverais pas des pensées hautement philosophiques, ou encore un style littéraire hors catégorie. Mais ce n’est pas ce que l’on recherche dans une lecture plaisir-détente… Et j’ai trouvé exactement ce que j’y cherchais ;0)

Deux extraits encore, juste pour le plaisir ;

 » Cette fois, je me retrouvai allongée sur le canapé. Cet homme avait l’habitude de plaquer des brebis à terre, ça se voyait tout de suite. » (il est vétérinaire ;0) (p240)

 

 » Après avoir couché Ivo, je m’affairai dans la maison. Lorsque j’eus rangé la vaisselle dans les placards et les vêtements dans les tiroirs, je me fis un café et m’assis dans un fauteuil, au coin du feu. Je poussai un soupir satisfait, en remerciant le Ciel de cette bienheureuse solitude. Mon Dieu, comme j’étais bien ! Peu importait que Joss me prenne pour une folle. Désormais il m’éviterait, voilà tout, et c’était tant mieux. J’avais besoin d’être seule, de me couper du monde. Oh, je savais bien que cette vie d’ermite ne durerait pas. Tôt ou tard, je retrouverais des amis, du travail, une existence relativement normale, en somme. Peut-être même y aurait-il un homme, un jour. Mais pour l’instant, je n’avais qu’une ambition : reprendre le contrôle de ma vie. Jamais plus je ne laisserais quelqu’un me régenter, me promis-je.

Je me levais et m’approchai de la bibliothèque pleine à craquer. Il n’y manquait aucun classique. Les soeurs Brontë, Jane Austen, Dickens côtoyaient les livres pour enfants et les romans policiers. Soudain, je repérai un vieux bouquin d’Elisabeth David et souris. Ses merveilleuses descriptions de la méditerranée et de la cuisine locale… Voilà qui allait finir de me réconforter. En quelques minutes, je serais en Provence. Je retournai vers mon fauteuil en serrant ma trouvaille sous mon bras, ajoutai une grosse bûche dans le feu et m’installai confortablement. » (p151)

Lu par Fondant OChocolat et Milly. Source des photos

Publicités

33 réflexions sur “Rosie change de vie de Catherine Alliot

  1. Eh bien je ne connaissais pas Rosie !
    Mais comme tu écris  » une lecture drôle, légère, douce et sucrée.  »
    c’est exactement ce que j’aime je le note

  2. Tu sais qu’à la suite du billet de Fondant, je me le suis commandé, car lors de ma première lecture, je l’avais emprunté à la biblio. Je me suis toujours promis de l’acheter un jour. Alors je l’attends et le relirai probablement cet été.
    Mais franchement, il est fameux ce livre, pour la catégorie auquel il appartient! Je ne lui trouve aucun défaut! Vraiment du bonbon. 🙂

  3. Les extraits que tu as cités me plaisent bien ; je le note, parce que l’on a toujours besoin d’une lecture légère a un moment ou à un autre.

    • Exactement !! De temps en temps ça fait un bien fou… Et comme je le disais à Bonheur du jour il y a des moments où il n’y a que ce style de romans qui passent…

    • Moi ça m’arrive tout le temps :0) J’ai très envie de relire, tout le temps… J’ai tellement aimé certains livres, que forcément, l’envie est là !! Je me demande d’ailleurs si je ne vais me faire un petit challenge du genre ; tous les mois une relecture !!

  4. Recoucou L’Or ! Je voulais te proposer une lecture commune si ça te dit ! Je pensais qu’on pouvait lire ensemble « Quand j’étais Jane Eyre » ou bien « La maison d’hôtes » disons pour le 1er mai. Tu choisis le titre ! 🙂 Bises !

  5. je me demande si elle ne me ferait pas du bien la Rosie en question et je ne te cacherai pas que moi aussi j’ai besoin de lectures légères et réconfortantes en ce moment…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s