Photos·Poésie

Le braconnier – Sylvia Plath

« C’était un bastion de violence

Me bâillonnant de mes cheveux

Le vent dépenaillait ma voix, la mer

M’éblouissait, les vies des morts

Se déroulant dans sa lumière en huile

Je subissais la malveillance des ajoncs,

Leurs piquants noirs,

Le chrême onctueux de leurs fleurs de cierge,

Leur force efficace et leur beauté vraie

Mais forcenées comme un supplice…/…

Ce fut comme un effort, une hâte immobile,

Des mains serrées autour d’un bol de thé,

Un cercle obtus, brutal, sur le blanc de la porcelaine

C’est lui qu’elles attendaient, ces morts fragiles,

L’attendaient en fiancées, l’excitaient.

Et nous étions, lui, moi, liés aussi

Fils de fer tirés entre nous,

Piquets trop enfoncés pour pouvoir s’arracher,

Esprit comme un anneau

Coulissant soudain sur un long corps souple

Et la contraction m’étranglant d’un coup. « 

« Le braconnier », Sylvia Plath (extrait). « Ariel » recueil de poèmes 1960 – 1962

Les derniers vers disent si bien les liens de l’amour…

Bon dimanche à toutes et à tous !!

(Source des photos)

Publicités

40 réflexions au sujet de « Le braconnier – Sylvia Plath »

  1. Bon dimanche à toi aussi !
    Magnifiques photos qui me donnent envie de partir dans des contrées lointaines et romantiques.
    PS : je peux mettre ton blog dans ma liste sur mon blog ?

  2. Figurez vous qu’hier je suis allée dans la bibliothèque ressortir les livres de Sylvia Plath que la pluie me donnait envie de relire….
    Sa poésie est vraiment superbe. Je me sens proche de ce qu’elle écrit.
    Merci et bonne journée.

    1. Oui, moi aussi je suis totalement conquise par sa poésie, toutes les formes de poésie ne me touchent pas, mais la sienne infiniment… Bonne journée à vous aussi

  3. Tout va si bien ensemble…Comme j’ aime cette cette femme en attente assise sur sa chaise , le regard certainement rivé sur le chemin de celui celui qu’ elle attend…:-)
    Je ressens un peu une atmosphère à la  » Émily Brontë  »
    Bisous L’ Or

    1. Pour moi aussi ça reflète un peu l’univers d’Emily Bronté, d’abord avec les photos de ce site, ensuite avec les mots de Sylvia Plath… Bisous Mathilde

    1. Non, moi je n’y ai pas lu la mort… Dans certains poèmes oui, mais pas celui ci à mon sens… Mais après, à chacune sa propre perception d’un texte ou d’une oeuvre… Bonne semaine Claudia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s