La fiancée du fantôme de Malika Ferdjoukh

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Editions école des loisirs, illustrations d’Edith

Le mot de l’éditeur :  » La famille March s’apprête à emménager en Ecosse, dans la vieille demeure de Forest Lodge. La famille ne tarde pas à entendre des bruits mystérieux et à être réveillée en pleine nuit. Horace March a neuf ans et trouve cette nouvelle maison bien plus intéressante que l’ancienne. Il s’aperçoit alors que le portrait de Lord Aloysius Mac Bligh semble mystérieusement vivant tandis que le comportement de sa cousine Olivia devient de plus en plus bizarre. Heureusement, les fantômes ne lui font pas peur. Les petits amateurs de frissons sauront apprécier ce conte fantastique qui se passait « il y a très longtemps » en plein cour de l’Ecosse. A partir de 8 ans »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Il y a un petit quelque chose de Roméo et Juliette dans ce livre, un amour profond mais contrarié. Il y a le clan des Mac Gillis et le clan des Mac Bligh qui se haïssent tels les Montaigu et les Capulet. Et il y a d’ailleurs quelques mots de Shakespeare, qui commence chaque chapitre  : « Quel est celui qui vient si hardiment en notre présence ».  » Ma vie, ma joie, te voilà, revenue !… », « Tu ne peux venir à moi ; c’est moi qui viens à toi », ect…

Mais on pense aussi à Bronté et à ses « Hauts de hurlevent », avec ces paysages tourmentés, l’Ecosse, du vent qui glace et une demeure, « presque un château, dont les tourelles de dressaient comme des gardiens de pierre au-dessus des bruyères ». Il y a ces quelques mots dans un livre dont toutes les pages sont blanches sauf une :

« Lorsqu’en ma forêt de marbre

Ma bien-aimée sera revenue

L’amour longtemps attendu

Réunira nos coeurs pleins de tourments »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a le portrait d’un Lord au regard triste et doux. Portrait au « sourire qui voit, au regard qui écoute ». Il y a une Miss Olivia qui joue de la harpe divinement bien, d’un « instrument qui ne pouvait voyager qu’en convoi spécial ».  Il y a des orages, des ouragans, des tempêtes. Il y a des « collines qui se hérissent comme des chats furieux ». Une vieille horloge en bois aussi, qui voit ce que les humains ne voient pas.

Une lecture dont j’aurais aimé me délecter plus longtemps mais je sais le nombre de pages idéal pour les enfants. En effet j’ai remarqué que Petitdernier se laisse vite décourager par un livre trop épais. Une lecture vraiment délicieuse, que j’ai adoré !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Ecoutez ce qui arrive à la famille March lorsqu’elle s’installa à Forest Lodge, belle demeure perdue en plein coeur de l’Ecosse.

C’était il y a très longtemps.

Par un soir d’automne frissonnant et glacial »

Lu pour le challenge de Lou et de Hilde album jeunesse, challenge halloween, dans la nuit d'halloween, martine bourre et ma participation au samedi 05 octobre pour l’album jeunesse.

Et pour la référence à Shakespeare, et si Claudia Lucia l’accepte, ma première participation à son challenge Shakespeare  Shakespeare Inscriptions

Publicités

40 réflexions sur “La fiancée du fantôme de Malika Ferdjoukh

  1. Ah oui je n’avais pas pensé au challenge Shakespeare, et pourtant tous les chapitres commencent par une citation. Je l’ai lu en août et j’ai passé un excellent moment (à vrai dire c’est une relecture, je l’avais lu un an ou deux auparavant mais ne l’avais pas chroniqué). J’ai préféré « Aggie change de vie », pour des lecteurs un petit peu plus grands, mais l’ambiance est merveilleuse dans ce roman aussi, les références littéraires très sympathiques… un chouette lecture !

    • Oui, tous les chapitres commencent par une citation de Shakespeare, j’ai trouvé ça super !! Je n’ai pas lu « Aggie change de vie » mais ça longtemps que je l’ai repéré :0) Mais comme tant d’autres…

  2. Il a l’air délicieux ! Moi qui n’aime pas les histoires de fantômes, raconté comme ça, je suis tentée !!! 😀 L’école des loisirs est vraiment une valeur sûre !

  3. Ou la la les fantômes brrrrrrrrrrrrrrr moi tout ce que j’aime dans Halloween c’est les bonbons .) 🙂
    Bises L’Or, et bonne continuation de ce chalenge qui vous passionne toi et Fondant !!!!

    • C’est aussi ce que j’ai adoré, l’Ecosse et ce temps tourmenté ; pluie, orage, tempête… Comme je te le disais on se croirait dans « Les hauts de hurle-vent » ;0)

    • Il est très chouette, tes garçons devraient l’adorer, Petitdernier l’a trouvé un peu effrayant mais il traverse une période ou il trouve tout, ou presque, effrayant…

  4. Waouh, quelle merveilleuse trouvaille ! Je ne connaissais pas du tout et je m’empresse de le noter. J’ai très envie de découvrir l’auteur et j’adore ce genre d’histoires. Les illustrations sont superbes ! Merci, merci pour cette jolie découverte !

  5. J’avais très envie de lire un autre roman de l’auteure et celui-ci faisait partie de mes répérages : ton billet achève de me convaincre (c’est qu’il est carrément de saison ce p’tit bouquin ^^).

    • Mon dernier a un an de plus mais je dois dire qu’il l’a commencé et laissé de côté, il l’a trouvé trop effrayant… A toi de voir maintenant d’après ton enfant !!

  6. J’adore Malika ferdjoukh ! Je note celui-ci qui a l’air délicieux, avec tous les éléments qu’on aime : des références à Shakespeare, l’Ecosse, une ambiance un poil effrayante…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s