Extraits·Humeurs·Photos·Poésie

Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, extraits

 » Au fond du jardin, une bande d’herbe est délimitée par la lumière du couchant. Je viens de l’apercevoir de ma fenêtre ce rectangle orange vif, brillant, avenant.
On dirait une couverture en laine, un hamac, quelque chose de tendre et de confortable. On dirait un peu de repos, un répit, un sourire. On dirait des glaçons dans un verre de sirop. On dirait le printemps. Une peau. On dirait une question d’enfant. Le temps d’écrire cela, la bande de lumière a disparue. L’herbe frissonne. Il fait nuit »
Thomas Vinau, extrait de « Nos cheveux blanchiront avec nos yeux », éditions Alma
Je vous souhaite de très belles fêtes de Pâques !!!
Ne mangez pas trop de chocolat… ou plutôt si  :0)
Bisous.
                                    Rabbit and Vase
                                    David Kroll – Rabbit and Vase – 2008 (Source)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s