Extraits·Françoise Lefèvre

L’or des chambres… suite

Elles l’ont découverte grâce à moi et elles l’ont (beaucoup) aimées (youpi !!!) Je vous invite à découvrir le très beau billet de Pascale. Ainsi que celui de Cagire… Alors laquelle sera la prochaine (ou le prochain) qui lira « L’or des chambres » ??? J’en parlais moi aussi ici même. Françoise Lefèvre mériterait d’avoir beaucoup plus de succès qu’ellle ne le connait déjà… Faites lui une place de reine dans votre bibliothèque, croyez moi, elle est exceptionnelle… (merci à Pascale et à Cagire et de gros bisous…)

Voilà un des extraits que Pascale a donné :

 “Je sais qu’il y a de grandes douleurs, de longs temps d’austérité. L’écriture est une douleur. Mais elle n’est pas de celles dont je parle. Elle n’est pas cette rupture totale, incompréhensible qu’est la mort. Elle ressemble à l’attente. Et l’attente est bleue. Froide comme le bleu des membres bleuis. Elle laisse derrière la porte celle qui écrit. On en comprend rien à ce rendez-vous, à ce baiser d’aveugle. On ne peut l’éviter, pourtant. On pressent que la mort sera comme ce vide au bout des doigts.”

Publicités

Un commentaire sur “L’or des chambres… suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s