Extraits·Françoise Lefèvre·Musique

L’or des chambres (extrait) de Françoise Lefèvre

Françoise Lefèvre

L’or des chambres (extrait)

« Je suis rentrée dans la saison. J’oublie que la vie est bonne parfois, et le langage aussi simple qu’un chant d’oiseau, l’hiver derrière la fenêtre. La vie est bonne et bouillante comme les joues des enfants qui ont joué dehors. Comme le vin que je bois. Oui, j’oublie que la vie est bonne parfois. J’entre dans la saison, cette autre part de la vie où je descends. Cette autre part de moi où j’ai des secrets pour moi-même. Les écrivant, je te les livre.

Dans ce puits où je descends, c’est toujours l’hiver. La beauté du lieu n’a d’égal que son austérité. Il est pareil à une abbaye où jamais la messe n’est chantée. On y fait silence. Chacun écoute en soi. »

 » Il faut savoir qu’elle est incurable celle qui écrit : elle n’aime ni commencer, ni achever son livre. Et n’en veut rien garder. Elle écrit, comme on caresse avant la fin celui qui met si grand temps à s’éteindre. Elle n’écrit que pour en être aimée. »

Soleil caché sur le lac

Vous savez ce que je pense de Françoise Lefèvre… Pour moi la plus grande écrivain, la best, la number one… C’est comme ça, il n’y a rien à y changer… Entre elle et moi c’est une histoire qui dure… Il n’y a rien à dire de plus…

Ceci est ma participation aux dimanches poétiques de Celsmoon (qui malheureusement se met en pause très longue durée). Je compte continuer à participer mais de façon non systématique.. Cela sera donc de temps en temps, selon l’envie. Pascale va continuer, Lystig et Cagire aussi… Qui d’autres ?

Très bon dimanche à vous tous et toutes

(Si vous voulez en savoir un peu plus sur Françoise Lefèvre, faites un petit tour ici.)

Publicités

3 commentaires sur “L’or des chambres (extrait) de Françoise Lefèvre

  1. Alex-Mot-à-Mots Il y a 3 ans Répondre

    Je continue également. Il me semblais qu enous étions de moins en moins nombreux.

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Je crois qu’une blogueuse dont je ne me rappelle plus le nom continue d’organiser les dimanches poétiques. Mango en parle

    Pascale Il y a 3 ans Répondre

    très beau, sensible et profond à la fois, compagné de la musique ô combien trop courte, et la somptueuse image, me voilà prête pour faire de beaux rêves;;; je n’ai jamais lu cette auteure,
    j’attends un livre voyageur d’elle, et si j’aime alors je poursuivrai ma découverte ;;; rien d’elle en bibliothèque, voilà sûrement la raison number one pour laquelle je ne l’ai jamais croisée…
    n’ayant de libraire chez moi, le plus gros de mes lectures proviennent de la bibliothèque qui malgré son excellente performance et qualité a des lacunes comme tout à chacun…
    merci pour cet instant poétique et merci à tous ceux qui continueront l’aventure des dimanche poétiques
    gros bisous l’Or et passe une bonne semaine,

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Merci Pascale, ton commentaire me touche beaucoup, je suis heureuse que tu sois sensible à la beauté du style de cet auteur qui a tant d’importance pour moi… Je serais malheureusement incapable
    de faire de mes précieux ouvrages des livres voyageurs. J’aurais bien trop peur que la poste ne les égares et qu’ils soient irrémédiablement perdus. Surtout que certains sont épuisés et ne
    peuvent plus se commander… Et puis il ne se passe pas une semaine ou je puise dans un de ses livres au hasard pour y lire quelques lignes, quelques pages… Et oui je suis tout le temps dedans,
    je n’en sors jamais le nez en fait… C’est une voix, une présence dont je suis incapable de me séparer… Pour moi c’est comme un miroir qu’elle me tends. Une voix que j’écoute et qui m’est
    indispensable…

    Mais j’aurais eu grand plaisir à te les faire découvrir… Certains titres existent en poche, et d’autres en grand format à des prix très raisonnables parce que ses livres sont loin d’être
    des pavés… Je vais aller voir sur le site de la F..c et je te dirais ce qui est disponible…

    Merci pour tes commentaires toujours chaleureux, gros bisous et un bon dimanche à toi….

    Hathaway Il y a 3 ans Répondre

    Cet extrait est simplement superbe. Il me touche beaucoup. Je ne connais toujours pas les livres de cette écrivain… Si tu l’apprécies autant, je perds quelque chose alors… Bon, je vais remédier
    rapidement à cette lacune !

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Ah oui, il faut remédier à cette lacune… Pour moi c’est la plus grande !!! Et toutes ses phrases sont de cette hauteur…

    Bises Hathaway

    Lystig Il y a 3 ans Répondre

    la poésie est partout…

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Il suffit de bien regarder !!!!

    Anne Il y a 3 ans Répondre

    J’ai commencé hier ! Quel magnifique extrait tu nous proposes là ! Ca donne envie.

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Il faut la lire… Oui, absolument !!!

    Lounima Il y a 3 ans Répondre

    Un bien joli texte et de bien belles illustrations… 😉

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Merci Lounima, j’espère que je t’ai donné envie de la découvrir… (très zen comme illustrations, non ???)

    Lily Il y a 3 ans Répondre

    « J’oublie que la vie est bonne parfois ». Une phrase à afficher au-dessus de son lit pour la méditer le soir et le matin. De Françoise Lefèvre, je sais qu’elle a un grand jeune autiste et une
    écriture sensible … Ces deux aspects me rejoignent évidement ! Bises Kat

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Je ne me lasse pas des phrases de Françoise Lefèvre, il y aurait beaucoup de ses phrases que je pourrais afficher au desssus de mon lit, mais en ai-je vraiment besoin ? J’en connais quelques
    unes par coeur et comme je le disais à Pascale, il ne se passe pas beaucoup de jours ou je ne plonge pas dans un de ses ouvrages pour y lire quelques lignes… Voilà…

    Moi aussi je t’embrasse Lily, bon dimanche

    bel gazou Il y a 3 ans Répondre

    elle a une ecriture magnifique c’est vrai…

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Une écriture sublime, qui me parle plus que tout !!!

    cagire Il y a 3 ans Répondre

    Je te dis merci, l’Or, pour ce texte qui me fait venir les larmes aux yeux… Je ne connais pas (encore) Françoise Lefèvre, mais je note son nom en gros ! Je viens de faire une autre découverte de
    taille, peut-être parce que je n’ai jamais pris le temps de lire ton blog en entier, ni de chercher plus loin la réponse à une question que je me pose régulièrement : j’ai fait une « virée » sur le
    blog de Christian Vancau et voilà que je sais tout à présent de « l’or des chambres » !!!

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Merci Cagire d’être sensible à la beauté de son écriture. Je suis ravie qu’elle te plaise… Je pense conseiller quelques titres dans un prochain billet… Il FAUT absolument la lire… C’est une
    lecture indispensable si on aime la littérature dans ce quelle a de plus fort…

    Maintenant tu sais pourquoi j’ai choisi ce titre… Un des plus beaux titres que je connaisse…

    Bises Cagire, bon dimanche

    Juliette Il y a 2 ans Répondre

    Merci l’OR. J’ai comme l’impression que tu es amoureuse… J’adore être amoureuse d’un ou d’une auteure(pour moi Nuala O’faolain et Kate Atkinson), avoir l’impression que tout a été écrit pour moi,
    en lien direct avec ma tête et mon coeur. Et j’adore le ressentir chez d’autres. Ca m’émeut.

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Tu as tout compris !!! Et ce n’est même pas seulement que j’ai l’impression qu’elle écrit pour moi mais aussi qu’elle écrit ce que je pourrai très bien écrire moi même. Cette
    intensité, cette sensibilitée elle est mienne…

    Merci Juliette de comprendre mon admiration…

    Bises, bon dimanche et à bientôt

    cagire Il y a 2 ans Répondre

    Oups ! Mille excuses… j’en suis toute confuse ! Je devais être dans un état second ce matin, mal réveillée peut-être, ‘sûr que j’avais déjà lu ta présentation et ton explication là-haut à droite
    ! Mais ce qui fait la différence, c’est que j’en sache un peu plus sur cette grande Dame à présent 🙂

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Mais tu n’as absolument pas besoin de t’excuser Cagire, franchement la colonne de droite, bien souvent, sur les blogs, je n’y fais pas attention plus que ça…

    Mais ce qui important c’est que j’ai attiré ton attention sur cette grande Dame, comme tu dis, et j’espère que tu auras envie de te plonger dans un de ses ouvrages…

    Gros bisous Cagire et merci pour ta présence chez moi…

    caro8carito Il y a 2 ans Répondre

    Oh, envie de lire ces lignes dans un moment de quiétude. Je vais le noté sur mon calendrier, là je n’oublierai pas et tu me conseilles?

    l’or des chambres Il y a 2 ans Répondre

    Pas besoin de quiétude pour se plonger dans ses mots… Au contraire, pour moi ils sont un prodigieux strarter… Une force incroyable… L’ouvrage que je te conseille en premier sans hésitation
    c’est « la première habitude », et tu peux poursuivre ta découverte avec « L’or des chambres »… Mais j’en parlerais sans doute dans un prochain billet….

    Merci Caro Carito. Je suis ravie que tu aies envie de découvrir ses textes.

    Je t’embrasse et te souhaite un très beau dimanche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s