Lorsque nous vivions ensemble, tome 1 de Kazuo Kamimura

Mon premier manga !
Un gros pavé de 700 pages, mais c’est très vite lue.
D’abord, je tiens à vous prévenir : surtout ne vous fiez pas à la couverture très joyeuse.
C’est une histoire assez sombre et plutôt pessimiste. Ces japonais ont vraiment une drôle de façon de voir l’amour (enfin, dans leurs oeuvres)…
Attention aussi, c’est un manga pour les adultes. D’un érotisme presque pervers parfois, comme dans ce chapitre où ce vieil homme poète fait l’amour avec une poupée. Ou cet autre chapitre ou un pervers cherche des proies dans le métro.
Il y a ce côté glauque et très cruel mais c’est un album qui contient aussi une grande poésie.
Mais passons à l’histoire centrale : Kyôko et Jirô, vivent en couple. Elle est graphiste dans une agence de pub et lui est illustrateur débutant.
Toute l’histoire est dans leur amour naissant et les problèmes qui en découlent. Ce qui m’a beaucoup étonnée c’est que toutes ces pages tournent autour du même sujet : le mariage.
En effet ils vivent ensemble sans être mariés et cela devient presque une obsession pour Kyöko. Bien sûr cela se passe dans les années 70 mais quand même.
L’on se croirait retourner au siècle dernier…

Les chapitres s’enchaînent (il y en a 27) et certains sont vraiment douloureux.
Les illustrations, elles, sont vraiment très belles :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Crédit photos : moi, éditions Kana, non libre de droit

Cette phrase en leitmotiv, comme une petite ritournelle :

 » L’amour se présente toujours comme un ensemble de fautes.
S’il est beau malgré tout…
C’est certainement parce que les fautes commises par l’homme et la femme sont belles.
Et si l’amour se termine toujours par des larmes…
C’est certainement parce que l’amour lui-même est un réservoir de larmes.
Le gite de l’amour Lorsque nous vivions ensemble… »

et :

 » Le bonheur comme son absence
est toujours imprécis…
Mais c’est bien ainsi.
J’aime ce qui est incertain.
J’aime ce qui est fragile.
J’aime ces choses
que l’on ne peut atteindre,
comme des rêves incroyables…  »

La dernière :

« Tout le monde quelque part
ressent une gène vis-à-vis de son pays natal.
Peut-être est-ce dû au fait que c’est le lieu qui nous a vus naitre ?
Ou au fait que venir est un acte gênant en soi ?
Pourtant à la nostalgie à l’égard de la terre où nous sommes nés est bien réelle. »

Lorsque nous vivions ensemble Tome 1
Kazuo Kamimura
Editions Kana

Publicités

2 commentaires sur “Lorsque nous vivions ensemble, tome 1 de Kazuo Kamimura

Ajouter un commentaire

  1. Merci beaucoup L’Or pour cette découverte. Je ne suis pas amatrice de manga, en fait je n’y connais rien!
    Mais j’avais trop d’aprioris et j’ai découvert qu’il y avait d’excellents mangas, avec des thèmes très forts. Celui ci j’y jetterai un œil, les dessins sont sublimes, et pour M.. je pense qu’à 17 ans ( bientôt), elle peut lire ce genre. J’ai un peu trop tendance à la considérer un peu trop « bébé », c’est dur de lâcher surtout dans ces cas. (et je suis très très inquiète)
    Je reviens à ton manga je le note tout de suite sur mon petit carnet (car après j’oublie), mais 700 pages c’est énorme. Les illustrations que tu as choisies sont magnifiques. Si jamais ce manga arrive chez nous, je te le dirai. Que j’aime les blogs pour ça, pour ces échanges.

    1. Je suis ravie de t’avoir tentée ;0) Oui, moi aussi je trouve les illustrations sublimes… Et l’histoire est vraiment belle et spéciale !! Et ces 700 pages sont lus en un clin d’oeil (ou presque). Tu sais, je suis comme toi, j’ai toujours l’impression qu’ils sont trop petits pour voir ou lire certaines choses ;0) On reste une maman (peut-être trop) prudente mais, en même temps, la vie nous pousse à être comme ça… Et je suis comme toi, c’est pour ces échanges que j’aime tant les blogs de lectures !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :